Bras platine...

Tout l'univers du vinyle, les platines, les cellules, les bras etc ...
Répondre
Breizh56
Audiophile
Messages : 27
Enregistré le : 15 nov. 2017, 13:47

Message non lu 02 déc. 2017, 09:31

Bonjour,
Je parcours le forum depuis peu. Découvre le monde de la hi-fi.
J'ai une question concernant les bras des platines vinyles.
J'ai bien compris qu'il faut une adéquation platine, bras et cellule. J'ai bien compris pour la cellule... J'en fait l'expérience actuellement.
Pour le bras, j'ai plus de mal. La forme, droit en j, aluminium où carbone, faible résistance du roulement pour lire le sillon. Filtration des vibrations ? Sur ma platine, je peux faire beaucoup de réglages, hauteur, assiette de la cellule, etc...
Est-ce qu'une platine plus haut de gamme va changer ?
Merci pour vos réponses...
Platine vinyle Audio technica lp5 cellule At Vm 530 EN
Pré ampli Cambridge cp1
Lecteur Cd Technics Sl-PG320A
Ampli Nad C 320 Bee
Tuner Yamaha TX-350L
Lecteur cassette Denon DRM-540
Enceinte focal Aria 926
Câble enceintes monitor power silver ts line 2.5

Avatar du membre
tlscapital
Audiophile
Messages : 27
Enregistré le : 02 juin 2016, 22:07

Message non lu 02 déc. 2017, 15:38

En congé de mon chantier je compense et j'écrit un peu... après ne pas avoir pris soins de ménager mes côtes froissées, la douleur me force à me soulager en fauteuil. Donc excusez à l'avance si je tire en longueur. Une platine en tant que telle ne produit de son. Théoriquement du moins c'est vrais. Mais pratiquement c'est moins vrais que ça. Si ce n'est pas lié à sa fonction première, il est toujours demandé 4 choses d'une bonne platine:

- que sa stabilité statique soit des meilleurs (base lestée)
- que son socle et chassis soit bien isolé des vibrations
- que son moteur soit silencieux et n'induisent pas de vibrations au plateau
- que les vitesses soit des plus justes et constantes

Toutes ces conditions remplies permettrons à la platine de rendre le son juste (=vitesse juste) et non pollué par elle ou des éléments extérieurs. Donc une bonne platine dois pouvoir rencontrer ces 4 critères aux mieux. Même si la perfection n'existe pas ou que des ajustements et compensations sont parfois réalisables elles ne sont pourtant pas simplement égalables entre elles. Elles garderons de leurs spécificités.

En fonction de sa structure et de son isolation une platine permettra aux énergies (résonances) de retrouver un chemin de retour vers la cellule ou pas. Et là les différences de signature de son s'entendrons pour la plupart des humanoïdes. Il est des audiophiles qui refusent de concevoir cela et qui s'obstinent à dire la platine n'a pas de qualité sonore intrinsèque. Alors qu'en fait c'est une question de goût, de préférence ou de cupidité.

La conception du modèle d'entrainement du plateau définit en grande partie cela. Que se soit par galet, courroie ou entrainement direct. Sachant que chacun de ces types d'entrainement de par leurs constructions mécaniques et leurs isolations en fonction des contraintes infligés par celles-ci il en résulte de fait une signature sonore que beaucoup s'amusent à catégoriser de manière un peu exagéré dans les meilleurs des cas.

Ainsi il y a les adeptes de la courroie (son aérien mais mou), du galet (énergétique mais bruyant) et du direct (plus précis et puissant mais étouffé). Aucun système n'est donc idéal et presque chaque défaut peut être amélioré ou corrigé. Mais améliorer les carences quand c'est possible coûte vite cher en matériel, du temps en travail manuel et pas mal de jus de matière grise. Mais ça peut être aussi très gratifiant.

Quant à la combinaison d'une platine et d'un bras, je ne connais pas de règle significative particulière. Il y a peut être des mariages maudits comme il y en a d'autres heureux, mais de là à en tirer une règle il y a de la marge... Par contre la combinaison des cellules et des bras est une histoire de corrélation de lois d'ordre de la physique entre la masse effective du bras et de la souplesse du cantilever de la cellule.

Si l'on veut aller vers des cellules dites "à faible souplesse", il sera idéal d'avoir plus de masse effective au niveau du bras pour que les forces statiques verticales comme horizontales permettent à la cellule d'interpréter la lecture des sillons avec du détail et de la profondeur comme seule celles-là savent avoir. A l'inverse pour une cellule dite "à forte souplesse" un bras à masse effective légère sera indiqué.

Ce qui compte pour un bras est comme pour les platines, c'est les niveaux d'isolations et de résonance nécessaires ou souhaités. A la différence que le bras lui est couplé directement à la cellule. La rigidité du tube du bras avec le porte cellule (1+1=1) et le décuplement avec le contre poids (1-1=2) doit donc être optimal pour faire "deux". Les axes verticaux et horizontaux du bras doivent eux être libre de tout mouvement naturellement.

Après, les choix des matériaux des éléments et de ses accessoires définiront la sonorité de ce dernier. Les formes des tubes des bras en 'J', en 'S' où 'I' tentent de conjuguer de manière différente les changements gravitationnels giratoire du à la vitesse et au poids de la tête lors de la lecture du sillon à l'approche du centre du disque. Ce phénomène peut-être corrigé mais qu'approximativement par un système anti-skate...

Beaucoup de platines qui autant ne se valent pas puisque incomparables. Mais qui sont appréciées par autant de passionnés, amateurs et grands utilisateurs. Et puis il y les autres platines qui ne le sont pas du tout. Ce n'est pas nécessairement une question de haut de gamme. C'est beaucoup plus une question de combinaison des éléments et composants qui fait que c'est cohérent, surprenant ou détonant en sortie de son.

Il ne faut pas choisir son vin accompagnant le plat en fonction de la sonorité de son nom ou encore de son prix... Je dirais qu'avec une platine comme la AT LP 5 bien sure qu'il y a moyen de trouver mieux. Mais avant tout il faut pouvoir en définir l'utilisation qu'on en aura, ensuite le type de disques qu'on veut jouer et en fonction une cellule qui définira le type de bras à avoir et finalement seulement une platine en fonction de l'utilisation qu'on en aura encore une fois. A partir de là choisir ce que l'on veut et/ou peut.
Cellule Denon DL-102 et tête SPU Ortofon type "G" en bakelite
Bras SME 3009 "Improved" à tête fixe convertis en masse très lourde et tête amovible
Tourne-disque Thorens prétendument TD145 totalement converties et re-lookée en Thorens 'M*A*S*H-up Hybrid'
Moteur modulé par modulateur de puissance 'Eagle' qui lui est monitoré par un tachymètre 'RoadRunner'
Ampli 'Exampli' 40W Etalon
Preampli 'Modulis' d'Isem
Enceintes Leak 'Sandwich' 2 voies (hoofer 30cm) sur 15 Ohms

Breizh56
Audiophile
Messages : 27
Enregistré le : 15 nov. 2017, 13:47

Message non lu 04 déc. 2017, 08:43

Merci pour la réponse..... c'est très très enrichissant .... bon rétablissement aussi !!!!
Platine vinyle Audio technica lp5 cellule At Vm 530 EN
Pré ampli Cambridge cp1
Lecteur Cd Technics Sl-PG320A
Ampli Nad C 320 Bee
Tuner Yamaha TX-350L
Lecteur cassette Denon DRM-540
Enceinte focal Aria 926
Câble enceintes monitor power silver ts line 2.5

Avatar du membre
pat13
Audiophile
Messages : 154
Enregistré le : 26 avr. 2016, 12:35
Localisation : Marseille

Message non lu 07 déc. 2017, 21:09

Breizh56a écrit :
04 déc. 2017, 08:43
Merci pour la réponse..... c'est très très enrichissant .... bon rétablissement aussi !!!!
Avant de pouvoir t'apporte un conseil, il me semble important que tu définisse un budget et le système d'écoute que tuas ou que tu comptes avoir.
Et ce n'est pas le prix qui définira forcément le potentiel musical de ton installation.
Première orientation le type de cellule MM ou MC ?
Second point, le préphono, intégré ou pas et si cellule MC, pré pré phono ou transformateur élévateur ?

