Rodage d'un cable numérique ?

La retranscription musicale et sonore, technique, acoustique, prise de son, installations, évènements, ...
Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Xavier - E&M » 21 Nov 2013, 14:14

Pourquoi (se) poser une telle question ?
Le sujet est source de grosses controverses, de débats parfois intenses.
L'intérêt, outre la question prise au 1° degré, d'importance, est de permettre accessoirement de mettre en évidence un clivage entre 2 types de comportements, de positionnements, d'approches vis à vis des matériels Hi-Fi.
Le débat autour de cette question du rodage, et d'autres questions corolaires (notamment: des câbles différents peuvent-ils porter des rendus musicaux différents ?)
est au coeur des grandes batailles forumesques. Connaître et comprendre les 2 archétypes principaux de ces prises de position éclaire un peu les débats et les enjeux en présence ici et là.

Une expérience de test de cables numériques:
Pour l'heure, je pose juste un cas concret, une expérience, et les contradictions apparentes soulevées:
Il y a quelques mois, nouvellement équipé d'un convertisseur de compétition, et cherchant un cable sans compromis en liaison numérique USB
(notre cahier des charges inclue la possibilité de faire transiter des fichiers musicaux en DSD dématérialisé, le haut de gamme des fichiers numériques de musique, le format naturel des disques SACD. Les fichiers DSD peuvent transiter des espaces de stockage (ordinateur, disque réseau, ...) via les connecteurs USB, et les DAC traitant le DSD en natif ne peuvent le recevoir qu'en USB, ou très accessoirement en connexion HDMI (très rare dans les DAC de compétition), à l'exclusion de tous les autres formats (coaxial numérique via RCA, AES-EBU, optique),
Nous nous mettons donc en chasse d'un cable USB le plus performant possible.
Après quelques recherches (avis d'utilisateurs, tests de personnes amies dont nous connaissons la sûreté d'évaluation), nous présélectionnons 3 cables USB:
L'Oyaide Continental USB, le Wireworld Platinum, une référence peu contestée en USB, et l'Audioquest USB Diamond.
Nous faisons venir les cables qui nous manquent, et procédons à plusieurs séances d'écoutes, à plusieurs personnes, sur différents systèmes et en différents lieux.
A chaque fois, l'Audioquest se détache du trio. De peu par rapport au Wirewold, mais de manière nette, notamment sur la lisibilité des messages riches et denses (formations symphoniques), et sur l'ouverture de la scène sonore.
Il se trouve qu'une fois encore, c'est le cable le plus coûteux qui tient le haut du podium, ce qui est assez régulier entre matériels de bonne facture; attention, ne me faites pas dire que le plus cher est toujours le meilleur. Je constate simplement régulièrement que pour avoir le meilleur, il faut souvent y mettre le prix, même si fort heureusement des contre-exemples existent, ce qui interdit d'en faire une règle générale. Et évidemment, j'exclue d'emblée de cette considération les matériels abusivement chers, soit qu'ils ne proposent rien de plus que d'autres matériels plus accessibles, soit qu'ils souffrent parfois de défauts rédhibitoires sur certains aspects (on en a encore croisé aux derniers salons HiFi de cette saison).
Aucun reproche à faire du coup aux autres cables, plus accessibles. Chacune des 3 propositions trouve sa justification, dans l'échelonnement des résultats corrélés à l'échelonnement des tarifs de chacun. Ainsi, je continue à proposer l'Oyaide dans des systèmes où le résultat et le coût de l'installation ou du DAC ne justifient pas la dépense de l'Audioquest.

Donc nous voilà pourvus d'une information, le cable Audioquest est celui que nous allons adopter pour nos systèmes (les testeurs de cette aventure ont tous fait cette démarche à l'issue de ces évaluations).


Mise en place du vainqueur du test:
Je me procure donc un cable neuf auprès du distributeur, et je l'installe sur un système d'écoute performant.
Et là, c'est le drame ! (enfin, j'exagère un peu, j'hyperbolise): avec le cable neuf mis en place, la musique semble éteinte, atténuée, on a le sentiment de manquer de matière, le bas du spectre est très largement en retrait. Si on refaisait le test des 3 cables avec ce que j'entends alors, ce cable serait immédiatement écarté du jeu pour incompétence notoire.
Que se passe-t-il, comment se fait-ce ?
J'applique immédiatement, en urgence, le protocole n° 7: quand ça ne marche pas, ou pas comme ça devrait, ne pas s'inquiéter outre mesure, et poursuivre (ou tenter de résoudre) tranquillement, posément. La solution devrait se faire jour naturellement, comme quasiment à chaque fois.
J'ai bien sûr entendu parler du rodage des cables, il me semble aussi (sans toutefois en être absolument certain) en avoir vécu et ressenti les effets. J'ai pu aussi, de manière plus assurée cette fois, différencier des cables numériques, ou du moins éprouver que certains sont plus aptes à certains résultats que d'autres. J'ai pu le faire entre cables de natures différentes (je suis conscient qu'alors il n'y a pas que le cable qui change, mais aussi le type de signal, avec les différents émetteurs/récepteurs associés), j'ai pu aussi le faire entre cables de même nature (FireWire, AES-EBU, ...).

