Etude sur les grands violons de concert

Les instruments, l'orchestre, les aspects généraux de la musique
Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Etude sur les grands violons de concert

Message non lupar Xavier - E&M » 27 Sep 2012, 00:26

Je me suis inscrit pour participer à la suite d'une étude sur les raisons de l'intérêt des musiciens pour les instruments anciens réputés.
La 2° partie de cette étude menée par la chercheuse française Claudia Fritz, qui a comme on dit défrayé la chronique il y a quelques mois, se déroule demain.
Après la 1°phase, menée en chambre d'hôtel aux Etats Unis, et probablement suite aux controverses que les premières conclusions ont suscité, 2° phase, dans une salle de concert, avec orchestre, proche de Paris.
Je n'en sais pas plus (à part l'heure et le lieu du rendez-vous).
La suite j'espère prochainement, si je peux effectivement assister, voire participer à cette étude ce jour.

La première partie de l'étude concluait (un peu rapidement ?) que l'intérêt des musiciens pour les violons anciens de renom était dû plus à la renommée et à la valeur marchande de ces instruments qu'à leurs seules propriétés acoustiques et sonores.
Nombreuses ont été les réactions, notamment du coté des musiciens. Un ami violoniste m'a fait valoir quelques objections objectives (!) sur le déroulement de ces tests, notamment vis à vis justement des spécificités reconnues de ces instruments anciens. La nouvelle phase d'étude devrait répondre à cette objection, et mettre les instruments dans des conditions plus discriminantes et adaptées, en changeant les conditions d'étude.

J'ai eu le plaisir d'entendre, grâce à cet ami, les différences que peuvent susciter des violons différents, et il se trouve que ceux de bons maîtres anciens ont effectivement révélé des qualités sonores, des possibilités de nuances et des possibilités de jeu bien plus étendues.
J'ai raconté cette écoute et ces échanges ici: http://enceintesetmusiques.com/blog/les-violons-du-desir/
De plus, pour ma part, les résultats de l'étude ne me semblaient pas pouvoir permettre d'établir les conclusions énoncées de manière aussi directe.
Cette 2° phase d'étude permettra-t-elle d'y voir un peu plus clair ? Réponse très bientôt.

En attendant, je me réjouis à l'idée de pouvoir entendre des instruments de cette nature, confrontés à des modèles de qualité toujours, mais récents, issus de facteurs contemporains de talent. Le salon Musicora 2012 (voir CR sur le site http://enceintesetmusiques.com/blog/musicora-2012/) a bien montré la vivacité de la facture instrumentale Française, et sa réputation mondiale est avérée, tant du coté des violons, violoncelles et altos, que du coté des archets.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Etude sur les grands violons de concert

Message non lupar Xavier - E&M » 27 Sep 2012, 20:21

Tests achevés. Belle organisation, très belles écoutes, des choses surprenantes pour cette étude pour certains aspects, une très belle expérience d'écoutes.
Conclusions pas faciles à tirer, production d'un matériel d'étude qui mettra du temps à être dépouillé,
j'ai juste un peu de craintes sur la manière dont ce matériau va être utilisé, si les conclusions vont bien coller aux renseignements acquis, ou si comme pour la 1° phase la conclusion n'est à mon sens pas si automatiquement liée que proclamé aux informations collectées.

La journée n'était pas faite pour ça, mais il a eu pour moi des coups de coeur pour certains violonistes, et moins d'attrait et de plaisir avec d'autres, au delà des instruments divers joués. L'intérêt est que je visualise ces divers interprètes, alors que l'on n'a par ailleurs pas la moindre information sur les violons joués, aucune info qui nous permette d'identifier les divers violons par rapport à nos réactions, plaisirs, impressions et ressentis. Secret d'état pour l'instant. Frustrant pour les participants !

Les divers morceaux utilisés étaient aussi plus ou moins évidents pour différencier les instruments. L'utilisation des instruments seuls, puis avec orchestre, modifie aussi un peu les résultats (les enrichit).

Quand les résultats paraitront dans quelques mois, je pourrai corréler les identifications de violons avec mes réponses (j'ai photographié mes 5 fiches de réponses aux divers tests). Mais j'ai cru comprendre que les violons modernes seront juste indiqués comme étant modernes, alors qu'on aura plus de détails sur les anciens (facteur, indication d'époque).


Revenir vers « La musique vivante (non enregistrée) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité