Le coin des cinéphiles

Films, séries, émissions, vos critiques et coups de cœur ...
mélaudiophile
Audiophile
Messages : 467
Inscription : 26 Oct 2015, 16:57
Localisation : 65

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar mélaudiophile » 17 Déc 2016, 19:07

Je vois....favoritisme, conflit d'intérêt, copinage....tout pour les mêmes.....Ah elle est belle la France, monsieur !

jean

Avatar de l’utilisateur
blues_frérots
Modérateur
Messages : 2241
Inscription : 26 Déc 2014, 13:44
Localisation : Bourgueil (37)

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar blues_frérots » 17 Déc 2016, 19:13

copinage


Euh, je sais pas si le terme est bien adapté :siffle: :D
JMR Cantabile Suprême HP JMR1132
Copland CSA-14 / 2 ECC88 Amperex bugle boy 1962
Project X-Tension 9CC Evo Ortofon 2M Black / étage phono Copland
Atoll DR-200 SE 75ohms l'Atelier Acoustik
Audiomat Maestro Mk1 led verte MPC Audio Absolute G2
2 lignes dédiées direct compteur (ampli seul /sources sur barrette MPC Mélodie)

Avatar de l’utilisateur
blues_frérots
Modérateur
Messages : 2241
Inscription : 26 Déc 2014, 13:44
Localisation : Bourgueil (37)

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar blues_frérots » 17 Déc 2016, 19:16

tout pour les mêmes.....Ah elle est belle la France, monsieur !


Non, c'est juste que dans The Loire Valley, on sait conserver notre patrimoine :drapeau:

Allez, sans rancune, et si tu décides de franchir un jour la Loire, arrête toi à Bourgueil :alcool:
JMR Cantabile Suprême HP JMR1132
Copland CSA-14 / 2 ECC88 Amperex bugle boy 1962
Project X-Tension 9CC Evo Ortofon 2M Black / étage phono Copland
Atoll DR-200 SE 75ohms l'Atelier Acoustik
Audiomat Maestro Mk1 led verte MPC Audio Absolute G2
2 lignes dédiées direct compteur (ampli seul /sources sur barrette MPC Mélodie)

Avatar de l’utilisateur
thierry poirier
Audiophile
Messages : 1060
Inscription : 03 Fév 2014, 21:54
Localisation : Rennes - Bretagne

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar thierry poirier » 17 Déc 2016, 19:19

mélaudiophile a écrit :
blues_frérots a écrit :
Salut Thierry,
je l'ai regardé hier soir, excellent !


Doublement envie de voir ce film où Phil Collins est apparemment si bien considéré :mrgreen: :gun: ...


Salut richard,
on peut passer ce genre de film dans ton coin? Tu as de la chance.
Chez moi à ploucville c'est totalement exclu..il n'y a que le côté obscur...
jean


C'est étrange parce que je l'ai vu dans un bourg de 4000 habitants et ce n'est pas rare chaque mardi, c'est ciné club : arts et essai et docus... j'y suis très souvent et on est toujours nombreux (une centaine de personnes env)
Platine vinyle Audio Research cellule Sumiko Blue Point
Lecteur CD, Pré ampli et Amplis de puissance Yba Alpha 2 HCDT
Enceintes Pierre Étienne Leon Quattro ou Classic
Câblages MPC Audio Mélodie // Présence

Avatar de l’utilisateur
blues_frérots
Modérateur
Messages : 2241
Inscription : 26 Déc 2014, 13:44
Localisation : Bourgueil (37)

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar blues_frérots » 17 Déc 2016, 19:21

C'est étrange parce que je l'ai vu dans un bourg de 4000 habitants et ce n'est pas rare chaque mardi, c'est ciné club : arts et essai et docus... j'y suis très souvent et on est toujours nombreux (une centaine de personnes env)


Oui, mais toi aussi tu es au nord de la Loire, mon bon Druide, Jean n'a pas cette chance :twisted: :mdr:

Je sais, c'est laid de se moquer :gourdin:

PS/ au fait Thierry, puisqu'en plus de Bluseux, Jazzeux, et j'en passe, tu es aussi Cinéphile trèsbeaucoup++ , tu ne serais pas tenté de venir à La nuit des Studio avec nous cette année :drapeau: :?: C'est vraiment génial : 5 films du samedi 18h au dimanche 6h, avec entre les films boissons et restauration auprès de stands d'associations gauchistes et subversives (le préféré de la Wafette étant celui du Planning Familial ) Parce que si tu es tenté ça peut s'organiser facilement, la date est généralement le premier samedi de Juin, parfois le second... Ci dessous , le programme de cette année ==>
http://www.studiocine.com/nuit-du-cinema.html#.WFWCyH2vC9c
JMR Cantabile Suprême HP JMR1132
Copland CSA-14 / 2 ECC88 Amperex bugle boy 1962
Project X-Tension 9CC Evo Ortofon 2M Black / étage phono Copland
Atoll DR-200 SE 75ohms l'Atelier Acoustik
Audiomat Maestro Mk1 led verte MPC Audio Absolute G2
2 lignes dédiées direct compteur (ampli seul /sources sur barrette MPC Mélodie)

Avatar de l’utilisateur
Stef Ledarp
Audiophile
Messages : 3721
Inscription : 30 Mai 2015, 10:31
Localisation : Bourg-La-Maurice (73)
Contact :

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar Stef Ledarp » 17 Déc 2016, 19:35

Monstrueuse compil. de musiques de films de Quincy Jones, géniale , très bonne qualité CD , allez-y, j'ai craqué,testé, ça vaut les 25 roros (6CD)

http://www.cinezik.org/critiques/affcritique.php?titre=cinema-of-quincy-jones :pouce:

Image
Dernière édition par Stef Ledarp le 17 Déc 2016, 19:35, édité 1 fois.
1 Rotel - Norma Audio - Thorens - Moon - Audia Flight Two - PEL Kantor S3
2 PC-Qobuz - Casque Fostex TH-7B
3 Yamaha - Audiolab - Van Medevoort - PEL Quattro+

Avatar de l’utilisateur
thierry poirier
Audiophile
Messages : 1060
Inscription : 03 Fév 2014, 21:54
Localisation : Rennes - Bretagne

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar thierry poirier » 17 Déc 2016, 19:35

blues_frérots a écrit :tu ne serais pas tenté de venir à La nuit des Studio avec nous cette année :drapeau: :?: C'est vraiment génial : 5 films du samedi 18h au dimanche 6h, avec entre les films boissons et restauration auprès de stands d'associations gauchistes et subversives (le préféré de la Wafette étant celui du Planning Familial ) Parce que si tu es tenté ça peut s'organiser facilement, la date est généralement le premier samedi de Juin, parfois le second...

http://www.studiocine.com/nuit-du-cinema.html#.WFWCyH2vC9c


c'est trop tôt pour dire mais il n'y a pas de raison de penser que ça ne me tenterait pas :ugeek:
Platine vinyle Audio Research cellule Sumiko Blue Point
Lecteur CD, Pré ampli et Amplis de puissance Yba Alpha 2 HCDT
Enceintes Pierre Étienne Leon Quattro ou Classic
Câblages MPC Audio Mélodie // Présence

Avatar de l’utilisateur
blues_frérots
Modérateur
Messages : 2241
Inscription : 26 Déc 2014, 13:44
Localisation : Bourgueil (37)

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar blues_frérots » 17 Déc 2016, 19:36

Alors, ça roule, je te dis dès qu'ils sortent la date :oldy:

A priori, pour être à l'aise, ça te fait arriver fin de mat le samedi et repartir après déjeuner le dimanche .

C'est vraiment un grand moment pour qui aime le Cinéma. Le plus dur est de passer la barre du film de 1h30, mais sinon, c'est quand même bien bon avec une masse de films cultes tous les ans. Il y a des souvenirs impérissables comme l'année où le film de 3h45 avait été "Alien" , je peux te dire que ça nous avait réveillés :woohoo:

:alcool:
Dernière édition par blues_frérots le 17 Déc 2016, 20:31, édité 3 fois.
JMR Cantabile Suprême HP JMR1132
Copland CSA-14 / 2 ECC88 Amperex bugle boy 1962
Project X-Tension 9CC Evo Ortofon 2M Black / étage phono Copland
Atoll DR-200 SE 75ohms l'Atelier Acoustik
Audiomat Maestro Mk1 led verte MPC Audio Absolute G2
2 lignes dédiées direct compteur (ampli seul /sources sur barrette MPC Mélodie)

Avatar de l’utilisateur
blues_frérots
Modérateur
Messages : 2241
Inscription : 26 Déc 2014, 13:44
Localisation : Bourgueil (37)

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar blues_frérots » 17 Déc 2016, 19:51

Sinon, ce soir au Cinéma de l'Amicale à Bourgueil, c'est la Fête du Court Métrage :pouce: :arrow:

Image

http://www.bourgueil.fr/cinema/

Donc, soirée cinoche dans les vignes :mrgreen:
JMR Cantabile Suprême HP JMR1132
Copland CSA-14 / 2 ECC88 Amperex bugle boy 1962
Project X-Tension 9CC Evo Ortofon 2M Black / étage phono Copland
Atoll DR-200 SE 75ohms l'Atelier Acoustik
Audiomat Maestro Mk1 led verte MPC Audio Absolute G2
2 lignes dédiées direct compteur (ampli seul /sources sur barrette MPC Mélodie)

mélaudiophile
Audiophile
Messages : 467
Inscription : 26 Oct 2015, 16:57
Localisation : 65

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar mélaudiophile » 17 Déc 2016, 20:13

blues_frérots a écrit :
tout pour les mêmes.....Ah elle est belle la France, monsieur !


Non, c'est juste que dans The Loire Valley, on sait conserver notre patrimoine :drapeau:

Allez, sans rancune, et si tu décides de franchir un jour la Loire, arrête toi à Bourgueil :alcool:

Oui, c'est vraiment super d'avoir ça dans une petite ville, exceptionnel même.

jean

Avatar de l’utilisateur
blues_frérots
Modérateur
Messages : 2241
Inscription : 26 Déc 2014, 13:44
Localisation : Bourgueil (37)

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar blues_frérots » 17 Déc 2016, 20:25

C'est pour ça qu'on avait eu droit à un reportage dans un grand quotidien comme La Croix, car c'est une situation unique en France : deux salles tournant en parallèle pour un territoire rural total de 12000 personnes (ancien canton de Bourgueil) , tout en étant à 3/4h de Tours et 20mn de Saumur. Notre salle dépasse les 10000 entrées annuelles et les ceusses d'en face sont à environ 4000.

Le journaliste de La Croix avait été assez bluffé.
JMR Cantabile Suprême HP JMR1132
Copland CSA-14 / 2 ECC88 Amperex bugle boy 1962
Project X-Tension 9CC Evo Ortofon 2M Black / étage phono Copland
Atoll DR-200 SE 75ohms l'Atelier Acoustik
Audiomat Maestro Mk1 led verte MPC Audio Absolute G2
2 lignes dédiées direct compteur (ampli seul /sources sur barrette MPC Mélodie)

Avatar de l’utilisateur
iPodz
Audiophile
Messages : 653
Inscription : 09 Déc 2015, 18:13

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar iPodz » 18 Déc 2016, 17:49

ROGUE ONE: A Star Wars Story de Gareth Edwards.
Image

Alors bon... même si l'on aurait aimé un Saw Guerrera plus emblématique et un Orson Krennic un peu plus "coté obscur" (la faute parait-il à Disney et ses reshoots), on passe véritablement un très bon moment devant ROGUE ONE de Gareth Edwards. Tout ça grâce à un casting au poil, une profusion de nouvelles têtes, de nouveaux lieux, la section "production design" s'est pas mal lâché pour notre plus grand plaisir (costumes, vaisseaux, architectures...), sans oublier le retour des anciens. Les touches d'humour sont bien présente (merci K-2SO) et le film enquille les scènes de bravoure digne d'une trilogie complète, ce qui manquait cruellement à l'épisode VII.
Par contre, à l'instar d'un TERMINATOR SALVATION et son Schwarzy circa 1984, ROGUE ONE réussi une prouesse quasiment passée sous silence. Je pense à tous ces spectateurs non cinéphiles qui vont découvrir le Grand Moff Tarkin sans se douter de rien...
Il y a toujours eu dans la modélisation numérique d'un acteur un problème au niveau des yeux, du regard, sans parler d'une certaine rigidité du corps dans ses mouvements (revoir FINAL FANTASY: The Spirits Within). Ceux ci manquent toujours d'acuité, de précision, de poids, au point de donner l'impression que le personnage fixe le vide, vise à coté de sa cible. Avec les scènes où apparaît le charismatique Peter Cushing (étrangement fascinant) ou encore le caméo de deux secondes d'une Carrie Fisher circa 1977, cela laisse à la fois la curieuse impression d'un crossover barré entre STAR WARS x HOUSE OF WAX x THE WALKING DEAD et celui d'un plaisir nécrophile coupable répété vingt quatre fois par seconde...
Cette fois c'est sûr, nous sommes définitivement entré de plain-pied dans l’ère des fantômes cinématographique.

:thks:
CD PRO-JECT cd box se + alim RUSS ANDREWS
DAC CAMBRIDGE AUDIO Dacmagic + alim R.A.
AMPLI YAMAHA AX 596 105w + 105w
H.P. STUDIO LAB slb 102 + Pieds MISSION sablés
CABLES HIFI CABLES & Cie séchat/Horus/Puretrans
CASQUE PHILIPS X1 + MICROMEGA Myzic

Avatar de l’utilisateur
thierry poirier
Audiophile
Messages : 1060
Inscription : 03 Fév 2014, 21:54
Localisation : Rennes - Bretagne

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar thierry poirier » 21 Déc 2016, 08:58

hier soir, j'étais au cinéma pour voir Le Client

Date de sortie 9 novembre 2016 (2h 03min)
De Asghar Farhadi
Avec Shahab Hosseini, Taraneh Alidoosti, Babak Karimi

Contraints de quitter leur appartement du centre de Téhéran en raison d'importants travaux menaçant l'immeuble, Emad et Rana emménagent dans un nouveau logement. Un incident en rapport avec l’ancienne locataire va bouleverser la vie du jeune couple.


Asghar Farhadi avait depuis longtemps une histoire simple dans la tête et sur laquelle il prenait des notes de manière régulière. Le cinéaste s'est replongé dans ses notes au moment où il a décidé de faire un film en Iran. Il explique par ailleurs avoir également eu envie, depuis toujours, de mettre en scène un long métrage qui touche au milieu du théâtre.

Le titre original du film fait écho à celui de la pièce "Mort d’un commis voyageur" d'Arthur Miller que les personnages d'Emad et Rana interprètent sur scène. Asghar Farhadi l'a lue lorsqu'il était étudiant et a été marqué par sa dimension critique vis-à-vis d'un "épisode" de l’histoire américaine dans lequel une catégorie sociale s'est retrouvée ruinée du fait d'un processus de modernisation rapide. C'est ce processus que le cinéaste met aujourd'hui en parallèle, via Le Client, avec la situation actuelle de l'Iran. "Les choses évoluent très vite et ceux qui ne peuvent pas s’adapter à cette course effrénée sont sacrifiés. La critique sociale au coeur de la pièce reste valable en Iran aujourd’hui", explique-t-il.
Platine vinyle Audio Research cellule Sumiko Blue Point
Lecteur CD, Pré ampli et Amplis de puissance Yba Alpha 2 HCDT
Enceintes Pierre Étienne Leon Quattro ou Classic
Câblages MPC Audio Mélodie // Présence

Avatar de l’utilisateur
iPodz
Audiophile
Messages : 653
Inscription : 09 Déc 2015, 18:13

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar iPodz » 24 Déc 2016, 14:56

ASSASSIN'S CREED de Justin Kurzel.
Image

Encore une adaptation de jeu vidéo au cinéma qui se retrouve le cul entre deux chaises !!!
L'ensemble se laisse gentiment regarder, mais entre des passages historiques brumeux que l'on croirait tout droit sortie de séquences d'un gamer hardcore et les sections réelles se passant à notre époque manquant cruellement d'intentions, l'ensemble irrite par sa mécanisation formelle et formatée.
Dommage, car offrir aux jeunes (clairement la cible de ce genre de produit), des thématiques aussi riches que les loges secrètes de part l'Histoire, la violence est-elle une tare génétique (?), ou encore quel est la frontière entre révolutionnaire et assassin (?) était des plus sympathique...
Un coup d'épée dans l'eau.

:thks:
CD PRO-JECT cd box se + alim RUSS ANDREWS
DAC CAMBRIDGE AUDIO Dacmagic + alim R.A.
AMPLI YAMAHA AX 596 105w + 105w
H.P. STUDIO LAB slb 102 + Pieds MISSION sablés
CABLES HIFI CABLES & Cie séchat/Horus/Puretrans
CASQUE PHILIPS X1 + MICROMEGA Myzic

Avatar de l’utilisateur
thierry poirier
Audiophile
Messages : 1060
Inscription : 03 Fév 2014, 21:54
Localisation : Rennes - Bretagne

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar thierry poirier » 27 Déc 2016, 12:15

A sortir le 11 janvier 2017

Born To Be Blue
De Robert Budreau
Avec Ethan Hawke, Carmen Ejogo, Callum Keith Rennie plus

Afin de lui rendre hommage, un producteur de Hollywood propose à Chet Baker, le légendaire trompettiste de jazz des années 1960, de tenir le premier rôle dans un long métrage consacré à sa vie. Pendant le tournage, Chet tombe éperdument amoureux de Jane, sa partenaire afro-américaine. Malheureusement, la production est arrêtée le jour où, sur un parking, Chet est passé à tabac.
Anéanti, les mâchoires fracassées, l'artiste se replie sur lui-même, et son passé ravive ses démons. Jane réussit néanmoins à le convaincre d'aller de l'avant, de rester sobre et, grâce à la musique, de regagner la reconnaissance de ses pairs.

et les bande annonces.... mais pour les bonbons, c'est à la caisse :lol:






Image
Platine vinyle Audio Research cellule Sumiko Blue Point
Lecteur CD, Pré ampli et Amplis de puissance Yba Alpha 2 HCDT
Enceintes Pierre Étienne Leon Quattro ou Classic
Câblages MPC Audio Mélodie // Présence

Avatar de l’utilisateur
iPodz
Audiophile
Messages : 653
Inscription : 09 Déc 2015, 18:13

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar iPodz » 07 Jan 2017, 20:59

On laisse une année 2016 ciné bien rempli... mais on attaque 2017 sans faiblir !!!

NERUDA de Pablo Larraìn.
Image

Dans le NERUDA de Pablo Larraìn, vous ne verrez pas de problématiques géopolitiques, de conflits entre partis, ni de révolution. Pas de cliché gauchistes versus fachos, pas de Videla (ou si peu) et encore moins de Pinochet (une seule apparition).
Non, dans NERUDA ce sont les forces de l'esprit qui emportent tout sur leur passage. 1948, Videla (qu'a soutenu Neruda deux ans auparavant) fait une politique de droite, téléguidé par les yankees. dés lors, le sénateur/écrivain communiste devient comme qui dirait dérangeant...
S'ensuit une chasse à l'homme d'une élégance raffinée, une traque entre deux identités multiples, un chassé croisé de fantômes amoureux.
Le film est finalement un polar élégiaque, un thriller littéraire confrontant l'écrivain et sa création, l'homme et ses peurs, le gauchiste et le policier fouineur, premier et second rôles, réalité et fiction.
Grace à sa photographie désaturée nous plongeant directement dans les 40's et sa mise en scène élégante et inventive, Larraìn accouche au final d'un véritable poème sur pellicule assez vertigineux.

:thks:
CD PRO-JECT cd box se + alim RUSS ANDREWS
DAC CAMBRIDGE AUDIO Dacmagic + alim R.A.
AMPLI YAMAHA AX 596 105w + 105w
H.P. STUDIO LAB slb 102 + Pieds MISSION sablés
CABLES HIFI CABLES & Cie séchat/Horus/Puretrans
CASQUE PHILIPS X1 + MICROMEGA Myzic

Avatar de l’utilisateur
iPodz
Audiophile
Messages : 653
Inscription : 09 Déc 2015, 18:13

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar iPodz » 09 Jan 2017, 11:07

Allez, on chôme pas !!!

NOCTURNAL ANIMALS de Tom FORD.
Image

Il y a indubitablement du Lynch dans NOCTURNAL ANIMALS de Tom Ford, dans cette divine sensation de glisser d'un bonheur factice, de façade, vers un pur cauchemar éveillé.
Susan (Amy Adams) a tout pour être heureuse. Galeriste à succès, marié à un homme d'affaire ambitieux, habitant une magnifique maison top design sur les hauteur de L.A.. Mais voilà, Susan est insomniaque (animal nocturne) et son passé va resurgir via le manuscrit de son ex-mari Edward (Jake Gyllenhaal)...
Encore un beau spécimen de film cerveau, où plus le personnage lit, se souvient, réfléchi, et plus les couches de lecture, d’interprétations se multiplient.
Les remords, les regrets, que voit-on réellement à l'écran ?Fiction et réalité s’interpénètrent pour mieux brouiller les pistes, où l'on voit une fille qui n'a jamais existé, des pulsions que l'on aurait souhaité, des meurtres fantasmés.
Le déterministe social de Susan détermine également son malheur. Ne pas ressembler à sa mère, à sa famille bourgeoise réactionnaire. Soutenir un mari écrivain en devenir que l'on vous décrit comme faible et incompatible. Une rupture pour de mauvaise raison, la lâcheté et la culpabilité feront le reste...
A l'image d'un THE NEON DEMON pour le monde de la mode (on y retrouve deux acteurs), NOCTURNAL ANIMALS est un bel écrin renfermant un rêve glaçant littéraire, où la bande son habille les pulsions de mort qui lacèrent le film. Moins radical que l'œuvre de Winding Refn, Tom Ford capte avec style la vengeance froide et méthodique d'un écrivaillon qui prend sa plume pour l'ultime objet de torture.
Revenge movie.

:thks:
CD PRO-JECT cd box se + alim RUSS ANDREWS
DAC CAMBRIDGE AUDIO Dacmagic + alim R.A.
AMPLI YAMAHA AX 596 105w + 105w
H.P. STUDIO LAB slb 102 + Pieds MISSION sablés
CABLES HIFI CABLES & Cie séchat/Horus/Puretrans
CASQUE PHILIPS X1 + MICROMEGA Myzic

Avatar de l’utilisateur
thierry poirier
Audiophile
Messages : 1060
Inscription : 03 Fév 2014, 21:54
Localisation : Rennes - Bretagne

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar thierry poirier » 10 Jan 2017, 22:04

je viens de retirer à ma médiathèque préférée ce dvd pour le regarder dimanche prochain
(je n'ai pas le temps avant) et je ne voulais pas qu'il soit retiré par un autre :evilred:

Jean Pierre Mocky : un drôle de paroissien

Image
Platine vinyle Audio Research cellule Sumiko Blue Point
Lecteur CD, Pré ampli et Amplis de puissance Yba Alpha 2 HCDT
Enceintes Pierre Étienne Leon Quattro ou Classic
Câblages MPC Audio Mélodie // Présence

Avatar de l’utilisateur
blues_frérots
Modérateur
Messages : 2241
Inscription : 26 Déc 2014, 13:44
Localisation : Bourgueil (37)

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar blues_frérots » 15 Jan 2017, 21:53

thierry poirier a écrit :Hier soir c'était un docufilm

La fille de Brest :

Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d'un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Image


Salut les cinéphiles,

Alors, ce soir j'ai enfin vu ce film très bien tourné , dans tous les sens du terme, que j'attends depuis sa sortie. Mais , petite salle associative oblige, impossible pour ma Wafette de le programmer avant (grrrr, maudits distributeurs :gun: ) . Seul regret, ne pas avoir pu le voir aux Studio à Tours, où I.Frachon était invitée pour un débat post-film.
Très bon film donc, raconté et monté comme un polar, avec une distribution excellente. J'aime décidément bien Emmanuelle Bercot dont j'avais adoré "Elle s'en va" avec Madame Deneuve. Le casting est très bon, Sidse Babett Knudsen habitée par son personnage crève l'écran (son fameux accent ne pose vraiment aucun problème, on l'oublie dès le début), et Magimel est excellent également dans l'émotion et la fragilité de son personnage, et dans sa fidélité aussi.

Mais, si je relance ce film déjà signalé par mon bon Druide, ce n'est pas seulement parce que je l'ai aimé, c'est parce qu'il me concerne et me touche au plus profond des tripes. J'admire vraiment énormément cette consœur, Irène Frachon, consœur oui, car je suis un petit médecin généraliste rural, qui comme tous, a prescrit cette merde de Médiator dans les années 1995/2000... J'en ai la nausée rien que d'y repenser :oops: :cry:
Lecteur assidu de la Revue Prescrire depuis 20ans, j'ai heureusement été alerté bien avant l'entrée en scène de l'équipe Brestoise, car cette revue scientifique indépendante (un peu le Que Choisir de la Médecine et de la Pharmacie) avait tiré la sonnette d'alarme dès la fin des années 90, et j'ai arrêté les traitements de mes patients dès cette époque. J'en ai malheureusement , moi aussi, qui ont été victimes au final de ce poison...
Cette affaire du Médiator , mêlée à d'autres, m'a conduit à arrêter complètement de recevoir ce que l'on nomme "la visite médicale" , en 2003, le compteur de mes relations avec les "labos" restant bloqué à zéro depuis. Je m'en porte fort bien, n'en soignant que mieux les patients qui me font l'honneur de venir me voir.

Voilà c'était mon petit coup de gueule.

Allez voir ce film si vous ne l'avez pas vu, ou achetez le DVD, ça fait plus que réfléchir , pas seulement sur la Médecine et la Pharmacie, mais aussi et surtout sur la corruption généralisée qui gangrène nos instances dirigeantes, et cela redonne un sens à un mot qui a été trop galvaudé : Résistance.

Cordialement, BF.
JMR Cantabile Suprême HP JMR1132
Copland CSA-14 / 2 ECC88 Amperex bugle boy 1962
Project X-Tension 9CC Evo Ortofon 2M Black / étage phono Copland
Atoll DR-200 SE 75ohms l'Atelier Acoustik
Audiomat Maestro Mk1 led verte MPC Audio Absolute G2
2 lignes dédiées direct compteur (ampli seul /sources sur barrette MPC Mélodie)

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9421
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Le coin des cinéphiles

Message non lupar Xavier - E&M » 16 Jan 2017, 01:15

Merci Blues, ça fait plaisir à lire. Prise de conscience, Indignation, résistance, refus de se laisser dorénavant conter des sornettes, et de soutenir ou d'accompagner des politiques qui ont perdu depuis longtemps le sens de l'intérêt général. Actions individuelles de résistance et de militantisme, actions et gestes citoyens, on peut au moins faire ça à notre échelle, quand on a un minimum d'empathie et de vision à long terme, et le refus de laisser aller les choses dans le mauvais sens.
Madame Frachon a pu réussir son combat, ça reste malheureusement un cas isolé: les lanceurs d'alerte (sur les délits financiers et autres turpitudes) ont malheureusement en général bien des soucis.


Revenir vers « Films & Séries »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités