Mon compte Enceintes et Musiques - Tél. : +33 (0)6 82 21 79 26

Enceintes et Musiques PEL, JMR, 3D LAB et AUDIOMAT

Commander

Notre site internet vous présente une partie de notre catalogue à titre consultatif.

Pour toute demande de devis et connaître nos meilleurs tarifs et promotions, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de "contact" ou bien privilégiez le téléphone (06 82 21 79 26). 

Notre service clients et commercial est ouvert tous les jours du lundi au samedi de 9H00 à 18H00

Vous pouvez également nous ecrire par e-mail : contact(arb)enceintesetmusiques.com.

 

Actus & Infos

Enceintes Pierre-Etienne Leon Maestral: déballage 2/2

Suite du déballage et de la mise en route des enceintes PEL Maestral, contés ici (lien).

Les enceintes sont sorties des cartons. Je les ai mises instantanément en rodage (au CD de rodage, puis à la musique) avant même de mettre en place les socles avec pointes; pour gagner du temps, et parce que je n'avais pas encore préparé le terrain pour accueillir ce socle à pointes guerrières.

Je vous montre maintenant le montage de ces socles avec les pointes, et on va ensuite détailler en photos les vues de ces Maestral.

Dans la boite de socles et d'accessoires, je récupère les 2 socles

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-1Recto PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-26et verso PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-27Les mêmes, hors plastique de protection. Ca suscite quelques interrogations ...

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-29Un point rouge, divers trous; certains logiques: fixation du socle à l'enceinte, emplacement des pointes, d'autres sont plus énigmatiques: le point rouge, et le gros trou central. Passage de cable, évent, .... ?
Réponses en partie données par la fiche jointe:

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-4 PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-5Le point rouge indique l'emplacement où placer la grosse pointe centrale, à l'avant du socle.
Voyons l'ensemble des pointes et accessoires:

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-7A gauche, les grosses pointes de découplage centrales à fixer à l'avant du socle (grâce à l'adhésif autocollant), les fines pointes latérales de sécurité, les pointes de découplage arrière, et les longues vis de fixation du socle.

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-9 PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-10 PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-8La grosse pointe, photographiée près du trou central du socle.

Je suppose que ce gros trou central, qui n'est ni un passage de cable (pas d'orifice correspondant sous l'enceinte), ni un évent (même observation), doit probablement être une découpe de  ... comment dire ... pour le désaturage vibratoire de la plaque de socle. Si c'est bien ça, ça correspond à quelque chose dont j'ai entendu parler à plusieurs reprises: le fait de mettre en place un trou au centre de tablettes (des supports d'électroniques par exemple) peut contribuer à amoindrir des comportements vibratoire parasites de panneaux.
Bien évidemment, je poserai la question. S'il s'agit bien de ça, c'est un dispositif du genre "non certain", mais ça a des chances d'avoir une certaine efficacité, et ça coûte rien.

Bon, le socle est maintenant équipé de ses pointes, reste à le fixer au corps de l'enceinte. On retourne l'enceinte tête en bas et pieds en haut:

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-11Rien de bien sorcier: juste à repérer l'avant du socle (la partie la plus étroite, avec la grosse pointe centrale et le 2 pointes de sécurité), on met Papa devant Maman, comme on dit en mécanique, et on visse.

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-12L'avant est ici à droite, je commence le vissage.

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-13Une fois fait (sans serrer exagérément, pour ne pas trop tirer sur les embases), retournement des enceintes (en faisant attention à ne pas forcer la finition des socles sur le sol: il vaut mieux porter à 2, ou bien bien réfléchir à son coup).

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-15 On voit ici, coté face avant des enceintes (sous les haut-parleurs) la grosse pointe centrale, et les 2 pointes de sécurité qui s'arrêtent avant de toucher la plaque support.

Comment c'est-y que ça fonctionne ? non, pas à l'électricité: l'enceinte repose ainsi sur les 2 pointes arrières (les dorées) et le gros cône central de la face avant. Le gros cône reprend ainsi le gros du poids à la verticale des HP, créant une descente de charge assez directe (type Goldmund pour ceux qui se souviennent du système de descentes de charge axiales de ces enceintes), les pointes arrières viennent compléter la stabilité naturelle d'un équilibre sur 3 pointes.
Mais alors, me diront les observateurs attentifs aux aguets, de quoi servent les pointes latérales, les fines noires coté face avant ? Et bien elles sont sensées ne pas servir en temps ordinaire, juste être là pour élargir le polygone de sustentation en cas de mouvement de l'enceinte. Si on pousse l'enceinte sur le coté, le système à 3 pointes n'est pas très stable à cause de la hauteur de l'enceinte. Les pointes latérales de sécurité créent alors une force d'appui dès le début du déséquilibre, sans agir en temps normal; c'est pour cela qu'elles sont réglées à 2 mm au dessus du support de l'enceinte.

Pour la sécurité, on est ainsi sur un système à 4 pointes, et pour la stabilité vibratoire, sur un système à 3 pointes. Bien pensé, bien fichu.

L'enceinte est sur ses pointes et son socle, observons la un peu en détail

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-16Les 3 HP sont fixés sur une platine distincte de l'ébénisterie. 2 HP apparemment identiques entourent un tweeter. On pourrait penser à un système d'Appolito (2 HP médium grave identiques entourant un tweeter), mais non !
Pour ce que j'ai pu comprendre, ces HP ne travaillent pas sur les mêmes bandes de fréquence, ce n'est donc pas un système d'Appolito, et c'est volontaire.

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-17Le tweeter: à dôme soie et fibres, sa forme particulière est dû au montage en étoile de 6 aimants Neodyme.

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-18Le HP médium/grave de 18 cm, avec membrane en composite polypropylène/carbone.

La plaque d'identification des enceintes, et les borniers. Je demanderai pour les borniers, je crois qu'ils ont été eux aussi soigneusement choisis.

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-22Et pis sous les borniers, un gros trou. C'est l'évent, pour les vents. L'évent décompresse la charge (c'est incontournable pour les systèmes Bass-Reflex et pour un certain nombre d'autres types de charges "ouvertes", par opposition aux systèmes à charge close).

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-19et derrière l'enceinte, presque dans l'axe du tweeter, un p'tit trou.
Des trous, des trous, et encore des trous, n'aurais-je pas percé à mon tour l'un des secrets des enceintes PEL ? le vide judicieusement agencé qui permet la qualité ?

Je détaillerai par la suite quelques-uns des procédés et principes utilisés dans ces Maestral.

Voici donc la Maestral assemblée, en place, opérationnelle:

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-23

L'enceinte sans cache

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-24et avec cache de protection.
Pour un meilleur rendu musical, il est préférable de déposer le cache en tissus pendant les écoutes: le son est plus transparent, et plus ample. Le "cadre" qui tient le tissus apporte de légères perturbations au fonctionnement des HP (effets de bords prononcés), on ne n'en sert que pour protéger physiquement les enceintes contre les accidents domestiques hors périodes d'écoutes (compris ceux induits par un ménage un peu trop vigoureux) et les doigts baladeurs (enfants, et même adultes trop curieux de la phalange).

PEL-Maestral-Pierre-Etienne-Leon-25La Maestral en pieds, complètement assemblée.

Les Maestral sont quand même un peu impressionnantes. Rien qu'à les voir en vrai, on ressent un sentiment de puissance calme, de qui sait bien faire sans s'en laisser compter.

Bon, on n'a vu là que de l'assemblage normal, rien de bien compliqué. Juste un peu de mécanique, permettant de voir les aspects et vues extérieures du modèle.
Il reste à envisager ce que produisent ces enceintes, les sons auxquels donnent accès ce modèle haut de gamme d'un grand constructeur français, qui a quelques années de pratique (des décennies même), de créations. D'autant que ce modèle Maestral a été récemment optimisé. Il reste donc à vous rendre compte du rendu musical, de différents critères qualitatifs de restitution, qui en font une enceinte plus qu'intéressante, qui porte haut la musique.
Et, dans la mesure de ce que l'on peut transmettre, je présenterai une partie des moyens techniques mis en oeuvre pour parvenir à produire un rendu haut de gamme, ainsi que quelques associations d'électroniques (sources et amplis) permettant d'exploiter correctement le savoir-faire musical de ces Maestral.

Je reviens bientôt pour compléter les infos techniques, pour vous raconter un peu comment elles sonnent, et vous proposer quelques systèmes, de budgets variés, mettant en oeuvre de manière intéressante ces grandes enceintes réalisées par Pierre-Etienne Leon.