Trouble: sur le principe, les résultats sont dérangeants:
Normalement, en simplifiant (et cette simplification est peut-être là la cause ou l'origine de l'apparente contradiction), un cable numérique est supposé transmettre un train de 0 et de 1 (un signal numérique donc), à une cadence définie par les appareils reliés (au moins 1 des 2, voire par échange d'informations temporelles entre les 2).
Et voilà-t-y pas que des cables différents transmettraient des données de manière différente ? C'est en tout cas ce que nos tests d'écoute tendent à laisser penser. (On peut arguer que les tests d'écoute ne sont pas valides; on pourra revenir sur cette proposition, autour de laquelle tournent nombre des oppositions sur ce sujet).
Et ici, ça semble encore pire: un même cable (ou supposé tel) donne des résultats différents.
Je m'objectivise ponctuellement, et j'analyse:
2 options possibles: soit le cable est différent, soit il se comporte différemment.
Que faire, que vérifier ?
Partir sur une hypothèse, et tenter de la vérifier. je n'ai pas de moyen à ma portée pour vérifier si le cable testé au départ et le neuf sont identiques ou pas. je peux le supposer (fabrication industrielle), pas l'affirmer. D'un autre coté, j'ai entendu parler de rodage de cable. On va commencer par là.
Sans inquiétude donc, je mets le cable en fonctionnement continu (de la musique non stop entre l'ordi et le DAC, via ce cable neuf).
Passé quelques moments (3 jours à la louche), je refais des écoutes attentives.
Constat: le cable présente enfin les mêmes caractéristiques d'écoute que le cable de démo testé. La musique est à nouveau ouverte, bien lisible, nuancée, et le bas du spectre a à nouveau de la profondeur, des attaques bien marquées sur les impacts (percussions, cordes électriques), le cable se comporte comme celui du test initial.
Je prends acte de cette expérience, qui vient conforter les résultats préalablement obtenus, mais jamais avec une telle évidence sur un cable numérique.
Le résultat semble puissant, mais n'est pas définitif (il est prudent de considérer que peu de résultats sont définitifs avec 1 seule expérience en matière d'écoute).

Je me garde ça sur l'oreille, et j'en tiens compte dans mes usages et préconisations.
Si j'en cause quasi officiellement ce jour, c'est que je viens de re-commander le même cable, et que le cable neuf présente lui aussi ces manques lors des premières écoutes. Tel qu'il est au sortir du carton et aux premières heures de fonctionnement, il ne vaut pas le prix demandé. Mais je sais de manière presque certaine, suite à mon expérience précédente, que les manques actuels seront dissipés d'ici peu.

Objections, votre honneur !
Je sais, je connais la longue et insistante litanie des arguments qui s'opposent à ce dont je viens de faire part. Et je peux même la lister ici:
-quelles mesures corroborent irréfutablement vos dires ?
-comment pouvez vous vous appuyer sur des écoutes, sens inconstant et facilement trompable s'il en est, pour porter de telles affirmations aussi absurdes (oui, je transcris aussi les joyeusetés dont on est abreuvés dès qu'on ose certaines affirmations)
-où est le test ABX qui certifie vos affirmations si vous êtes si fort (et qui vous permettrait d'empocher le million de dollars toujours promis à qui réussirait un test ABX de cables)
-aucune de vos affirmations n'est corroborée par les connaissances actuelles sur les cables
-les professionnels se fichent bien de ces considérations, et font de merveilleux enregistrements avec des cables de base
-...

Oui, ces arguments sont troublants et semblent tous d'une grande pertinence. Mais ils comportent quasiment tous des failles, petites ou grandes, jusqu'à des simplifications -ce qui n'est jamais bon si on veut un peu de rigueur, et des abus et des non respects de process ou de protocoles pour certaines de ces contre-argumentations.
sujet en cours de rédaction ...

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4767
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Pascal Pebret » 21 Nov 2013, 14:22

Pffff, toi, tu cherches les em...des !!....
Regarde donc les conclusions de certains individus sur HCFR ou bien sur d'autres forums...
Personnellement je ne débattrai plus là dessus, étant parfaitement incompétent en physique moléculaire.
Et comme nos docteurs physiciens ne nous renvoient pas l'ascenseur de leurs connaissances, j'estime qu'il y a un risque important à vouloir en débattre de façon honnête.
De plus, le terme de stabilisation électrique ou électronique me paraîtrait plus approprié que celui de rodage (ref. CC et forum Atoll).
Mais ce n'est que mon humble avis...
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Xavier - E&M » 21 Nov 2013, 15:24

Bonjour Pascal

Pour moi, le débat n'est pas tout à fait là. (Par contre, les aspects techniques m'intéresseraient, si ils sont porteurs d'informations nouvelles); le débat est sur l'approche de ces problématiques, qui produisent d'un coté des résultats utilisables (et largement utilisés) et de l'autre un refus de principe sur ces considérations, avec une manière totalement différente (antagoniste) d'aborder le choix des appareils HiFi et des accessoires.
L'un des soucis est que la pratique générale est plus d'un certain coté (une grande majorité de personnes évalue ses systèmes et valide ses choix à l'écoute dès que possible), alors que le ton général des échanges sur certains forums tend à faire penser autre chose (seules les mesures parlent et sont pertinentes).
Ces appartenances à un "camp" ou à l'autre induisent aussi des comportement typiques d'échange (ou de non échange).
Comportements d'ailleurs mis en évidence avec l'apparition des "kangourous", parabole par laquelle j'ai tenté vainement de recentrer les échanges sur le sujet. Mais certaines circonstances d'échanges n'étaient pas propices à des discussions saines.
Je vais juste, autant que possible, poser les arguments de part et d'autre, pour espérer aller enfin plus loin dans les échanges, plutôt que de revenir à des arguments maintes fois ressassés et trop souvent caricaturaux, sur lesquels il n'est plus possible d'avancer. Désamorcer les arguments sans objet, pour pouvoir se concentrer sur ceux qui seraient porteurs de progression de compréhension.

Au final, chacun fait et fera comme il l'entend, mais comprendre les articulations et les principaux arguments et manières de faire peuvent être éclairants, voire on peut trouver matière à des applications dans nos évaluations, selon la posture adoptée et les convictions défendues, nourris par des expérimentations de toutes natures.

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4767
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Pascal Pebret » 21 Nov 2013, 15:40

Bah, si tu me trouves enfin un gourou méthodique qui nous explique les problèmes de façon constructive liés à cette technologie, tu me feras signe...
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Xavier - E&M » 21 Nov 2013, 15:43

Ah c'est pas ce que j'ai promis. Ne commence pas à me prêter des propos qui ne sont pas les miens, ou je t'explose la teutê ! 8-)

;)

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4767
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Pascal Pebret » 21 Nov 2013, 15:49

Pffff, que d'la g....
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Xavier - E&M » 21 Nov 2013, 16:26

Bon, disons que tu me rapportes le même chargement que la dernière fois *, et j'oublie l'affront !




* compris les bouteilles pour Yves

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4767
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Pascal Pebret » 21 Nov 2013, 16:28

Re pfff, que du gosier !!...
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Xavier - E&M » 21 Nov 2013, 16:29

Mince, encore raté !

:?

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5064
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Thierry.G » 21 Nov 2013, 16:56

ça devient nawak ici mékefélapoliss ???
N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar MICHEL » 22 Nov 2013, 18:09

Pfff !!! bandes de marioles ! :-)
La méthode est simple et ancestrale !
- Tu te colles le petit nouveau; il est pas bon, trop vert, trop raide: tu laisses vieillir le temps qu'il faut et tu regoûtes, et à partir de là: il est bon ou pas.
- Donc, un fois vieilli comme faut, soit le câble te convient et il est bon, soit il ne te conviens pas, et il sera bon pour un autre: euh ! Tu veux mon adresse ???

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Xavier - E&M » 22 Nov 2013, 23:01

C'est ben comme ça que j'pratiquions !
Mais un tel manque de grave sur le matériel neuf, ça a été pour moi une première, qui pouvait faire douter du cable.
Après, quels sont les phénomènes en jeu qui font que ça évolue autant après quelques heures de fonctionnement, je crois qu'il n'y a que Pascal qui pourra nous expliquer ça ...

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5064
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Thierry.G » 23 Nov 2013, 00:42

Michel,
est-ce que tu envisagerais un de ces 4, de passer ta TSACD en V2 pour avoir la démat ?
N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar MICHEL » 10 Fév 2014, 19:17

C'est possible ça ? Perso, je ne crois pas, sinon, oui, ça m'intéresse...