Une fois ces points à peu près défini, il sera plus aisé de t'orienter vers un assemblage Platine / Bras et avec un budget

Ce qui a été développé ci-dessus sont certes des pré requis mais certainement pas une bible car il y a encore bien d'autres points à considérer !
Après tu auras autant de choix possible que d'avis reçu, si tu ne veux pas trop avoir à gérer X réglages et mises au points tu as des platines à entraînement direct mais c'est du vintage, comme pour les entraînement galet. Il y a du très très bon comme des grosses bouses et ce n'est pas l'aspect esthétique qui fera la valeur de la platine

Bien venu dans le monde horrible du vinyle ;)

pascalounet
Audiophile
Messages : 936
Enregistré le : 09 nov. 2015, 19:37

Message non lu 08 déc. 2017, 17:29

Bonjour Breizh56,

Pour ne pas en faire un bras :lol: il faut revenir à l'essentiel :

Le vinyle c'est en amont une base composé d'un socle de platine + moteur + plateau tournant + bras de forme cité + cellule phonocaptrice + ...
Le vinyle est un sillon sans fin qui est lu par un diamant taillé de l'ordre de la dizaine de microns fixé sur un cantilever qui doit suivre les plus précisément possible les ondulations incessantes du sillon en horizontal comme en vertical à la vitesse "é :D tonnante" :D proche de 50cm/s au début à l'extérieur et proche de 25cm/s vers le centre à l'intérieur.

Moralité : toutes les vibrations incessantes du diamant dans le sillon doivent être correctement perçues mais le vinyle souffre que le disque vinyle peut recevoir de toutes part des vibrations venant tant de l'intérieur tant de l'extérieur comme celles émises par les ondes sonores des enceintes alors ... il faut une adéquation de tous les éléments en amont pour lire le signal modulé à l'intérieur du sillon du vinyle et en aval pour ensuite bien l'amplifier. :D

Cela explique pourquoi certains ne vont rester que sur la lecture CD car pour le CD il existe depuis des décennies la fameuse correction d'erreurs de lecture via des circuits électroniques pour reconstruire le signal numérique initial qui serait mal décodé par le laser alors que pour le vinyle il n'y aucune correction d'erreurs donc le but c'est d'arriver à lire son disque vinyle avec le moins d'erreurs possibles d'où la gamme de prix très important pour la platine vinyle, le bras, la cellule, ... :D

Musicalement

Breizh56
Audiophile
Messages : 27
Enregistré le : 15 nov. 2017, 13:47

Message non lu 08 déc. 2017, 23:15

Bonsoir tous (tes)
Je me posais la question du matériel. J'ai eu l'opportunité d'écouter mes nouvelles enceintes dans l'auditorium d'un site marchand sur Rennes....connu. Le prix du matériel d'écoute hors enceinte.... Valait des milliers d'euros... Au bas mot. J'ai pas été bluffé par le son. Le spectre, la stéréo... Pas définie. Ça m'a beaucoup surpris... Peut-être que la pièce était trop bien insonorisée...
J'ai bien compris les contraintes mécaniques d'une platine. J'ai bien compris la différence d'un changement de cellule. D'ailleurs c'est vraiment ce qui agréable dans le vinyle...c'est d'avoir le pouvoir de changer le rendu sonore. Idem...avec les amplis et enceintes.
J'avais un doute avec les platines... Surtout que c'est de la mécanique... Avant tout.
Platine vinyle Audio technica lp5 cellule At Vm 530 EN
Pré ampli Cambridge cp1
Lecteur Cd Technics Sl-PG320A
Ampli Nad C 320 Bee
Tuner Yamaha TX-350L
Lecteur cassette Denon DRM-540
Enceinte focal Aria 926
Câble enceintes monitor power silver ts line 2.5

Breizh56
Audiophile
Messages : 27
Enregistré le : 15 nov. 2017, 13:47

Message non lu 08 déc. 2017, 23:24

En tout cas....c'est passionnant. Je précise que je réécoute mes vinyles depuis deux années..que j'avais gardé depuis plus de trente ans..
J'achète uniquement des vinyles d'occasions..analogiques.... J'ai écouté le dernier queens of the Stone age... Numérique, le son était étouffé, pas vivant... Une vraie déception.
Platine vinyle Audio technica lp5 cellule At Vm 530 EN
Pré ampli Cambridge cp1
Lecteur Cd Technics Sl-PG320A
Ampli Nad C 320 Bee
Tuner Yamaha TX-350L
Lecteur cassette Denon DRM-540
Enceinte focal Aria 926
Câble enceintes monitor power silver ts line 2.5

pascalounet
Audiophile
Messages : 936
Enregistré le : 09 nov. 2015, 19:37

Message non lu 09 déc. 2017, 15:57

Bonjour Breizh56,

Justement si la pièce est très bien insonorisée et surtout bien traitée acoustiquement alors le rendu va être en effet plus mat, plus doux, plus amorti, ... ce qui permet de bien entendre les détails des différentes fréquences sonores qui ne sont pas entachées de trop de réverbération des ondes sonores, c'est le choix de l'écoute de monitoring de proximité afin de valider la pertinence du mixage sonore. :D

A l'inverse si la pièce est mal insonorisée et mal traitée acoustiquement alors le temps de réverbération sera trop long et la pièce génèrera beaucoup de coloration aux différentes fréquences sonores ce qui généralement durçi le rendu des fréquences dans le médium et l'aigu et boursouffle les basses et c'est le résultat souvent typique des écoutes de salon comme les derniers qui ont eu lieu à Paris au mois d'octobre et de novembre 2017 et malheureusement aussi de beaucoup de pièce d'écoute qui sont avant tout des pièces à vivre :D

Musicalement

Breizh56
Audiophile
Messages : 27
Enregistré le : 15 nov. 2017, 13:47

Message non lu 10 déc. 2017, 18:36

Bonsoir....
Donc.....faut surtout pas écouter des enceintes dans un auditorium..... Le rendu sera jamais comme à la maison !!! Mince alors :D Bon plus sérieusement, dans mon salon, avec meubles, tapis, canapé. Pas d'écho. Position d'écoute bien en triangle 3 fois 3 mètres.... J'ai un bon son (celui que j'aime) et aussi depuis que j'ai changé mon pré ampli, stéréo bien défini. Derrière moi, un meuble.
Ce matin 3 heures d'écoutes.... Pas de lassitude autitive.
C'est fou.... Les choses que j'ai apprises en si peu de temps sur ce forum :!:
Platine vinyle Audio technica lp5 cellule At Vm 530 EN
Pré ampli Cambridge cp1
Lecteur Cd Technics Sl-PG320A
Ampli Nad C 320 Bee
Tuner Yamaha TX-350L
Lecteur cassette Denon DRM-540
Enceinte focal Aria 926
Câble enceintes monitor power silver ts line 2.5

pascalounet
Audiophile
Messages : 936
Enregistré le : 09 nov. 2015, 19:37

Message non lu 10 déc. 2017, 19:47

Bonsoir Breizh56,

Certes la moquerie est toujours plus facile :D mais malheureseument rien n'indique qu'un auditorium prévu pour grand public soit bien traité acoustiquement et bien insonorisé :( mais il est sûr que 99¨% des pièces à vivre des particuliers ne sont pas prévues pour écouter de la musique et c'est pour cela que dans chaque studio d'enregistrement, un ingénieur acousticien a travaillé à la restitution la plus fidèle des enceintes de monitoring puisque l'ingénieur du son d'avoir avoir l'écoute la plus réaliste du son comme il a été enregistré et généralement ce type d'écoute sera incapable de pouvoir satisfaire + de 90% des audiophiles. :D

Par contre jamais un professionnel du son, un musicien, un mélomane un ... recherchent un beau son qui le satisfasse :o ils recherchent tout simplement une reproduction sonore qui se rapproche le plus de la réalité qu'ils ont enrgistré en studio, en concert, .... après rien n'empêche l'auditeur de vouloir transformer cette réalité en plus belle qu'elle n'est est c'est le but du revendeur qui va vendre plein de matériels audio et plein d'acessoires bien onéreux souvent pour satisfaire le type de son qu'aime son prospect, acheteur, client, fan, raving fan, ... :D

Musicalement

Répondre
  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités