Mon compte Enceintes et Musiques - Tél. : +33 (0)6 82 21 79 26

Enceintes et Musiques PEL, JMR, 3D LAB et AUDIOMAT

Commander

Notre site internet vous présente une partie de notre catalogue à titre consultatif.

Pour toute demande de devis et connaître nos meilleurs tarifs et promotions, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de "contact" ou bien privilégiez le téléphone (06 82 21 79 26). 

Notre service clients et commercial est ouvert tous les jours du lundi au samedi de 9H00 à 18H00

Vous pouvez également nous ecrire par e-mail : contact(arb)enceintesetmusiques.com.

 

Actus & Infos

Enceintes et Musiques à l'honneur dans la revue Stéréo Prestige et Image

Très agréable surprise dans le numéro 50 (novembre 2010) de la revue Stéréo et Image:

Page 15, les rédacteurs publient un article pour annoncer dans nos locaux la présence des nouvelles enceintes JM Reynaud Offrande Suprême V2 et Concorde Suprême. Cette "news" est insérée dans un article fort sympathique, soulignant les conditions d'écoute "domestiques", et le soin que nous prenons pour proposer et présenter des appareils soigneusement sélectionnés avant tout pour l'excellence de leurs qualités musicales.

Nous remercions chaleureusement Patrick Vercher, Jacques Vallienne et les collaborateurs pour ces coups de pouce, comme pour tous les avis, tant sur les appareils présentés dans la revue, que pour leurs expertises et conseils dispensés avec une particulière générosité à chacun de nos rencontres et contacts.

Ces "personnalités" sont à juste titre reconnues de tous les grands acteurs du secteur de la retranscription musicale, pour leur grande connaissance technique, la qualité et la sureté de leurs écoutes et de leurs évaluations. La quasi totalité de mes fournisseurs et contacts décrit avec enthousiasme la qualité de leurs équipements de tests et de mesures, et le fait qu'ils sachent parfaitement les exploiter: c'est le seul organe de presse Hifi en France qui ait aujourd'hui cette capacité technique et ces connaissances. Tous louent aussi leurs qualités d'écoute des matériels, avec une capacité d'expertise rapide et sûre qui fait l'admiration de ces professionnels.

Je sais par ailleurs qu'ils accompagnent les fabricants et leurs produits, loin des projecteurs, y compris en cas de soucis, de manque d'aboutissement, et ne ménagent ni leurs critiques fondées et documentées, ni leurs conseils avisés et nourris d'une vraie expérience technique, sonore et musicale.

Les articles présents dans la revue reflètent malheureusement assez peu ce travail, ces contacts avec les fabricants, les recherches et diagnostiques autour des appareils "à problèmes", qui n'apparaissent jamais dans la revue.

Le choix éditorial est de ne présenter que des appareils aboutis ne souffrant pas de défauts les rendant impropres à leur destination; pour donner une image, de n'indiquer que les horaires de trains réellement au départ, seuls susceptibles d'intéresser les voyageurs.

On peut reprocher à la revue le fait que les légers manques de certains appareils soient peu pointés. Le parti pris est de considérer que la mise en avant d'éventuelles réticences, qui dépend très largement de ce qu'attend l'auditeur (untel pourra supporter un petit manque, tandis qu'un autre le jugera rédhibitoire) serait de nature à déconsidérer totalement certains appareils, tant le moindre signalement de critère en retrait est vite lu comme défaut particulièrement important.

Sachant celà, il est néanmoins possible de bien cerner les personnalités de chaque appareil présenté, en lisant un peu entre les lignes.

Parcourez la revue: parmi tous les enthousiasmes pour les appareils présentés, il est relativement aisé, avec un peu de pratique, de repérer les vrais coups de coeur des auteurs des articles.

Certains pourront déplorer ce manque "d'agressivité" des compte rendus. Il sera à mon avis largement compensé par le fait que les appareils sont effectivement écoutés et décrits dans leurs natures profondes. Pour tous les appareils que je connais bien, je n'ai jamais vu aucune erreur, aucune incompréhension, aucune erreur d'association d'écoute qui aurait pu faire se méprendre sur la vraie nature d'un appareil. C'est la seule revue qui non seulement ne m'a jamais fait dire ou penser "bon sang, là, ils sont vraiment passés à coté des qualités de l'appareil", ou "pointent des manquent dont cet appareil est bien loin de souffrir", voire à me laisser douter plus que sérieusement que les appareils décrits aient bien été écoutés. D'autres revues ont aussi des journalistes et critiques de qualité (je pense notamment à Philippe Venturini, dont j'apprécie aussi la qualité d'écoute), mais les revues dans leur ensemble n'ont pas toutes la même rigueur systématique.

Connaissant bien l'esprit qui préside à la rédaction de leurs compte rendus, j'ai à plusieurs reprises acheté des appareils sur la seule description qu'ils en avaient faite, sachant à chaque fois exactement ce à quoi je devais m'attendre pour la restitution musicale. Je n'ai jamais été trompé. Bien sur, un peu d'habitude, de la confrontation entre les écrits et les rendus que je connais bien ont grandement servi à "l'étalonnage" de leurs compte-rendus; mais une fois fait, l'outil d'évaluation est particulièrement pertinent.

Il est aussi pratique de savoir que les rédacteurs apprécient particulièrement la musique la plus réaliste, la plus détaillée, la plus lisible possible, avec de l'équilibre, de la justesse, des qualités et de la richesse de timbres, loin des rendus parfois caricaturaux qu'on attend ordinairement des appareils Hifi, grasseillant parfois des rendus un peu pauvres.

Je voulais à mon tour rendre hommage à Patrick Vercher, et à ses collaborateurs. Ce personnage incontournable de la Hifi en France a su créer, faire vivre, reprendre et sauver parfois de grands titres de la presse spécialisée française, comme encore récemment avec sa revue actuelle. On méconnait trop son action de soutien, de conseils, de critiques pertinentes, qui font, dans l'ombre, progresser les compétences et les savoir-faires des constructeurs qui s'adressent à eux, et au final les qualités des appareils qui nous sont proposés. On méconnait aussi sa grande connaissance de milieux musicaux les plus divers: facteurs d'instruments, prises de son (dont certaines historiques, auxquelles il a assisté), interprètes, direction de formations, et évidemment tout ce qui concerne la retranscription sonore et musicale. Et ses connaissances techniques, qui débordent aussi du domaine musical. Les différentes passions s'enrichissent, se fertilisent l'une l'autre, comme bien souvent, pour notre bénéfice.

Merci à Patrick Vercher, et à Jacques, et l'ensemble de ses collaborateurs.