Mon compte Enceintes et Musiques - Tél. : +33 (0)6 82 21 79 26

Enceintes et Musiques PEL, JMR, 3D LAB et AUDIOMAT

Commander

Notre site internet vous présente une partie de notre catalogue à titre consultatif.

Pour toute demande de devis et connaître nos meilleurs tarifs et promotions, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de "contact" ou bien privilégiez le téléphone (06 82 21 79 26). 

Notre service clients et commercial est ouvert tous les jours du lundi au samedi de 9H00 à 18H00

Vous pouvez également nous ecrire par e-mail : contact(arb)enceintesetmusiques.com.

 

Actus & Infos

Les CD Master Edition Limitée du label Passavant

 

Les disques proposés sont disponibles à l'écoute et à l'achat dans notre salle.

Enregistrements du label Passavant, sur support CD Master

-Enceintes et Musiques est le seul lieu sur Paris à proposer ces enregistrements d'exception, en écoute et à la vente, en qualité Master.

Nous apprécions la qualité exceptionnelle d'enregistrement, à laquelle nous a habitué le label Passavant. Mise en place spatiale et sonore remarquable, choix des techniques d'enregistrements (peu de micros, prises globales immédiates, placements, travail à la console réduit au strict minimum, respect quasi absolu de la dynamique et du phasage), se rajoutent en plus sur cette série Master la qualité exceptionnelle du support CD: c'est littéralement une édition comparable à celle du Glass Master (mais dans un autre matériau) qui est mise à disposition (voir explications techniques en fin d'article).

Comment obtenir ces enregistrements ?

Les CD sont disponibles à l'écoute, à l'achat directement dans notre salle d'écoute (sauf manque de stock, mais réassortiment rapide), et sont commandables à distance (par mail, téléphone, ...):

25 € chaque CD, participation aux frais de port: 3,5 € par envoi.

Pour les envois, nous faire parvenir le règlement (chèque, virement -nous demander les références de virement), bien préciser l'adresse d'expédition, et une adresse mail (ou un n° de téléphone) pour vous tenir au courant de l'avancée des commandes.

Chèques et courriers à faire parvenir à

Société de Grandsaignes
244 rue de Charenton
75012 Paris

Les CD Master Gold 24 carats

sont réalisés dans les meilleures conditions possibles à très basse vitesse sur des machines spécialisées dans la duplication de CD uniquement. Le support utilisé est un disque comprenant une couche réflectrice en OR 24 carats, réputé pour sa longévité et sa faible réactivité chimique. Leur fabricant annonce une durée de vie pouvant aller jusqu'à 200 ans dans des conditions idéales de conservation. Ce type de disque est plébiscité notamment pour la conservation de documents importants, et en imagerie médicale. La version que nous utilisons est destinée à la gravure à faible vitesse. Des labels très réputés aux USA commercialisent également des disques réalisés sur ce type de support. Sa qualité est celle d'un disque Master destiné aux usines de pressage. L'impression couleur est réalisée à froid.

 

Quelques mots de Philippe Muller,

qui réalise ces enregistrements exceptionnels:

Tout d'abord sur la dynamique des enregistrements:

"Oui, la compression permet de loger l'ensemble de la dynamique dans un espace plus réduit et d'écouter les disques sur des systèmes peu puissants cependant, elle a un effet pervers: compte-tenu de la sensibilité de l'oreille (courbes de Fletcher et Munson), l'écoute est définitivement détimbrée. Une compression, même faible, interdit de considérer que l'enregistrement est fidèle. Le brickwall cher à la production actuelle est définitivement hors course en matière de fidélité.

Parfois, on peut réduire une crête ou deux sur un disque, telle une pêche de batterie un peu violente et pas forcément maîtrisée et gagner 3 à 6 dB sur l'ensemble avec une perte de qualité certaine mais limitée à moins d'une seconde sur l'ensemble du disque. Personnellement, je n'en fais pas plus."

un autre jour:

"Je profite de cet échange pour rebondir sur cette phrase: “.... je dois encore l'écouter pour en découvrir tous les aspects, dans diverses configurations...”. J’espère que ce sera très long.

Parmi beaucoup d’autres qualités, l’enregistrement non compressé permet de préserver le rapport naturel entre sons forts et faibles et je ne parle pas de la dynamique au sens populaire du terme car, au-delà du respect des caractéristiques naturelles des instruments, il y a une infinité de couches sonores et de détails infinitésimaux, qui sont maintenus à leur place et qui se révèleront très doucement, écoute après écoute, laissant l’impression que l’on ne cesse de découvrir quelque chose de nouveau.

Le défaut sournois de la compression de dynamique, c’est qu’elle surexpose la scène sonore sous un éclairage souvent trop violent. Il n’y a plus d’ombres mais un soleil de plomb qui écrase tout sous une lumière qui peut être violente. Résultat: dès la première écoute, vous entendez tout très, trop, facilement et votre cerveau ne fait plus aucun effort. Au bout de quelques écoutes, vous avez fait le tour du disque et vous n’avez plus rien à découvrir; il ne reste plus qu’à vous en acheter rapidement un autre.

Je me souviens de ce que me disait Maxim Saury qui me racontait que dans le temps, on achetait un 78 tours à deux faces et deux titres à la fois, et qu’on l’usait jusqu’à la corde pour aller jusqu’au bout de ce qu’on pouvait entendre. Les 78 tours n’étaient pas compressés et si leur bruit de fond était important, ce n’était pas sans heureux effets sur l’écoute car des tas de mystères se cachaient derrière ces bruits. A force d’écoute, on développait sa capacité d’analyse. C’est tout ce qui fait le charme des vieux films en noir et blanc."

Ensuite sur le support technique Glass Master proposé:

"Master est une dénomination qui signifie que le disque est utilisable comme étalon pour la fabrication des CD en série. Il est gravé à basse et même très basse vitesse partant des fichiers Wave du banc de montage.

Voici comment ça se passe:

L'enregistrement originel est réalisé généralement au format 96kHz / 32 bits float. Il s'agit probablement du meilleur compromis. Ce fichier contient tous les index des plages ainsi que le CD text.

La première étape vers la production consiste à passer numériquement en 44.1 / 32 (float). A ce stade, les fichiers G et D font toute la longueur du projet.

La seconde étape consiste à terminer le mastering en convertissant le programme 44/32 en 44/16 tout en le tronçonnant en autant de fichiers wave que de plages. Cette étape se fait directement au studio avec le logiciel de montage qui range les datas dans le disque dur de nos robots, installés provisoirement dans l'ordinateur principal du studio.

Troisième étape: les disques durs sont réinstallés dans les robots où les fichiers seront directement gravés à très basse vitesse, exactement comme nous le faisons pour réaliser le Master destiné à l'usine.

Qualité: chaque robot ne fabrique qu'un seul CD à la fois. Nous avons supprimé la fabrication simultanée qui engendrait une augmentation considérable des erreurs numériques. Nous avons investi dans plusieurs robots pilotant un seul graveur et non dans un seul robot pilotant plusieurs graveurs. L'appellation CD Master est donc conforme: il s'agit d'une gravure directe de la meilleure qualité possible devant servir d'étalon.

Nos robots sont équipés d'un moteur de gravure Sonic Solutions; ils ont été installés et paramétrés chez nous par le développeur de la machine. Il ne s'agit donc pas de tours mais de robots pilotés par ordinateur.

La mécanisation du système permet à chaque robot de fabriquer les CD à l'unité et en continu 24h/24. La production est naturellement assez réduite mais suffisante pour notre marché.

Des échantillons sont prélevés pour vérifier la qualité de la fabrication et prévenir l'usure des graveurs.
Nous avons acquis des pièces détachées en suffisance pour assurer une production de qualité pendant plusieurs années.

L'image est imprimée à froid (très important) à l'aide d'une imprimante robotisée jet d'encre. Contrairement aux productions standard et bien que nous disposions de la machine adaptée, nous ne vernissons pas la face imprimée pour ne pas favoriser les réactions chimiques internes qui s'accélèrent quand il y a hausse de la température. L'image n'est donc pas protégée et est sensible à l'eau.

Ce CD est équivalent au glassmaster produit en usine, à partir duquel de nombreuses opérations de réplication aboutiront au CD embouti final. Nos disques Master représentent donc la première étape de duplication d'un Master Studio.

Pour comprendre ce qui se passe habituellement, je vous invite à consulter cette page http://www.softpack.com/CDROMmanufac.htm et à l'imprimer. Notre CD Master correspond à la première étape sauf que le verre est remplacé par du polycarbonate. Nous évitons toutes les autres opérations, ce qui n'est pas rien. Le CD habituel correspond à la dernière étape.

Les caractéristiques de nos disques peuvent changer s'il advenait qu'un autre support donne de meilleurs résultats. Ce qui compte, c'est la qualité finale et la constance de la fabrication."

le process habituel de réalisation d'un CD du commerce, expliqué par un fournisseur d'appareils (http://www.softpack.com/CDROMmanufac.htm):

CD-ROM Manufacturing Process:

Avec un CD normal, vous avez le produit issu de 4 moulages successifs à partir de la gravure du Glass Master, soit la 5° étape de fabrication du CD.

Ce que vous propose Passavant avec la série Master, c'est réellement le Master, c'est à dire la première gravure physique du fichier musical (étape 1).

De plus, les encres sont réalisées à froid, et en base aqueuse, ne provoquant pas les migrations de produits chimiques qui peuvent dégrader le support.

15 juin 2012: précisions apportées par Philippe Muller:

à la question:
"Bonjour,

Je viens de voir sur votre blog que vous fabriquez depuis peu des disques"qualité master édition limitée" [...] j'aurais voulu avoir plus de détails [...] et notamment s'il s'agissait enfin des fichiers "studio masters" en qualité 24 bit / 96 kHz directement issu du studio d'enregistrement et non pas de la version 16 bit / 44.1 kHz disponible sur CD. Egalement, quel est le support physique (DVD-ROM, DVD-Audio, ...) quels sont les titres disponibles et à quel prix ?

Merci d'avance et bien cordialement."

Réponse de Philippe Muller:

"Il me semble utile de préciser les choses.

Certains sites de téléchargement, relayés par quelques audiophiles intervenant sur des forums consacrés à la haute-fidélité, donnent du Master une signification erronée et, disons-le, commerciale.
En audionumérique, le Master est le CD-Rom ou DVD servant de modèle pour une duplication en série, lequel est réalisé à partir de l'enregistrement Maître prêt à être dupliqué, ce qui n'a rien à voir avec la quantification et le taux d'échantillonnage employés pour l'enregistrement. Pour des raisons évidentes, la majorité des Masters réels est donc réalisée au format 16 bits et 44.1kHz du CD commercial.

Notre objectif majeur est de fournir des enregistrements de la meilleure qualité possible, destinés à ceux qui représentent toujours la très grande majorité des mélomanes exigeants, laquelle utilise encore un lecteur de CD. Les progrès de la technique permettent d'obtenir, aujourd'hui et heureusement, de remarquables résultats sous ce format, très difficiles à distinguer de l'enregistrement natif si le matériel de reproduction est bon.

Pour l'instant et bien que toutes nos prises de son aient été réalisées depuis 15 ans en 32 bits flottants et jusqu'à 192 kHz, nous ne proposons plus de disques ou de fichiers HD, préférant consacrer nos efforts immédiats à l'amélioration de la captation de la musique. Sur le plan technique, le plus important pour nous est "un bon enregistrement d'abord !" Nous investissons donc en priorité là où la différence s'entend le plus.

Après l'intérêt musical, la qualité des artistes et le lieu de prise de son, c'est au niveau de la prise de son qu'apparaissent les plus grandes différences, là où il n'est pas nécessaire de tendre l'oreille pour percevoir immédiatement une amélioration ou une dégradation du son. En premier lieu, il faut cesser de confondre le format de stockage numérique avec la qualité du son ! Cela n'a qu'un très lointain rapport.

Les quelques DVD-Audio que nous avons réalisés se sont peu vendus, ce format étant mort-né. Le SACD ne se porte pas mieux. Rien ne presse et, en terme de format, nous précèderons ou suivrons la tendance, seulement si elle présente de l'intérêt.

S'agissant du téléchargement de fichiers HD, la confiance dans le fournisseur reste primordiale car il n'existe aucun moyen technique qui puisse prouver de façon incontestable que le fichier proposé n'est pas un CD converti en HD quand cette démarche a été réalisée par des personnes compétentes. Les écoutes comparatives que nous avons menées avec des enregistrements achetés en ligne sont parfois déroutantes, le fichier au format CD pouvant être plus naturel que la version prétendument haut de gamme. Les preneurs de son savent très bien que cela peut arriver quand la HD est obtenue après ré-échantillonnage. En principe, la différence entre le CD et la HD devrait être quasi inexistante ou, en tous cas, très faible aujourd'hui."

Philippe Muller

 

Précision sur les micros généralement utilisés chez Passavant (juin 2012):

Pour info, voici la courbe type des micros Brüel & Kjaer 4707 utilisés généralement à Passavant.
J’attire votre attention sur plusieurs points remarquables:

-Capsules de référence pour la mesure acoustique
-La bande passante s’étend à 40 kHz sans affaiblissement (0dB)
L’échelle représentée ici est très dilatée, la bosse max à 17kHz n’atteignant pas 1dB, ce qui est exceptionnel.
-L’affaiblissement maximal en champ diffus est de 5dB à 20kHz.
-Le 4007 atteint 12,5kHz à –3dB à 180° de l’axe.