La retranscription multicanale musicale

La retranscription musicale et sonore, technique, acoustique, prise de son, installations, évènements, ...
Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Philippe MULLER » 15 Oct 2012, 09:58

Je recopie ici une réponse que j'ai faite ailleurs car elle soulève l'un des aspects fondamentaux de la restitution sonore dont on ne parle presque jamais et qui ajoute de l'intérêt au multicanal comme source de plus grande fidélité.

Philippe MULLER a écrit : Le fait que la réverbération reproduite par une ou deux enceintes nous dérange davantage que la réverbération naturelle provient d'une différence fondamentale de comportement, la vraie étant diffuse et non localisable tandis que sa copie en stéréo est transformée en sons directs et n'est plus interprétée de la même façon par le cerveau. Par principe, le multicanal s'approche davantage de l'écoute naturelle car il permet de recréer "potentiellement" l'environnement de façon beaucoup plus proche de la réalité en respectant beaucoup mieux l'aspect diffus de l'ambiance*, ce à quoi la stéréo ne parviendra jamais aussi bien; voilà donc une bonne raison de s'intéresser au multicanal et au fil qui lui est consacré.

* plus le nombre de canaux discrets à l'enregistrement et à la reproduction est élevé, mieux ce naturel est respecté.


En résumé: en stéréo, contrairement à ce qui se passe en réalité, la réverbération enregistrée s'ajoute purement et simplement aux sons directs et floute l'écoute tandis qu'en multicanal, elle peut garder son statut de sons diffus** que le cerveau sépare aisément des sons principaux; attention! il y a des règles à respecter que beaucoup d'enregistrements disponibles ne respectent malheureusement pas; les fausses prises de son en multicanal sont, malheureusement, très fréquentes.

** à l'attention de ceux qui l'ignoreraient, les sons diffus sont les sons dont on ne peut pas localiser la provenance, typiquement la réverbération qui nous entoure, contrairement aux sons directs dont on peut localiser facilement et précisément l'origine, ce qui est le cas des instruments et des voix. En stéréo, puisque tous les sons enregistrés proviennent des deux enceintes situées à l'avant, ils deviennent tous des sons directs qui se confondent; ainsi la réverbération perd son caractère diffus si utile au cerveau, lequel privilégie normalement les sons directs tandis qu'il atténue tout aussi naturellement l'influence des sons diffus; voilà pourquoi la salle ne s'entend pas du tout de façon naturelle en stéréo.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Xavier - E&M » 16 Oct 2012, 11:03

Je préfère les sons qui me parviennent NATURELLEMENT en provenance de la source située devant moi ,pas sur les cotés ni encore moins de l'arrière


Je rebondis sur ces propos.
C'est une réflexion souvent faite à propos de la musique multicanale. Et qui signe une méprise sur le rendu multicanal, tout comme d'ailleurs sur les principes de la retranscription stéréo.
Il est assez naturel de penser que le principe du système stéréo est de placer les sources sonores virtuelles à droite par l'enceinte de droite, et à gauche par l'enceinte de gauche, et par combinaison, au milieu avec les 2. Et que le système multicanal, avec ces enceintes arrières latérales (norme home-cinéma-) ou arrières (norme SACD) a pour fonction de pouvoir placer des sources sonores (évènements sonores ponctuels de l'action, instruments, public) à l'arrière.

Et bien il n'en est rien, et cette manière de comprendre la stéréo et le multicanal de base est source de bien des confusions, et fait prendre des décisions, choix, mesures, qui ne vont pas dans le sens de l'efficacité des systèmes installés, parce que leur mode de fonctionnement n'est pas compris de la bonne manière. Ces systèmes peuvent (et sont faits pour) aller bien au delà de cette fonction de base, et c'est sur cette méprise qu'est construite la grande méconnaissance de l'essence du multicanal, d'où découlent l'inadaptation et le manque d'aboutissement chronique de la quasi totalité des systèmes multicanaux, comme de l'incompréhension et la méconnaissance de ses avantages et intérêts spécifiques. Le vrai sens, le vrai intérêt du multicanal est pratiquement méconnu, à la fois du public et même de nombreux professionnels, et du coup, logiquement, les choix et mises en oeuvres des matériels passent à coté des vrais avantages et intérêts de ce système de retranscription, qui a pourtant tant à offrir.
Je reviendrai sur les spécificités du système multicanal, et sur aussi les aspects de la stéréo, qui corrigent cette analyse très répandue qui pense que la position des sources sonores (les enceintes) est là pour donner du même emplacement la position des instruments ou des sons à produire. Grosse méprise, quasi universellement répandue. On va chambouler cette méprise, et repréciser la vraie nature des choses.


