Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Lecteurs CD/SACD, transports , ...
Guillaume
Audiophile
Messages : 89
Inscription : 22 Sep 2012, 09:56
Localisation : Paris

Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Guillaume » 23 Sep 2012, 18:39

Bon ok le titre n'est pas clair.
Sur un lecteur CD / media center / etc. on peut régler le volume de sortie.
Vaut-il mieux un volume faible sur le lecteur et pousser le volume sur l'ampli, ou l'inverse ?
Ou alors ca ne change rien ? :)
Exposure (XXIII + XXVIII), JMR (Cantabile Suprême + câbles), Mytek DAC DSD.
A VENDRE !!

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Xavier - E&M » 23 Sep 2012, 18:49

Bonjour
Le volume des sources numériques ( compris les ordis ) est un aténuateur, pas un ampli.
Il faut en général le laisser à fond, et gérer le volume par le préampli.
Si on met le niveau de la source plus bas, on pousse plus le volume et on fait travailler le préampli plus haut, et on risque de faire remonter du bruit de fond.

Par ailleurs, mettre le volume du préampli toujours à fort niveau et moduler sur le niveau de la source fait courir le risque de monter au maxi le niveau de la source par accident (cas d'une source numérique type ordi, réglée par l'ordi ou un smartphone/Ipad). Un simple glissement de doigt ou de souris malheureux peut faire fusiller les enceintes (la mésaventure est arrivée à un client).

Guillaume
Audiophile
Messages : 89
Inscription : 22 Sep 2012, 09:56
Localisation : Paris

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Guillaume » 24 Sep 2012, 11:07

Réponse concise et précise. Merci !
Je vais donc tout mettre au max, mais en baissant un petit peu certaines pour m'assurer que toutes sont au même niveau.
Exposure (XXIII + XXVIII), JMR (Cantabile Suprême + câbles), Mytek DAC DSD.
A VENDRE !!

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Philippe MULLER » 24 Sep 2012, 11:49

Tout dépend du principe adopté pour réaliser le réglage de volume de la source. S'il s'agit d'un contrôle de gain numérique avant conversion D/A, mieux vaut éviter de s'en servir, même un petit peu, car il y a risque de dénaturer sérieusement la qualité du signal, à moins que ce réglage soit vraiment très performant (mais comment le savoir ?).

En sortie de lecteur, le mieux reste le réglage analogique qui préservera l'intégrité du signal mais là aussi, il faut qu'il soit bien fichu. Les réglages de gain passifs sont sensibles à la charge et tout peut arriver (généralement le pire). Pas d'hésitation! on met donc tout à fond côté source et on ne risque rien car le niveau maxi d'un lecteur numérique est parfaitement connu et on suppose que l'admissibilité des bons préamplis est prévue en conséquence. Aucun risque de crête imprévisible donc. La tension de sortie maximale d'une source numérique ne sera jamais dépassée, même pendant un court instant. Un "bon préampli" ne saturera pas à l'entrée, même si le programme est très violent.

Seul bémol: si le gain du préampli est très élevé, ce qui arrive souvent, on devra baisser son volume. Malheureusement, l'équilibre des potentiomètres est rarement idéal à bas niveau, d'où l'intérêt des réseaux de résistances calibrées qui assurent un parfait équilibre entre les deux canaux. Il y a un compromis à trouver.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Xavier - E&M » 24 Sep 2012, 12:19

Merci Philippe, pour ces précisions.
J'avais entendu parler de la possibilité de qualité moindre due à l'atténuation du niveau de sortie la source numérique, vu du coté qualitatif de cette seule source, mais je n'étais pas sûr.
Il y a donc 2 raisons qualitatives (coté source et coté préampli) de laisser le volume de la source plein pot.

Certaines utilisations de musique dématérialisée incitent à opérer le réglage de niveau par le pilotage de la source, notamment quand on gère le choix des musiques par appareil nomade Ipad/phone/pod et autres; je conseillerai donc de garder la télécommande de l'ampli à portée de main, et de maintenir tant que possible le volume de la source numérique au maxi, pour toutes les raisons citées, dès que la qualité optimale de rendu est recherchée (et j'incite à ce que ça le soit).

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Philippe MULLER » 24 Sep 2012, 19:41

Xavier DGS a écrit :Certaines utilisations de musique dématérialisée incitent à opérer le réglage de niveau par le pilotage de la source, notamment quand on gère le choix des musiques par appareil nomade Ipad/phone/pod et autres; je conseillerai donc de garder la télécommande de l'ampli à portée de main, et de maintenir tant que possible le volume de la source numérique au maxi, pour toutes les raisons citées, dès que la qualité optimale de rendu est recherchée (et j'incite à ce que ça le soit).


Le pire arrive quand on règle le volume à l'aide du bouton de contrôle virtuel présent sur les players informatiques. Si vous saviez ce que le signal subit, vous ne vous amuseriez pas avec ça ! Pour s'en sortir honorablement, il faudrait appliquer systématiquement un dithering avant conversion finale mais, comme il y en a presque systématiquement déjà un dans le fichier musical (même 24 bits) et qu'il n'en faut surtout pas plus d'un au total, on arrive presque toujours à des résultats catastrophiques quand on bidouille le son en numérique.

La "dématérialisation" requiert des compétences qu'on évalue assez mal. Le mieux est de tout désactiver (volume, égaliseurs etc. etc.) et c'est à cette condition qu'on en tirera le meilleur.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Xavier - E&M » 25 Sep 2012, 14:45

Et donc, pour confirmer, "désactiver" consiste bien la plupart du temps à mettre le son au maxi par défaut sur les sources numériques, et gérer le réglage de niveau par le volume du système Hifi ?
(en plus de désactiver tous les correcteurs, égaliseurs et réglages automatiques et adaptatifs que l'on peut rencontrer dans les systèmes informatiques)

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Philippe MULLER » 25 Sep 2012, 16:11

Xavier - E&M a écrit :(en plus de désactiver tous les correcteurs, égaliseurs et réglages automatiques et adaptatifs que l'on peut rencontrer dans les systèmes informatiques)


Surtout!

J'ai participé à une expérience intéressante en compagnie d'un constructeur ami qui n'est pas très éloigné de chez moi. Un enregistrement que je venais de lui présenter a été copié dans un NAS et comparé au CD, les deux étant lus via le même convertisseur. La version rippée était vraiment moins bonne que la lecture du CD, ce qui n'est pas logique. Malheureusement, le programme associé au NAS dispose d'un tas de fonctions dont la mise hors service n'est jamais très sûre. Le constructeur en question est outillé pour le vérifier mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Quand les choses sont en place, la différence n'est plus vraiment perceptible et c'est normal mais comment en être sûr ? Certains logiciels sont clairs, d'autres non. Attention aux avis un peu tranchés sur ces questions!

En hifi, on ne vérifie jamais trop.

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4767
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Pascal Pebret » 25 Sep 2012, 17:05

Philippe MULLER a écrit : La version rippée était vraiment moins bonne que la lecture du CD

Question M. Philippe Muller: le Dac ne serait il pas le fautif dans cette affaire (plus que la source, en fait) ?
Je me souviens de tests entre Toslink et USB d'un même Dac qui étaient étonnants, avec de fortes disparités de rendu sonore en fonction des entrées sélectionnées.
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Philippe MULLER » 25 Sep 2012, 17:31

Dans le cas présent j'aurais accordé un a-priori plus favorable à l'USB asynchrone qu'au spdif.
Le fichier rippé n'était pas entendu au même niveau que le disque, ce qui laisse à penser qu'une correction agissant sur le gain était activée dans le programme car je doute (j'espère) que le convertisseur fasse une telle chose.

Une autre fois, je m'étais essayé à aligner le niveau d'un convertisseur RME, via sa table de mixage interne, sur celui du lecteur CD qui était plus faible de près de 4dB. Une fois parfaitement équilibrés grâce à un sinus de 1kHz dont la tension produite était mesurée aux bornes de sortie de l'ampli, je suis parvenu à une parfaite égalité à moins de 0.1dB près. Malheureusement, le son sortant du convertisseur n'était plus aussi bon et le CD paraissait systématiquement meilleur. Un autre convertisseur pro de qualité nettement moindre (Phonic) fut utilisé pour remplacer le RME car il possédait une sortie analogique réglable par potentiomètre. Une fois aligné à son tour, ce dernier était beaucoup plus proche du CD 'et bien meilleur que le RME atténué.

Pour éviter ce genre de déboires, habituons nous à travailler en numérique avec un gain strictement égal à 1, le risque sera quasi nul.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Xavier - E&M » 25 Sep 2012, 17:35

Pascal Pebret a écrit :
Philippe MULLER a écrit : La version rippée était vraiment moins bonne que la lecture du CD

Question M. Philippe Muller: le Dac ne serait il pas le fautif dans cette affaire (plus que la source, en fait) ?
Je me souviens de tests entre Toslink et USB d'un même Dac qui étaient étonnants, avec de fortes disparités de rendu sonore en fonction des entrées sélectionnées.

Si tu parles de l'essai fait ensemble, tu te souviens que dans cette version (aujourd'hui remplacée), le traitement de l'entrée USB était moins qualitative ?
le simple fait de récupérer l'optique par un petit boitier chinois à partir de la sortie USB de l'ordinateur remettait les 2 éléments quasi à égalité.
Le constructeur de DAC a depuis fait progresser son entrée USB. (mais on n'a pas testé)

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4767
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Pascal Pebret » 25 Sep 2012, 18:12

Oui c'est bien à cela que je faisais allusion.

Philippe MULLER a écrit : habituons nous à travailler en numérique avec un gain strictement égal à 1, le risque sera quasi nul.

Quant à ces niveaux, ils ne sont pas simples à régler sur du matériel amateur !
A part en THDG, les Dac standards du marché ne sont pas équipés de réglage, à ma connaissance.
Xavier, tu m'envoies un scud si je me trompe !

En tout cas, M. Muller, merci pour votre prompte réponse !
Discuter avec le meilleur preneur de son de France, ça me fait tout drôle...
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

Avatar de l’utilisateur
David
Audiophile
Messages : 2970
Inscription : 25 Août 2012, 15:31
Localisation : Gargouilleville 78

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar David » 25 Sep 2012, 18:31

lèche botte ! meme si c est vrai ..:lol:
(JAZZBAR)

NUC DAPHILE HDPLEX / A pu dac non pu :ko: / A pu d'ampli :ko: / P.E LEON MAESTRAL / GIGAWATT PC2 EVO DCB / CENTAURE T.750 / BEYERDYNAMIC DT990 / AKG Q701 / SENNHEISER HD800 /

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5064
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Thierry.G » 25 Sep 2012, 18:55

Vous savez pas vous tenir !! Bientôt ce sera une demande d'autographe :lol:
N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4767
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Pascal Pebret » 25 Sep 2012, 19:02

Dis donc, les deux rigolos, j'ai du respect envers la personne qui enchante mes oreilles, moi !!!
Pffff, faut se les faire ! 8-)
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

Nicolas.D
Audiophile
Messages : 174
Inscription : 19 Sep 2012, 17:14
Localisation : 77

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Nicolas.D » 25 Sep 2012, 19:15

Philippe MULLER a écrit :Pour s'en sortir honorablement, il faudrait appliquer systématiquement un dithering avant conversion finale mais, comme il y en a presque systématiquement déjà un dans le fichier musical (même 24 bits) et qu'il n'en faut surtout pas plus d'un au total

Question de bleu : quelle serait la conséquence d'appliquer plus d'un bruit de type dither ? De la distorsion ?
Intel NUC i5 / Daphile - Platine Atoll CD80 - DAC Meitner MA1 - Ampli Audiomat Opéra Ref 12 - Enceintes JMR Cantabile Anniversaire - Câble modulation : JMR 216B - Câble HP: JMR HP 1132 - Câble USB : Audioquest Diamond

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Philippe MULLER » 25 Sep 2012, 19:18

Pascal Pebret a écrit :Oui c'est bien à cela que je faisais allusion.

Philippe MULLER a écrit : habituons nous à travailler en numérique avec un gain strictement égal à 1, le risque sera quasi nul.

Quant à ces niveaux, ils ne sont pas simples à régler sur du matériel amateur !
A part en THDG, les Dac standards du marché ne sont pas équipés de réglage, à ma connaissance.


Le mieux et le plus sûr, c'est quand il n'y a pas de réglage du tout ou quand ce réglage est analogique.
On peut réaliser un réglage de niveau numérique de qualité mais au prix d'une complication que l'on peut éviter.
En principe, le gain d'une source standard est de 1.


Je vous remercie pour les compliments que vous me faites mais je ne crois pas qu'une telle hiérarchie existe et je suis même sûr que non. D'ailleurs, beaucoup de gens n'aiment ni ma façon de restituer un évènement sonore ni les sujets que j'enregistre et en préfèrent nettement d'autres. Si je suis le premier pour vous, j'en suis très fier et je me dis que je n'aurai pas perdu mon temps. Il faut tout de même que je vous dise que Georges Cabasse et son bras droit François Bellec sont ceux qui mériteraient le plus vos louanges car, sans eux, je n'en serais probablement pas là.

Avatar de l’utilisateur
Thierry.G
bleu
Messages : 5064
Inscription : 23 Août 2012, 17:38

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Thierry.G » 25 Sep 2012, 20:43

C'est ce que je me dis avec Xavier également, je n'ai pas perdu mon temps, il fait de belles fiches maintenant :mrgreen:
N10/TX2/DA2/300/OASIS/LEGATO/CENTAURE/INTÉGRALE

Avatar de l’utilisateur
Philippe MULLER
Audiophile
Messages : 138
Inscription : 20 Sep 2012, 09:24
Localisation : Passavant

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Philippe MULLER » 25 Sep 2012, 20:54

Il s'agit d'un bruit numérique très faible qui ne devrait pas s'entendre mais la dégradation est évidente, ce n'est vraiment pas bon. Cela fait partie des bases de l'enregistrement numérique: un seul dither et surtout: à la fin du processus quand on est certain qu'on ne modifiera plus rien.

A essayer pour ceux que ça tente.

Guillaume
Audiophile
Messages : 89
Inscription : 22 Sep 2012, 09:56
Localisation : Paris

Re: Volumes respectifs des sources et de l'ampli

Message non lupar Guillaume » 25 Sep 2012, 20:55

Pour l'amateur que je suis, comment s'assure t'on que l'on n'applique aucune modification au fichier ?
Je souhaite dématérialiser ma collec de CDs et je n'ai vraiment pas envie de perdre en qualité...
Des références de lecteurs de médias ?
Exposure (XXIII + XXVIII), JMR (Cantabile Suprême + câbles), Mytek DAC DSD.
A VENDRE !!


Revenir vers « Les sources numériques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité