Ecoute comparative : les DAC iFi IDSD et iDAC2

Lecteurs CD/SACD, transports , ...
math89
Audiophile
Messages : 3
Inscription : 01 Mai 2016, 20:13

Ecoute comparative : les DAC iFi IDSD et iDAC2

Message non lupar math89 » 01 Mai 2016, 21:36

... Ca me grattait depuis longtemps, la gamme iFi est remarquable, les prix serrés, mais je n'avais pas pu écouter l'ensemble en comparatif. Voilà chose faite, et le CR d'un beau week end musical ci dessous.
! Merci à mon cher Eric pour la pré-rédaction express du CR !

Systèmes d'écoute :
- 2 blocs monos Electrocompaniet AW180
Haut-parleurs :
- Spectra 44 accompagnées d un caisson de grave Muse 18
ou
- Acoustat 1+1 fonctionnant en large bande pur, sans caisson de grave

Source:
- Mac mini i5 disque dur 1To + SSD 256Mo
- Serveur : JRiver, aucune option audio hors le processeur DoP
- Alimentation Uptone JS2 alimentant en 12 volts le Macmini, et en 9volt l'alimentation iUSB IFI.
- Câble analogique RCA Hificables, entrée de gamme GEB.

But de la comparaison : les convertisseurs iFi gamme Micro !
- DAC : iFi IDSD, iFi iDAC2
- Alimentations iUSB et iUSB3
- Câbles USB : celui d'origine et le modèle Gemini.
Les deux DAC paramétrés à l'identique : DoP 256 - bit perfect.

Les préamplis disponibles (Théorème et Perreaux) ne sont pas utilisés. Les écoutes ont montré que dans ce cas de figure, la sortie analogique des DAC sans préampli donne de meilleurs résultats. Mais attention, il ne faut pas généraliser.


Morceaux écoutés :
- Haendel - Andreas Marcon
- Misere Allegri
- Hugh Masakela
- Enregistrements Studio Passavant (de Philippe Muller et Bernard Neveu) sur Gounod, batterie, violoncelle Bach, jazz, big bang etc.

Ecoutes :
D'entrée, l'écoute des petits DAC iFi se situé à un très haut niveau de qualité. L ensemble Macmini, Uptone et les éléments IFI (DAC, câbles usb, alimentation USB) fait systématiquement preuve d un grand réalisme, d'une grande précision notamment sur un critère objectif qui est le positionnement des instruments ou des voix que ce soit en largeur ou en profondeur. A noter également dans tous les cas de figure une très grande stabilité des interprètes qui ne se baladent pas, les voix en particulier sont posés impeccablement. Tout cela contribue a des écoutes peu fatigantes a des niveaux proches parfois de la réalité sans fatigue ou stress auditif gênant.
Bref, du très bon, bravo AMR.

Donc parlons maintenant de nuances, de perceptions dans le cadre de cette écoute d'environ 8 heures reparties sur deux demi-journées,

1/ Ecoute DAC iDSD / câble bleu standard / Alimentation USB2
- beaucoup de dynamique , d'impact, belle présence, micro détails
Cependant un cote un peu 'hifi', plaisant mais lassant au bout d un moment.
1 bis/
Changement du câble USB par le câble Gemini qui sépare le 5v, du signal audio. Plus de douceur, un coté plus fluide, moins de crispations, peut être légère perte de dynamique mais plus humain, bref moins hifi.

2/ passage à un autre système IFI :
iFi micro iDAC 2, câble USB Gemini / alimentation iUSB3.
Même philosophie que le système précédent. Peut être plus musical, plus doux et aérien, grande richesse tonale et harmonique. Sans doute un peu moins de punch que l'IDSD mais cela se compense en remontant très légèrement le niveau sonore. Pour Mathieu, une intelligibilité des voix légèrement supérieure. Ce modèle 'inférieur' se positionne en tout cas à un niveau qualitatif similaire au iDSD.

Au final deux ensembles extrêmement cohérents et musicaux. Surtout, pour un total de 3500€ a 4000€ (avec un Ipad pour piloter le Macmini qui n a pas d'écran), voilà une source qui se passe de préampli, et se compare aisément à du haut de gamme beaucoup plus cher !
Le cote analogique, liquide de la musique, sans aucune crispations, extra musical, nous a fait passer de grands moments d'écoute. Franchement nous nous concentrions bien plus sur la musique et la performance des artistes que sur la HIFi.


Et le choix ?
Musicalement, difficile de trancher. Ce sont deux excellents produits.
Sinon, l'IDSD offre une sortie RCA variable et peut fonctionner en nomade. Pas le IDAC2, mais il est bien moins cher. Attention à la tension de sortie fixe du IDAC2 qui est un peu faible pour la sensibilité des blocs Electrocompaniet.

Néanmoins ... pour un usage fixe, sans doute vaut il mieux choisir le iDAC2, et utiliser l argent gagné pour investir dans le câble Gemini et l'IUSB3.
Ne pas oublier un Macmini (plutôt i7) et surtout UNE BONNE ALIMENTATION. L'alimentation Uptone JS2 mariée a ces ensembles iFi a fait des miracles, notamment sur les passages complexes si difficiles à bien reproduire (Gounod - Requiem/Dies irae par la chorale franco-allemande de Paris). Les tests comparatifs entre l'IDSD et l'iDAC2 sans celle ci auraient sans doute été moins convaincants.
Le seul défaut de tout cela : le coté peu ergonomique de tout ces éléments empilés les un derrière les autres, des câbles partout, la nécessité de laisser les DAC sous tension en permanence, parfois des 'clocs' à la mise sous tension.


Mais à nouveau , sur ces panneaux électrostatiques extrêmes transparents et rapides, la configuration ci dessus fut un pur moment de bonheur.

Eric et Mathieu !

math89
Audiophile
Messages : 3
Inscription : 01 Mai 2016, 20:13

Re: Ecoute comparative : les DAC iFi IDSD et iDAC2

Message non lupar math89 » 01 Mai 2016, 21:38

Image
Image
Image
Image
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.


Revenir vers « Les sources numériques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : rouzet et 6 invités