Comment expliquer ces particularités de retranscription, comment aborder ces systèmes de reconstruction sonore spatiale ? Voyons d'abord comment ça fonctionne:

Notions de base
sur le principe de fonctionnement d'un système stéréo (je déplacerai cette proposition d'explication sur un sujet dédié, mais en attendant, il va nous être utile pour le multicanal).

Le système stéréophonique, donc à 2 émetteurs de son distincts, a pour fonction de donner une dimension supplémentaire à la retranscription par rapport au système monophonique: on peut, par ces 2 sources sonores, donner 2 messages sonores différents, pour donner des informations différentes (totalement), ou des informations combinées dans ces 2 sources.
-Donner des infos totalement différentes par chaque source de son (enceinte) construit en fait un système monophonique double, pour lequel les sons sortiront "de la boite", de chaque enceinte. il n'y aura aucune construction de scène sonore, d'espace sonore. Exemple: une voix (chantée) par enceinte, ou 1 instrument par enceinte (1 guitare dans chaque, ou 1 instrument, ou 1 voix et 1 instrument ...).
-Donner des informations corrélées (en liaison) permet par contre de venir construire un système sonore spatial, c'est à dire en 3 dimensions, qui occupe un espace, à l'opposé des 2 sources sonores ponctuelles et individuelles du système double monophonique de tout à l'heure. Pour cela, il s'agit de profiter des possibilité d'introduction du marquage spatial, avec des notions de placements précis, donc de distance. Ainsi, un système stéréo est capable de placer une ou plusieurs sources sonores virtuelles à des endroits précis, bien distincts de l'emplacement des enceintes. Chose impossible au système monophonique, qu'il soit à 1 enceinte, ou à plusieurs enceintes monophoniques (à messages sonores non corrélés).
Cette mise en place des dimensions se fait par transformation de l'information "distance" par une information "temps".

Le système stéréo permet la construction d'un espace sonore, par l'information temps, traduisant celle de distances

Il faut, pour comprendre, repartir du principe de captation des sons.
Une captation (un enregistrement) qui veut exploiter la stéréophonie doit capter 2 groupes d'informations distincts. Parce qu'en géométrie, pour donner la position précise de tout point (ou évènement), il faut au minimum opérer des mesures à partir de 2 positions distinctes. Si on "mesure" la position d'un point avec 1 mesure, on n'aura qu'une information de distance, jamais de positionnement. Avec 2 points de captation distincts et connus, on peut "placer" précisément chaque point (ou évènement) par l'information de distance relative par rapport à chacun des 2 points de captation ou de mesure.
C'est le principe de la stéréo, qui est analogique en image et en son.
Comment transmettre les distances par des sons ?


La stéréo de phase, la stéréo de niveau:

2 solutions possibles pour intégrer la notion d'espace, et donc de distances relatives dans un système de retranscription:

1° le temps: en utilisant le principe qu'un son met un temps connu et constant, et proportionnel pour parcourir des distances. Si on a une distance, elle se traduit en temps (le son éloigné met plus de temps à parvenir que le proche).
En son, toute notion de distance est "convertie" en temps; c'est en exploitant ces temps que le système sonore peut retranscrire des distances, et construire point à point tout un système spatial sonore.
Il faut pour cela capter ces informations temporelles, par les micros, les transmettre sur le signal musical (analogique ou digital, peu importe), et les retranscrire grâce au système d'écoute (la chaîne stéréophonique)
Ainsi, une source sonore placée au fond à droite mettra un temps "T" (je suis plein d'imagination ce matin) à atteindre le micro de droite, et un temps "T plus des broutilles" pour atteindre le micro de gauche, plus éloigné. Les 2 signaux captés seront (pour simplifier) identiques, mais décalés dans le temps, on dit aussi qu'ils sont en décalage de phase, c'est à dire que ces signaux identiques ne commencent pas au même moment. C'est la captation de déphasage par les micros, transmis intégralement au système de retranscription, qui va permettre de repositionner ce son enregistré dans l'espace sonore reconstitué par le système d'écoute. On a ainsi un système de retranscription de phase. C'est le plus précis pour placer un son, car l'oreille (et le cerveau) sont extrêmement efficaces pour gérer ces informations temporelles (et, partant, de positionnement géographique par reconstitution). Précis au point que la stéréo de phase peut placer des sons au delà des enceintes, parfois très loin (si le système est performant et que l'information est bien inscrite sur le fichier musical), et jusqu'à derrière l'auditeur en stéréo, et même en hauteur pour le multicanal

2° le niveau sonore: les micros n'auront pas seulement capté un calage temporel différent causé par un éloignement différent, ils auront aussi capté une différence de niveau sonore, le micro plus éloigné ayant aussi capté un son moins fort, moins puissant, car la puissance, le niveau sonore des sons décroit avec la distance. C'est l'enregistrement de niveau.
La stéréo de niveau n'est pas aussi précise que la stéréo de phase, car les sons ont à tout moment des intensités sonores variables; par ailleurs, la retranscription de niveau ne "place" pas aussi précisément (que la stéréo de phase) la position géographique des sources sonores virtuelles, et surtout elle est incapable de "placer" des sons ailleurs qu'entre les enceintes, ce qui réduit dramatiquement les possibilités et le réalisme de la retranscription spatiale (ce qu'on appelle aussi la scène sonore).

La corrélation des informations de niveau et de phase est essentielle pour une retranscription la plus aboutie possible

... à suivre ...

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Philippe MULLER » 16 Oct 2012, 13:14

Je me permettrai d'insister sur le fait qu'il n'existe aucune norme 5 canaux (5.0 ou 5.0) qui recommande le placement d'enceintes derrière l'auditeur, même pour le SACD; pour ce dernier, c'est la norme ITU qui fait loi, comme c'est également le cas pour le cinéma, les DVD, dolby etc...

Les enceintes d'ambiances disposées latéralement sont propres au système THX mais restent dans la norme ITU (voir plus bas) et aussi dans les tolérances du DSR (j'y reviendrai).

Voici un lien qui vous mènera vers un graphique permettant de bien comprendre les choses: http://www.timefordvd.com/ref/ITU.shtml ; vous verrez que les surrounds ne sont pas derrière mais décalés de seulement 20°en arrière (110°) par rapport au plan d'écoute; cette norme est la norme adoptée partout maintenant. Le lien vers le site Dolby est plus intéressant encore car il précise les tolérances pour chaque configuration: 2, 5 ou 7 canaux et l'on voit que 110° est le maximum admis pour les surrounds en 5 canaux: http://www.dolby.com/us/en/consumer/set ... index.html donc: pas d'enceintes derrière, à moins d'une initiative personnelle qui ne correspond à rien d'établi et qui ne peut faire référence.

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5063
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Thierry.G » 16 Oct 2012, 13:38

C'est impressionant là encore, sur le site de Dolby, on discerne très bien sur les graphiques l'utilisation d'enceintes de la marque B&W :lol:
N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Philippe MULLER » 16 Oct 2012, 14:04

... cette marque est décidément très entreprenante mais vous pouvez imaginer tout ce que vous voudrez à la place, cela ne changera rien aux normes.

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5063
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Thierry.G » 16 Oct 2012, 14:10

Déjà des enceintes identiques, hein Xavier ? :)


J'ai affaire à de vrais doux-dingues ici ! Mais comment en suis-je arrivé là !? Ah oui c'est la faute à Pascal !
N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Xavier - E&M » 16 Oct 2012, 14:42

J'en suis pas encore là dans les explications (la nécessité des enceintes identiques, pas le fait d'être doux-dingue), mais oui, c'est l'idée.
Envisagerait-on une retranscription stéréo valable avec 2 enceintes différentes ?
On peut, mais le résultat sera bien peu qualitatif.
Tu as pu expérimenter ce que l'appairage d'enceintes, mais aussi l'appairage le plus complet possible des divers composants internes de l'enceinte (jusqu'aux moindres composants de filtres) pouvait apporter en matière de restitution en stéréo. Notamment (et principalement) pour exploiter au mieux les informations de phasage des sont entre les canaux, qui permet un placement précis, stable, et très éloigné des enceintes des évènements sonores, tant ponctuels que diffus, avec notamment une retranscription bien plus large et vivante des acoustiques de salles, et un élargissement, un déploiement plus complet et plus cohérent des sons musicaux et autres.

