Mon compte Enceintes et Musiques - Tél. : +33 (0)6 82 21 79 26

Enceintes et Musiques PEL, JMR, 3D LAB et AUDIOMAT

Commander

Notre site internet vous présente une partie de notre catalogue à titre consultatif.

Pour toute demande de devis et connaître nos meilleurs tarifs et promotions, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de "contact" ou bien privilégiez le téléphone (06 82 21 79 26). 

Notre service clients et commercial est ouvert tous les jours du lundi au samedi de 9H00 à 18H00

Vous pouvez également nous ecrire par e-mail : contact(arb)enceintesetmusiques.com.

 

Actus & Infos

Enceintes EMP 2: compte rendu "libéré" de découverte

Octobre 2007, à propos des nouvelles enceintes plates EMP2, nouveauté JMR : attention, chef d'oeuvre. Bon, autant le révéler de suite -et à nouveau-, je suis partisan avec de gros à prioris plutôt positifs: j'ai plutôt tendance à apprécier les créations du constructeur Barbezilien, épaulé depuis quelque temps déjà par son mélomane de fils, qu'a pas laissé perdre les gènes.
Les plus récents modèles, très remuants par rapport à leurs ainés, nous amènent de surprise en surprise. Mais là, c'est vraiment un choc. Je vous guide vers le fil de discussion.

Bonne lecture.
JMR EMP 2 :

Fiche produit des EMP2

Bon, c'est pas l'tout, mais si je vous réveille à 4 heures du mat passés, c'est pas pour effeuiller les pâquerettes.

Les nouvelles Emeraude font de la musique superbe (à mes oreilles): fruité, délicatesse, équilibre, énergie, le toutim habituel de la marque, surtout ces derniers temps, je vous fais pas de dessin.
Je charrie, mais le modèle est vraiment très bon.

Par contre, là, ATTENTION CHEF D'OEUVRE

Je viens de passer quelques heures à la maison avec les nouvelles EMP 2 -Enceintes Murales Plates- de Jean Marie Reynaud (rappel pour les endormis).

J'avais entendu le proto en avril, qui décoiffait pas mal déjà, et qui innovait sévère dans le type de retranscription.
Et bien ce qui sort en ce moment, une fois les réglages et dernières optimisations achevées chez JMR, c'est un vrai OVNI.
Pas complètement rodé, juste décoincé par quelques heures de CD de rodage, cet engin improbable (à la lumière des préjugés hifistes comme quoi pour avoir de l'énergie et du grave, il faut des gros HP, du volume de charge et de l'air autour des enceintes) m'a tiré des larmes d'émotion à plusieurs reprises.
Et pourtant, je suis pas une lopette, j'chuis un vrai dur: j'ai manifesté dans la rue contre la loi Devaquet dans les années 80, et il m'est même arrivé 2 fois de ne pas saluer mon voisin. Quasi un rebelle!

Et ben même, ces machins à coller contre les murs, 12 cm d'épaisseur, ça vous fait de la musique comme jamais j'ai entendu. De la vraie émotion avec les poils tout dressés autour.

Ca spatialise de manière ahurissante (pour peu qu'il y ait quelques heures de fonctionnement, parce qu'au début, normal, ça sort un peu des boites). Une scène sonore précise, très vaste, profonde pourvu que l'on évite de penser au mur contre lequel les enceintes s'adossent (en fermant les yeux ou en éteignant la lumière, c'est impressionnant), ça détaille du précis et des harmoniques comme les grandes soeurs Offrande S. et Orféo, mais encore plus encore: j'ai entendu des choses, perçu des évênements, des ambiances que je n'avais pas repérés jusqu'alors. Pourtant, je suis équipé, mais bernique, ces jumelles extraplates en font plus que les autres.
Et coté énergie et grave, c'est allucinant. Une rapidité stupéfiante, qui donne une vie incroyable, et des graves de caisson, mais qui peuvent être fulgurants de rapidité et de précision, et là, les caissons rament un peu à coté.

Je vous promet, j'ai rien pris (pas le genre de la maison), mais là, c'est quasi à ce jour mon enceinte ultime.

Quand je parle d'OVNI, c'est parce que je viens d'assister à quelque chose de pas ordinaire, et que je sais qu'on ne peut être convaincu qu'en ayant vécu la chose.

Je laisse le rodage se poursuivre, il y a encore du gras à gagner pour le lié des médiums, comparativement aux autres modèles ayant les mêmes équipements et les mêmes évolutions de sonorités lors des rodages.
Promis, demain, je redeviens normal
x.

Les EMP2 donc, version ivoire nacré, avec du beau monde devant: lecteur universel 3D Lab Master, et ampli Audiomat Opéra Référence.

Coté esthétique, j'étais méfiant, dès le proto.
Après l'installation, j'ai fait venir les 2 experts que j'ai sous la main, juges de paix à ma disposition à leurs heures pas perdues pour tout le monde.
Et il s'agit plus exactement d'expertes;
Tiens, on a l'oeil plus alerte d'un coup! Une expertise sur la WAFitude (Women Axceptance Factor, N.D.L.R.), ça réveille les réflexes d'autodéfense, il y a eu parmi vous plus d'un rembarré chez lui, avec des interdictions de territoires dans le séjour pour du matériel "pourtant fabuleux, écoute ça chérie...". Je précise aux farouches opposants à la bigamie (voire polygamie, pour les sportifs de fond) et aux anti-aventures extra congugales: l'une de ces expertes est mon épouse, architecte de son état, souvent chargée de la partie nuanciers et déco des projets, et l'autre est ma voisine, talentueuse sellière bourrelière à destination de la plus belle conquète de l'homme, sellière pour laquelle j'ai aménagé un atelier ad hoc jouxtant ma salle d'écoute. Bref, je me suis entouré correctement, c'est un minimum pour tout bon professionnel.

Et ben leur avis est sans appel, elles apprécient particulièrement, et le manifestent spontanément sans qu'il soit besoin de leur arracher le plus petit avis positif, comme nous pratiquons habituellement pour essayer de leur vanter les qualités Hifistiques de nos bruyantes technologies.

J'ai demandé finalement la version ivoire nacré, alors que c'est la noire que j'avais de prime abord commandée. Le noir, tout le monde sait ce que c'est, pas dur à décrire et à faire imaginer. Et j'ai été titillé aussi par l'aspect plus marqué et marquant de cette finition claire avec cache noir.

Bien m'en a pris, la laque nacrée est superbe, et les enceintes, loin d'êtres "passe partout" -elles peuvent créer un trop grand déphasage de style dans certains intérieurs, mais les noires n'y seraient guère mieux-, s'affirment au lieu de disparaitre, ce qui correspond bien à leur musicalité, qui s'impose avec évidence, naturel et enthousiasme dans la salle.

Mais on peut ne pas aimer. Avant de les recevoir, le triangle noir me rendait dubitatif. Là, sans être esthétiquement aussi bouleversé que musicalement, mes appréhensions ont été levées, et en plus j'ai le feu vert des autorités domicilières. Vous voulez quoi de plus ????

Xavier, qui va passer un bon week-end