Mon compte Enceintes et Musiques - Tél. : +33 (0)6 82 21 79 26

Enceintes et Musiques PEL, JMR, 3D LAB et AUDIOMAT

Commander

Notre site internet vous présente une partie de notre catalogue à titre consultatif.

Pour toute demande de devis et connaître nos meilleurs tarifs et promotions, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de "contact" ou bien privilégiez le téléphone (06 82 21 79 26). 

Notre service clients et commercial est ouvert tous les jours du lundi au samedi de 9H00 à 18H00

Vous pouvez également nous ecrire par e-mail : contact(arb)enceintesetmusiques.com.

 

Actus & Infos

Enceinte JMR Abscisse

Abscisse JMREnceinte reçue, voir compte rendu de découverte et d'écoute ici (lien ci dessous cliquable):
-les JMR Abscisse sont disponibles à l'écoute !

-fiche produit des enceintes Jean Marie Reynaud Abscisse

Voici annoncée l'Abscisse, la toute dernière enceinte de la marque Jean Marie Reynaud.
Officiellement dévoilée ce 16 mars 2012, sur la couverture et par le banc d'essai de la revue Stéréo Prestige et Image, cette enceinte est la première entièrement conçue par Jean Claude Reynaud depuis la disparition de son père Jean Marie, fondateur de la marque.
A ceux qui se demandaient quelle orientation prendrait l'entreprise, cette Abscisse est une réponse limpide, non équivoque:
les enceintes JMR restent avant tout des enceintes JMR, et celle-ci semble, par ses qualités, l'être plus qu'aucun des modèles qui la précèdent.

Suite à l'annonce officielle, nous pouvons enfin transmettre les informations en notre connaissance, et des éléments des écoutes que nous avons eu le plaisir de mener dans notre salle, il y a quelques semaines, avec cette belle nouveauté.

Nous vous donnons ici, de manière mélangée, des informations générales, techniques, mais aussi des matières sensibles de perceptions, des réflexions, et des sentiments et visions personnelles.

Cette enceinte est donc la première que Jean Claude Reynaud ait réalisée sans l'aide ni la présence bienveillante et experte de Jean Marie. Ce développement prend du coup une valeur particulière, tant pour Jean Claude, qui "certifie" ainsi à ses yeux ses propres capacités, que pour toutes les personnes qui s'interrogeaient sur le devenir de la marque et de la philosophie sonore des enceintes JMR.

Et bien pour répondre de suite à cette interrogation, sur ce que nous avons pu en entendre ...: pas de changement, tout en changeant.
-qu'est-ce à dire, direz vous ?
-et bien que 2 choses se confirment:
Les enceintes JMR continuent d'être des JMR avant tout: Jean Claude ne trahit pas l'esprit de son père avec ses réalisations, et comme il était hautement prévisible, poursuit dans la même direction les résultats de leurs recherches et travaux communs, avec une nécessaire avancée pour chaque nouvelle proposition.
Jean Claude réussit néanmoins à imprimer sa personnalité propre, comme il l'avait déjà fait au cours des travaux menés en collaboration avec son père: à une neutralité toujours plus poussée, à cet ascétisme qui préserve de belle manière toute la matière sensible et la richesse des sons, ces Abscisse proposent aussi une micro-dynamique donnant, de manière plus poussée et très respectueuse de la moindre information, toute leur mesure aux immédiatetés des sons.

Voyons de quoi est composée cette Abscisse:

-son nom tout d'abord: Abscisse est l'axe temporel par excellence, évoquant ici la continuité passé/présent/futur des recherches et aspirations.

Jean Marie Reynaud a dès le départ cherché à tendre vers un son idéal, qu'il a appris à connaitre de mieux en mieux, cherchant à s'en rapprocher toujours plus près. Jean Claude l'a secondé, renforcé dans cette voie, dans cette recherche obstinée et intransigeante, qu'il poursuit aujourd'hui, avec la même aspiration motivante.

-le physique extérieur de l'enceinte: pour ceux qui connaissent un peu les enceintes JMR:
Corps de Cantabile, socle d'Orféo, tête de Concorde encastrée dans l'ébénisterie, finition noir mat qui rappelle le cuir. L'esthétique générale est celle d'une petite Orféo, sur le strict aspect visuel. Je parle ici de l'aspect physique, externe, il serait faux de ramener cette nouvelle enceinte à un assemblage simpliste d'éléments préexistants: tout a en fait été réétudié, recalculé, redimensionné, re-optimisé de 0. Détails ci après.

-son principe: enceintes à 2,5 voies, principe cher à la marque (utilisé dans les Cantabile et les Orféo, le principe est de proposer un HP médium/grave qui offre un médium de grande qualité, et dans le même temps vient renforcer l'expression du HP de grave, sans obérer les qualités du médium), et l'intégration du tweeter à ruban. Et les composants sont soigneusement appairés, pour déterminer une identité de réponse des enceintes la plus stricte possible, pour des caractéristiques de rendu bien précises (détaillées par la suite).

-ses équipements: la base des 2 HP médium grave et grave est commune à celle des Cantabile version actuelle. Le HP de médium est tout simplement celui qui équipe les Concorde Suprême, dont la qualité première est justement le médium, avec ici une ogive centrale à épaulement spécifique. Le tweeter à ruban est celui des enceintes du haut de gamme, le filtrage est dédoublé, chaque partie isolée mutuellement magnétiquement et des vibrations, et placé dans une cavité séparée close; optimisations des modèles version Suprême: condensateur à armature argent, fixation des HP médium grave et grave avec traction axiale, optimisation de la charge du tweeter à ruban, amortissants internes, cablage de qualité.

-le rendu sonore et musical:
Nous abordons les écoutes avec des attendus, induits par l'apparence de l'enceinte: le rendu de Cantabile Anniversaire, auquel serait adjoint le tweeter à ruban que nous connaissons bien.
Et bien comme souvent chez JMR, l'addition apparente de composants de qualités connues (vision simpliste et ici inexacte) donne un résultat qui sublime l'addition seule des qualités respectives des éléments, et fait transparaitre les avancées techniques et la nouvelle mise en accord globale de tous les éléments constitutifs. On n'a pas qu'une simple addition de qualités respectives, mais une "mise en résonance" par une prise en compte mutuelle de chaque composante.

Si je veux donner une image: pas une simple juxtaposition de lettres ou de mots de qualité, mais la constitution d'un langage cohérent, d'une expression très expressive (si je peux me permettre), qui fait sens, de manière très puissante, bien au delà du sens de chaque mot isolé.

Tout comme l'agencement bien pensé et bien maîtrisé de plusieurs instruments ou voix peut donner un tout bien supérieur, qui sublime la juxtaposition, la somme des parties.

L'écoute fait entendre une nouvelle cohérence, qui incarne la ré-étude complète du système charge, accord, filtrage, et l'intégration très aboutie de toutes les techniques et composants mis en oeuvre.

Immédiatement, c'est un bel équilibre, mais surtout la propreté des sons qui saute aux oreilles. Propreté, mais pas aseptisation: les sons sont précis, mais très riches, plein de nuances, l'espace sonore (bien plus large que la scène sonore) est vaste, ample, précis, rigoureux, et vivant.
De suite, et par expérience, je sais que cette grande propreté pourra dérouter dans un premier temps, ou être incomprise, tellement elle est à l'encontre de nombre de restitutions qui, plus ou moins volontairement, flattent et devancent les plaisirs auditifs faciles, mais maquillent, trompent, et noient les subtilités et richesses de sons par un confortable grasseillement du bas médium. Tout au contraire, avec ces Abscisse, pour ceux qui connaissent et recherchent avant tout la vérité des sons naturels des instruments, voix et acoustiques de salles, quel ravissement, quelle évidence !

-et alors, ces enceintes, comment ça "sonne" ?
Ca ne "déchire" rien du tout. Ecoute au premier abord des plus normales, rien qui n'attire l'oreille pour qui est habitué aux rendus de belle facture; puis, les minutes s'écoulant, on se rend compte de "quelque chose en plus" que l'on semble découvrir, comme une dimension supplémentaire de subtilité non expérimentée jusqu'alors.
C'est pas une enceinte qui tapera pleine face; elle propose juste au premier abord un rendu de très bonne facture, équilibré et homogène, transparent et vivant; très bonne micro-dynamique aussi, c'est à dire la capacité à faire ressentir les moindres écarts dynamiques; et par la suite, c'est comme des saveurs ou des parfums différents, précis, circonstanciés, variés qui se laissent approcher.
Précision de haut niveau, mais dans le sens de la transcription réaliste et spatiale des moindres détails du vivant, ce qui rend l'écoute très humaniste.
Avec des instruments acoustiques et voix bien sur, mais les musiques électro bien foutues y trouvent aussi leur compte, il y a une mise en espace très dense et respirante à la fois.

Voir le compte rendu de découverte et d'écoute des Abscisse, lien en haut de page.

-Banc d'essai des enceintes Abscisse à découvrir dans le numéro de mars 2012 de la revue Stéréo Prestige et image.

Les enceintes Abscisse sont en couverture et en banc d'essai complet.

Patrick Vercher, qui a particulièrement apprécié ces enceintes, décrit de manière détaillée leurs spécificités musicales, leur apport décisif sur certaines caractéristiques de rendu, et donne quelques résultats de mesures, qui confirmeront la facilité de leur mise en oeuvre (peu de besoins en courant) et leur très bon comportement sur les mesures faites.

couverture Stéréo Prestige et Image mars 2012 Abscisse

Stéréo Prestige et Image n° 65, mars 2012