Pour le multicanal, la nécessité est la même, pour les mêmes raisons.
Je développerai les effets attendus (et peu souvent envisagés), mais on peut déjà faire le constat que la quasi totalité des systèmes multicanaux, même les plus sophistiqués et onéreux, même les professionnels, négligent ce principe de base.
Avec des effets prévisibles: le fait de se couper d'une partie des intérêts des systèmes multicanaux et de la bonne retranscription en phase, et des avantages qualitatifs insoupçonnés auxquels ce précepte simple donne accès, même sur des systèmes pas hors de prix.
Dernière édition par Xavier - E&M le 18 Oct 2012, 01:12, édité 2 fois.

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar MICHEL » 16 Oct 2012, 14:48

http://www.dolby.com/us/en/consumer/set ... index.html

En dehors de la remarque à propos de la marque, j'observe surtout que les enceintes sont des modéles différents mais d'une gamme identique.
Utilisant de même mais dans la marque Apertura, je me rejouis de savoir cela.

Question technique pour Monsieur Muller:
Sachant que j'utilise 4 enceintes latérales ( 2 pour chaque canal ), et que j'ai placé les plus proches de la zone d'écoute 1 métre devant la zone, orientée vers les pieds et celles en arrière à 2 m50, orientées à peu près au niveau du dos, puis je, quitte à les placer un peu différemment et les orienter aussi différemment s'il le fallait, calculer que chaque paire d'enceinte équivaut à une virtuelle qui serait placée à 1m75 en arrière et orientée à peu près à 120 °; auquel cas, j'aurais pas tout faux... ???

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Philippe MULLER » 16 Oct 2012, 15:19

MICHEL a écrit :http://www.dolby.com/us/en/consumer/setup/connection-guide/home-theater-speaker-guide/index.html

En dehors de la remarque à propos de la marque, j'observe surtout que les enceintes sont des modéles différents mais d'une gamme identique.
Utilisant de même mais dans la marque Apertura, je me rejouis de savoir cela.

Question technique pour Monsieur Muller:
Sachant que j'utilise 4 enceintes latérales ( 2 pour chaque canal ), et que j'ai placé les plus proches de la zone d'écoute 1 métre devant la zone, orientée vers les pieds et celles en arrière à 2 m50, orientées à peu près au niveau du dos, puis je, quitte à les placer un peu différemment et les orienter aussi différemment s'il le fallait, calculer que chaque paire d'enceinte équivaut à une virtuelle qui serait placée à 1m75 en arrière et orientée à peu près à 120 °; auquel cas, j'aurais pas tout faux... ???


Les modèles différents sont acceptables pour les salles de cinéma où les surround sont des enceintes d'effets qui ne sont pas identiques aux frontales, sans oublier que leur nombre est généralement supérieur au nombre réel de canaux; la haute-fidélité ne suit pas systématiquement le même raisonnement.

Votre cas n'est pas très respectueux des normes et vous expose à toutes sortes de surprises. Recréer virtuellement une seule enceinte à partir de deux n'est pas gagné d'avance, surtout quand elles sont à des distances et localisations très différentes; vous entendrez toujours la plus proche en premier et si vous avez l'occasion de la retarder en appliquant un délai, l'illusion ne fonctionnera qu'en un point, pas une zone; dès que vous bougerez un peu, les déphasages se produiront surtout dans l'aigu alors qu'en ce moment, ils se manifestent surtout dans le haut-grave. Ne pouvez-vous vraiment pas appliquer la norme ? Sachez que les enregistrements sont réalisés dans des studios configurés de cette façon.

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar MICHEL » 16 Oct 2012, 15:30

Oui, votre réponse me fait penser à une solution.
Je puis n'alimenter les enceintes très en arrière qu'en mode HC, et celles en avant dans les deux modes. Dans ces conditions, il me revient à reculer celles en avant pour respecter 120°, car à 90° elles seraient trop proches de la zone d'écoute ( pièce de 5m50 x 11 m ).
Donc: du 5.0 en multicanal, et du faux 7.1 en HC. C'est acceptable ? en sachant que mes enceintes sont des Apertura variation, milieu et mini Thema pour les arrières.
En tous cas et par avance, merci pour votre contribution +++

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Xavier - E&M » 16 Oct 2012, 15:35

Si tu dis par des sources sonores (des enceintes) distinctes (dédoublées et séparées) des informations normalement dévolues à 1 seul canal, tu mets le bazar sur la retranscription en phase.