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5064
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Thierry.G » 10 Fév 2014, 19:44

Ok je vais me renseigner ;-)
N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Xavier - E&M » 10 Fév 2014, 19:49

:idea: Un Bleu avec le bras long, ça doit pas être facile à habiller ...

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar MICHEL » 10 Fév 2014, 19:52

Thank's Thierry,; au fait, c'est quoi ta question à laquelle pas un lapin a daigner lever un cil ???

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5064
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Thierry.G » 10 Fév 2014, 20:41

N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar Xavier - E&M » 11 Fév 2014, 23:24

Je reviens au sujet du topic: le rodage des cables numériques.
Nouvelle expérience: hier, chez un client, je déballe un nouveau cable numérique USB de compète: l'Audioquest USB Coffee, le premier de la gamme équipé de la batterie de 72V. Pas le plus haut de gamme (le modèle Diamond, en utilisation permanente dans la salle d'écoute sur nos DAC champions), mais du couillu quand même coté tarif, qui a une grande partie des caractéristiques et équipements du plus haut de gamme (la batterie polarisatrice et du cable à l'argent).
Branchementt entre un Air Book d'Apple pour avoir le streaming Qobuz en qualité CD (me permettant d'avoir toutes mes playlists en qualité CD dès que j'ai un accès internet), et un "petit" DAC nouvellement installé (et pas encore totalement rodé): un Meitner MA-1
Et ben là encore, son bouché (par rapport à ce qu'on connait des très bonnes restitutions, ca donnait quand même un résultat qui aurait plu à plus d'un), manque de transparence et de détails, graves très écourtés. Bref, même signature de rendu en berne que lorsque je mets en oeuvre pour la 1° fois le cable le plus haut de gamme.
En écoute à partir d'un drive, pour étalonner nos écoutes, les sons sont à nouveau normaux et haut de gamme
Et ce n'est pas un problème de rodage du DAC, les sonorités liées au manque de rodage des DAC ne sont pas de cet ordre (ca a plutôt tendance à raper, à être rêche et sec dans le haut du spectre, avec des sonorités métalliques dans certaines attaques et un manque de fluidité des sons, avec une simplification des harmoniques).

Donc expérience venant corroborer les "découvertes" personnelles sur ces cables numériques USB (et seulement ceux là, je n'ai pas d'expériences similaires sur les autres, je ne peux pas généraliser).
Le distributeur à qui j'en ai parlé m'a indiqué que ce cable avait cette réputation, et que le rodage du plus haut de gamme prenait le plus de temps; pour lui l'explication peut tenir dans la plus forte teneur en argent du cable plus haut de gamme.
Mais peu importe la cause, le tout est de connaître cette particularité, pour agir plus efficacement, et en meilleure connaissance de cause (notamment: ce cable est un bourrin au déballage, et a alors toutes les chances d'être éjecté lors d'un comparo, alors que rodé il fait un très beau boulot, et finit dans le haut du panier, voire en tête lors des comparos).

Ceci dit, malgré ce rendu pas encore au top, les écoutes sur ordi - cable USB et Meitner font déjà entendre des très beaux sons, laissant augurer un résultat trés proche de ce que procure le cable Diamond une fois rodé. Ce cable USB Coffee est de la bonne came, mais nécessite de la patience en premières heures de fonctionnement.

Avatar de l’utilisateur
j-claude
Audiophile
Messages : 442
Inscription : 21 Oct 2015, 19:58
Localisation : puy de Dôme
Contact :

Re: Rodage d'un cable numérique ?

Message non lupar j-claude » 11 Mars 2016, 19:51

Bonjour tout le monde , je ne discute pas d'un sujet que je ne connais pas ! je suis hors motif mais : Une petite astuce , avant chaque connections un peu de nettoyant contact dans les fiches ou prises :oldy:

Bien cordialement et une belle soirée en musique
jc :arrow:

Edit : Un peu d’humour :oldy:
Nouveau câble :
biberon-bisphenol-a.jpg


Câble rodé :
Vieil-homme.jpg


Dessin : le toile du net
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
platine cd teac cd5
Atoll PR 200
Elipson 1303
Quad 405
étage final Yamaha AX-570
Sennheiser HD 560
Ampli artisanal Égaliseur pour caisson de basse
Tuner Gründig T-3000
Distributeur RAMi , modèle EXT-104
jbl xe4

Le ver de Terre fertilise le sol l’homme détruit la planète


Revenir vers « La caisse à outils: technique, optimisations, etc... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité