Mon compte Enceintes et Musiques - Tél. : +33 (0)6 82 21 79 26

Enceintes et Musiques PEL, JMR, 3D LAB et AUDIOMAT

Commander

Notre site internet vous présente une partie de notre catalogue à titre consultatif.

Pour toute demande de devis et connaître nos meilleurs tarifs et promotions, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de "contact" ou bien privilégiez le téléphone (06 82 21 79 26). 

Notre service clients et commercial est ouvert tous les jours du lundi au samedi de 9H00 à 18H00

Vous pouvez également nous ecrire par e-mail : contact(arb)enceintesetmusiques.com.

 

Actus & Infos

Audiomat Solfège Référence 20: déballage et mise en route du dernier né d'Audiomat

Présentation et descriptif de l'amplificateur Audiomat Solfège Référence 20.

Audiomat, marque Française d'électroniques Haute Fidélité, vient de créer un nouvel amplificateur haut de gamme. Notre grande satisfaction pour les propositions précédentes de ce constructeur ne pouvaient que nous pousser à nous intéresser de très près à ce nouvel appareil.

Page Produit de l'amplificateur Audiomat Solfège Référence 20
Le Solfège Référence 20: échanges sur le forum Enceintes et Musiques

C'est chose faite, notre appareil commandé depuis de trop nombreuses semaines (le plaisir n'est pas toujours dans la tente), est enfin arrivé dans notre salle d'écoute. Nous l'avons déballé (en prenant quelques images), et mis en oeuvre. Après quelques heures de fonctionnement, et au "vu" (à "l'entendu" plus exactement) de ses caractéristiques de restitution, il est plus que temps de vous le présenter, et de partager avec vous cette machine à musique qui répond complètement aux attentes exigeantes en matière de retranscription de qualité.

Audiomat Solfège Référence 20 amplificateurSolfège référence 20, c'est donc le nom de ce gros bébé.
Les raisons de ce choix de nom ? historiques: cet appareil reprend un type de circuit utilisé dans les précédents modèles Solfège (disparus du catalogue depuis pas mal d'années), et les premiers Solfège sont apparus il y a 20 ans.
Le lien entre les Solfège de ces 2 générations s'arrête là: les 2 appareils n'ont rien à voir: le niveau de gamme (et consécutivement de tarif) sont totalement différents, tout comme les capacités en alimentations d'enceintes.
J'en suis venu rapidement à regretter ce choix de nom, à cause des confusions qui sont faites entre les Solfèges des différentes époques, pour ceux qui ont connu les précédentes version de Solfège; la critique la plus forte étant l'étonnement de la progression de tarif entre les Solfège d'alors et celui-ci, tout juste sorti de l'oeuf.
Tout simplement, ce ne sont pas les mêmes appareils; ils auraient dû selon moi se démarquer aussi par leur dénomination. Mais bon, petit détail, qui ne change rien à la nature intrinsèque de ce nouvel appareil, juste un risque avéré de méprise de "placement" et d'image de cet appareil. Internet est, sur ce point, très rapidement révélateur des conséquences de choix en apparence anodins, mais aux conséquences immédiatement perceptibles.

DSC_4882L'appareil est livré en emballage carton assez solide. Et heureusement, la maltraitance des colis étant particulièrement courante. Comme en témoigne le coin gauche du carton, enfoncé par un lâchage un peu rude. La mise en oeuvre de l'emballage permet de n'avoir pas engendré de dégâts internes malgré une probable chute de ce lourd colis. DSC_4887A l'intérieur, les traditionnels et efficaces blocs de mousse, qui tout à la fois maintiennent en suspension les appareils, et les éloignent des quasi inévitables enfoncement latéraux et angulesques occasionnés par les procédures de manutention.

Au centre, un cartonnage. Quoi qu'y a dedans ?DSC_4898Les tubes de puissance. Leur mise à l'écart fait aussi partie des protections contre les aléas de port. Positionnés dans l'appareil, des tubes de cette taille auraient vécu plus difficilement les secousses et chocs (on a aussi vu des composants détachés servir de bélier interne, et occasionner des dégâts supplémentaires aux circuits et composants).

DSC_4896Des beaux tubes KT 88, de la marque tchèque JJ, triés et appairés spécifiquement à la tension d'utilisation de ce modèle d'ampli (et pas sur une valeur standard), comme toujours chez Audiomat. Et garantis 6 mois. Comme d'habitude, chaque tube porte un numéro, un schéma simple indique l'emplacement précis de chaque tube. Simple, efficace, précis.

Audiomat Solfège Référence 20 amplificateurLe Solfège montre le bout de son nez. Petit feuillet transparent contenant sur 2 pages quelques indications et conseils, succins, mais suffisants, sur la mise en oeuvre et l'utilisation de l'appareil. C'est rustre, simple, concis, sans fioritures, mais les "missels" fournis par nombre de fabricants n'apportent pas d'informations plus utiles que celles proposées ici.

DSC_4900Le bébé, suspendu dans son hamac de protection de transport.
Attention: en face avant, interrupteurs à ne pas forcer, en face arrière borniers saillants, ni les uns ni les autres ne doivent servir à agripper le lourd appareil. Il faut "peser" et préparer ses manoeuvres de déplacement. Et au dessous, 3 pointes très pointues (ou du moins contondantes, par le poids qu'elles renvoient): ne pas dégager les mousses avant d'avoir prévu un support qui ne craigne pas les pointes: planche de bois, revues solides, ...

DSC_4946Voilà. C'est dit, c'est pesé, c'est du costaud, du lourd: de l'Audiomat.

DSC_4907L'ampli juste sorti de carton. Il est posé sur une plaque de bois (because les 3 pointes).

Audiomat Solfège Référence 20 amplificateurLe dessous de l'appareil. Sur 3 pointes coniques, dont une située sous les transfos bien lourds. La symétrie des vis de fixation et les aérations dit bien l'identité des parties de circuit dédiées à chaque voie.

Question qui fait suite aux pointes: sur quoi, comment positionner l'appareil ?
Idéalement sur une plaque (ou une étagère) de bois, le plus convenable est du bois dense lamellé collé (dispersion des fréquences de résonance), sans les contrepointes. Les 3 contrepointes fournies ne sont utilisées qu'en cas de support que vous souhaitez préserver, mais au détriment (très léger) de l'optimisation du rendu sonore. Evitez les supports médium, moins performants sur les restitutions des basses fréquences, fuyez les supports et tablettes verre, sauf à intercaler une planche de bois telle que décrite ci dessus. Là encore, les perturbations sont minimes, mais réelles.

Oh purée ! j'ai failli oublier: le petit interrupteur latéral en haut à droite de la sous face de l'appareil. (à gauche près de la façade quand l'appareil est sur ses 3 pointes face à l'auditeur). C'est par lui qu'on commute l'appareil en mode 25 W ou 40 W. La modification de la commutation n'est effective que lorsque l'appareil est éteint et rallumé à nouveau, et le clignotement de la led droite de façade indique la configuration (lente pour le 25W, rapide pour le 40W). On évite de jouer à jour/nuit avec cet inter, comme avec le on/off du Solfège, ou de tout appareil à tubes. C'est pas bon pour l'appareil.

Le choix 25/40 W: pourquoi, quels effets ? j'y reviens plus bas.

Audiomat Solfège Référence 20 amplificateurFace arrière:
-connecteur de masse, marqué GND -Ground, terre- (pour les cables avec blindage à sortie de masse (certains cables Actinote, qui se marient à merveille avec les Audiomat), ...)
-entrées sources, sortie prise de son analogique (line out)
-sorties de HP: doubles borniers pour bicablage, choix de sorties 4 et 8 Ohm selon les enceintes (toutes les enceintes JMR, 4 ou 8 Ohm, préfèrent le branchement 8 Ohm).

DSC_4916-connecteur secteur AAC: la position de phase secteur à respecter est marquée d'un point rouge (ici à gauche de l'embase AAC).

-position des borniers de HP de la voie gauche: 0 (bornier noir), et au dessus 4 ou 8 Ohm (bornier rouge).

DSC_4914Les entrées sources, la sortie line out en haut.

Bon, c'est pas le tout, mais l'appareil n'est pas encore en configuration de fonctionnement.

DSC_4926

On ouvre le bestiau (pas mal de vis de capot, à défaire à la clé alène). Dépose du capot alu de forte épaisseur.

Audiomat Solfège Référence 20 amplificateurOn trouve de suite les embases céramique des tubes de puissance à installer. De gauche à droite: 1-2-3-4. A priori, ça devrait pas être trop compliqué.

Un circuit imprimé de compète, un montage "en l'air" dès que possible et nécessaire, des composants longuement évalués (mesures, et pas mal d'écoutes), c'est grâce à tout ça qu'on a ces rendus "Audiomat"; pas une typologie typée propre à la marque, mais des aspects de restitution sonore et musicale poussés à un haut niveau qualitatif

Audiomat Solfège Référence 20 amplificateurDSC_4920En monocablage, choisir les borniers HP proches du centre de la face arrière. C'est là où sont raccordés les cables des circuits, les autres borniers plus à l'extérieur sont raccordés par pontages. le cable utilisé sur les circuits musicaux est du cable de qualité sélectionné lui aussi à l'écoute, et qui participe à la qualité sonore finale.

-distinguer aussi sur le transfo central, les 3 broches d'arrivée secteur. 220, 230 et 240 V. Le fil secteur est raccordé à l'une ou l'autre broche selon la tension secteur moyenne de l'installation client (raison pour laquelle on vous demande toujours -ou on devrait- cette mesure). Un changement de local, on peut déplacer ce branchement pour s'adapter aux conditions du secteur local (un simple désoudage-resoudage de base, réalisable par les revendeurs ou services techniques).

DSC_4928Mise en place des tubes KT 88 (1-2-3-4, personne n'a oublié ?).

DSC_4927 DSC_4923Voie gauche (partie gauche de l'appareil):
-les embases céramique avant mise en place des tubes. On distingue dans le trou central l'ergot détrompeur qui oblige à mettre le tube dans le bon sens, sans risque d'erreur.
-remarquer aussi à gauche les 2 fusibles, dont la continuité est contrôlée et visualisée par les 2 leds vertes juste au dessous. Led éteinte signifiera fusible dégagé, et lampe out. Le diagnostique est facilité, et l'appareil protégé. Pour information, le signal musical ne passe pas par ces fusibles et leds.

DSC_4929 Audiomat Solfège Référence 20 amplificateur DSC_4931 DSC_4930Bon, assez vu. On referme. Il est temps de mettre en route, le rodage attend. Ca va chauffer !

DSC_4953Le Solfège coté jardin. Sobriété, élégance, puissance et simplicité. A m'plait bien !

Audiomat Solfège Référence 20 amplificateurDSC_4951DSC_4950Vue plongeante et à rebours, j'espère qu'elle ne va pas vous donner le tournis avec sa perspective totalement inhabituelle et apparemment (apparemment seulement) contradictoire. Technique Enceintes et Musiques.

Par contre, sur cette photo, toutes les vis ne sont pas encore remises en place. J'attends confirmation du bon fonctionnement avant de tout reboucler.

DSC_4952La façade, les pointes au dessous.

DSC_4948DSC_4943Ah, oui, j'allais oublier: les boutons et voyants de la face avant.
-à gauche de la photo: réglage de volume. Revient automatiquement à 0 à chaque remise en route de l'appareil
-voyant gauche: témoin de mute (silence radio, enceintes non alimentées). S'enclenche manuellement (manette juste à droite du voyant), ou de la télécommande. On réenclenche par le même système qui a commandé le Mute (manette ou télécommande)
-au centre, récepteur de la télécommande (volume normal, volume précis (en cas d'enceintes sensibles ou de sources à niveau de sortie élevé), mute-coupure du son-)
-manette de mise en marche (on/off). la mise en route déclenche le clignotement du voyant plus à droite:
-clignotement lent en position 25 W (puissance limitée, moins de possibilité de niveau élevé ou d'enceintes gourmandes, mais plus de richesse de son. Position à privilégier pour les enceintes JMR, essais à faire pour les autres marques et modèles,
-clignotement rapide pour la position 40 W (pour enceintes gourmandes et/ou bon niveau sonore)
-à droite de la photo: gros bouton de sélecteur de sources, répertoriées comme les borniers arrières correspondants.

DSC_4941 DSC_4949

Appareil mis en ordre de marche. Branchements à opérer, premières écoutes, et mise en rodage long. A suivre donc ...

Ces étapes suivantes sont déjà bien avancées, les résultats sonores sont conformes aux attentes qualitatives. Les premières secondes d'écoutes (en compagnie d'un client) ont déjà révélé le niveau qualitatif du rendu sonore et des possibilités du Solfège, la poursuite des écoutes et du rodage (à la musique seulement pour les électroniques à tubes) progressent normalement, dans le sens prévu d'ouverture progressive des capacités et qualités sur de nombreux critères.

Présence, précision, ouverture, respiration des rendus, richesse des sons des instruments, acoustiques de salles et atmosphères sonores très distinctes d'un enregistrement à l'autre, manifestement ce Solfège est bien un Audiomat.