Tout comme le système 7.1 est lui aussi actuellement une ineptie, puisqu'il n'existe pas ou trop peu d'enregistrements réellement enregistrés sur 7.1 canaux.
La quasi totalité des oeuvres disponibles en 7.1 sont en fait issus d'enregistrements réalisés en 5.1, ensuite bidouillés pour créer ex nihilo les 2 canaux latéraux supplémentaires. Là encore, coté phasage, c'est du n'importe quoi. Solution à fuir. Si on souhaite le naturel de ce qui est enregistré, il faut désactiver le 7.1, et s'en tenir au 5.1, et ne pas dédoubler les canaux comme tu viens de l'expliquer.

Par ailleurs, un peu pour les mêmes raisons (de phasage), des enceintes le plus strictement identiques sur les 5 canaux seront largement préférables à un panachage d'enceintes différentes de même de même constructeur, même de même gamme. Fais l'essai en mettant ces 2 enceintes différentes en stéréo, tu prendras conscience de ce que tu perds. Rien coté notes, mais pour la cohérence spatiale, la "présence" de l'atmosphère sonore, ça change tout.

Je le sais d'autant plus que je l'ai expérimenté avec des enceintes très proches, équipées des mêmes HP.

Mais:
Il est évident que si on privilégie l'écoute stéréo, pour laquelle on souhaite le meilleur (donc de bonnes enceintes plus chères) et que l'on n'a pas les moyens de multiplier le budget enceintes par 2,5, le fait de panacher des enceintes les plus proches possibles constitue un compromis acceptable.

Mais pour le multicanal pur, je préfère de beaucoup, car la différence de cohérence spatiale est immense (j'ai testé), 5 bonnes enceintes d'entrée de gamme identiques, à 5 très bonnes enceintes haut de gamme très proches, mais panachées.

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar MICHEL » 16 Oct 2012, 15:41

Oui Xavier, j'entends bien :-)
Il serait donc en ce cas plus licite de mobiliser les 4 mini thema pour les voies latérales et l'enceinte dite "milieu" ( c'est sa référence ) qui utilise les même HP en cas d'écoute multi canal.
Mais alors, quid de l'amplification qui utilise de l'Atoll et du Goldmund comme tu le sais ! ?

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5063
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Thierry.G » 16 Oct 2012, 15:42

Je compte les points !!
Michel 1 - 0 Xavier :lol:
N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar MICHEL » 16 Oct 2012, 15:45

Thierry Guion a écrit :Je compte les points !!
Michel 1 - 0 Xavier :lol:


T'es modérateur ? Alors, compte bientôt les poings !!! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5063
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Thierry.G » 16 Oct 2012, 15:46

nan pas modo, je suis pas fou !!! Quand je vois les tartines qu'ils pondent, je sais d'avance que je suis foutu ! :lol:
N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar MICHEL » 16 Oct 2012, 15:48

Mince ! Moi qui allait m'amuser à te voir suer ! Déjà que le Mickey77 est en rade de clavier... because torturé par le boulot; si on a plus d'oiseaux à se bouffer, ça vaut plus le coup d'être forumheure !

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Xavier - E&M » 16 Oct 2012, 16:00

MICHEL a écrit :Oui Xavier, j'entends bien :-)
Il serait donc en ce cas plus licite de mobiliser les 4 mini thema pour les voies latérales et l'enceinte dite "milieu" ( c'est sa référence ) qui utilise les même HP en cas d'écoute multi canal.
Mais alors, quid de l'amplification qui utilise de l'Atoll et du Goldmund comme tu le sais ! ?


Essaye un Jordi Savall (qui a des enregistrements SACD en 4.0 ou 4.1 ) sur 4 mini Théma, tu me diras ce que ça donne par rapport à un système panaché Variation + mini Théma sur le même disque.
Essayer d'évaluer la cohérence générale de l'acoustique, et la "présence" de la musique. tu vas avoir des surprises.

Les mini Théma auront des qualités de son intrinsèque moins grandes que les Variation, c'est logique (et rassurant en un sens), mais pour la mise en espace, c'est autre chose, les échelles de valeur sont renversée: la cohérence spatiale prend alors le pas qualitatif sur la qualité du son considéré en mono.
Le mieux étant évidement de concilier les 2.

En n'ayant que des enceintes identiques, tu blindes en top qualité la cohérence de phase, et ce "simple" critère fait changer la restitution de niveau, tout comme le fait d'utiliser ou non 2 enceintes identiques en stéréo.

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Philippe MULLER » 16 Oct 2012, 16:06

Xavier - E&M a écrit :Mais:
Il est évident que si on privilégie l'écoute stéréo, pour laquelle on souhaite le meilleur (donc de bonnes enceintes plus chères) et que l'on n'a pas les moyens de multiplier le budget enceintes par 2,5, le fait de panacher des enceintes les plus proches possibles constitue un compromis acceptable.

Mais pour le multicanal pur, je préfère de beaucoup, car la différence de cohérence spatiale est immense (j'ai testé), 5 bonnes enceintes d'entrée de gamme identiques, à 5 très bonnes enceintes haut de gamme très proches, mais panachées.


Je partage l'avis de Xavier mais j'ai eu l'occasion de tester, récemment, une configuration moins idéale en 5.0 ITU avec des surrounds de la même marque que mes enceintes habituelles mais d'un modèle différent, spécial surround cela-dit, car je n'ai pas sept monstres identiques sous la main, les cinq disponibles étant bloquées en configuration maison; si l'on respecte la disposition prévue à l'enregistrement, le résultat est tout de même très exploitable car les surrounds sont assez discrets, l'essentiel de la scène sonore étant reproduit par les trois frontales; je n'en dirais pas autant des trois enceintes principales qui ont tout intérêt à être identiques pour reproduire les enregistrements naturels comprenant des différences de phase du même signal, faute de quoi l'image en prendra un sacré mauvais coup.

Par principe, je suis totalement opposé à l'emploi du mode fantôme pour remplacer une centrale manquante; seules les prises de son en différence d'intensité le supportent mais pas les autres.

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar MICHEL » 16 Oct 2012, 16:19

Bon, eh bien, va falloir choisir son créneau, on ne peut pas tout avoir en effet, sauf à avoir plusieurs salles dédiées, ce que je n'ai pas.
Toutefois, je puis faire les test que propose Xavier, sans probléme tout en sachant que quoique je fasse, la centrale ne sera jamais la stricte identique des autres. Je redemande: quid de l'amplification, étant entendu que les câbles seront identiques, la puissance étant égale après égalisation, naturellement.

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: La retranscription multicanale musicale

Message non lupar Philippe MULLER » 16 Oct 2012, 16:45

Vous illustrez parfaitement le drame du multicanal et la raison pour laquelle peu de gens franchissent le cap, à force de s'entendre dire qu'il n'y a point de salut en-dehors de telle ou telle règle etc...

Il est évident qu'on peut faire quelque chose de bien partant de sa belle chaîne stéréo à laquelle on adjoint des compléments pas forcément idéaux mais bons tout de même en attendant de disposer des moyens financiers ou matrimoniaux (un divorce, par exemple, si j'en crois quelques audiophiles terrorisés par leur moitié) qui permettront d'atteindre le Graal.

Il faut effectivement savoir considérer les choses partant d'une situation existante et étudier la façon d'améliorer ce qui peut l'être plutôt que de partir systématiquement d'en-haut en agitant les pertes comme un couperet. Finalement, un système stéréo évoluant vers quatre canaux puis cinq à l'aide d'enceintes progressivement identiques est-il systématiquement moins bon que la stéréo seule ? Je n'en suis pas si sûr ! Ne serait-ce que pour la reconstruction des sons directs et diffus de façon beaucoup plus proche de la réalité qu'aucun système stéréo ne saura le réaliser aussi bien.

Pour vos amplis, assurez-vous au-moins qu'ils n'inversent pas la phase du signal, ce qui arrive avec certains appareils audiophiles; si c'est le cas, il suffira d'inverser la phase des enceintes reliées à l'appareil inverseur.


Revenir vers « La caisse à outils: technique, optimisations, etc... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité