Enceintes, évent, et éloignement de mur

La retranscription musicale et sonore, technique, acoustique, prise de son, installations, évènements, ...
Répondre
Avatar du membre
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9919
Enregistré le : 23 août 2012, 17:58

Message non lu 26 déc. 2012, 19:23

(réponse précédemment publiée sur un forum de haute fidélité)

Question posée:
Une question (peut-être bête) que je me pose... Sur mes JMR Arpeggione, l'évent étant devant, pourquoi est-il si important de les décoller un max du mur ?

Réponse publiée:
-Parce que ça rayonne, boudiou !
Il faut laisser de l'air autour des enceintes, pour que les pressions établies par les HP frontaux s'établissent et s'affaiblissent régulièrement autour de l'enceinte, avant de rencontrer une surface réfléchissante qui va encore semer son souk.
Quand les évents sont arrières, ou en dessous, ça risque encore plus de brouillonner si les murs sont proches. Ca concerne en priorité des sons graves, et plus ou moins selon les enceintes (les JMR Arpeggione et les Evolution 3 notamment, ou les grosses colonnes, et c'est encore plus vrai avant aboutissement du rodage (jusqu'à stabilisation des réponses des HP, alors accordées avec la charge et l'évent).
Ca m'a fait le coup avec des JMR Trente et des Twin: brouillonnage des graves à proximité des murs arrières tant qu'elles n'étaient pas rodées, et plus de souci après (mises carrément contre le mur arrière, mais j'étais obligé, chef !)

Avec les enceintes murales (et plates) (EMP2, NANO), ce souci de mur arrière est réglé d'entrée de jeu: le mur a fait partie de l'étude, et sa réflexion instantanée spatialise, et permet des sons plus propres (sans réflexions de murs arrières en infime retard), et du coup plus rapides et précis.

Répondre
  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité