Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Préamplificateurs, amplificateurs de puissance, intégrés ...
Avatar de l’utilisateur
Lionel
Audiophile
Messages : 2909
Inscription : 28 Juil 2013, 15:19

Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Lionel » 24 Oct 2013, 22:58

Bonsoir à tous,

Malgré la réputation ancestrale de la marque Américaine, je trouve peu de publications récentes sur les produits de la marque. Un article sera prochainement proposé sur le site concernant le récent intégré à transistors MA 7900, écouté il y a une quinzaine de jours dans un auditorium New Yorkais, et donc dans des conditions inhabituelles. Ce banc d'essai sera donc plus concis, et moins détaillé qu'à l'accoutumée.

Lionel SCHMITT
Audiophilefr.com

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Xavier - E&M » 25 Oct 2013, 18:12

Merci Lionel.

Des Mac Intosh que j'ai croisés, et de ce qu'on m'en dit, les résultats musicaux sont extrêmement variables d'un appareil à l'autre.
Il semble bien y avoir une typologie générale, mais avec pas mal de nuances, et des variabilité de rendu, de neutralité, de colorations (de pas ou très peu jusqu'à un son typé Mac Intosh) selon les appareils écoutés, que l'on varie les types d'appareils, les niveaux de gamme et les âges, les générations d'appareils. Ca fait globalement de l'agréable, mais pour qui cherche la neutralité (sans aller jusqu'à la sécheresse), il faut vraiment sélectionner ses modèles. Et certains modèles font des résultats neutres et fidèles (me demandez pas lesquels, j'ai pas retenu leur nom).

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4766
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Pascal Pebret » 25 Oct 2013, 19:40

Je devrai avoir un MEN220 en test dans peu de temps...
Je vous dirai ce que j'en pense !
Michel a apprécié sa transparence, je suppose donc que ce constructeur produit des appareils de qualité...
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar MICHEL » 28 Oct 2013, 12:44

Ah ça oui, pour être transparent, il l'est: aucune différence avec et sans ... je n'y croyais pas, eh bien, me voilà convaincu, parce que des appareils transparents, j'en connais pas beaucoup...

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Xavier - E&M » 28 Oct 2013, 13:17

Je vois que tu connais pas mon enceinte centrale fantôme ...
On fait pas plus transparent, et elle est vraiment pas chère.
Même coté WAF, elle est imbattable.

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar MICHEL » 28 Oct 2013, 15:37

Ouaip, à propos d'enceinte transparente; je rentre de Madere; tous les hôtels "haut de gamme" sont équipées en Bose: bon, les salles ne sont pas optimisées, mais ce que j'ai entendu en toutes salles, ne me donne pas envie d'en acheter...
http://fr.hotels.com/ho316265/estalagem ... -portugal/

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4766
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Pascal Pebret » 28 Oct 2013, 15:54

Mouarff, et le Jean Claude qui a investi la dedans pour des questions de place !!!!!
Je sens qu'il va être interdit de séjour à Loudun pour un moment !!!!....
Y compris dans son frigo préféré...
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar MICHEL » 28 Oct 2013, 19:42

Bah, dans un frigo, ça peut passer, l'acoustique de ce genre d'endroit est conforme à ce que peut donner ce genre d'enceinte: j'ai regardé les tarifs, tu crois que c'est frigo compris ???

Avatar de l’utilisateur
Lionel
Audiophile
Messages : 2909
Inscription : 28 Juil 2013, 15:19

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Lionel » 28 Oct 2013, 23:18

Bonjour à tous,

Le banc d'essai est publié. Je ne me suis pas étendu sur la partie technique (je vais encore me faire épingler), mais le revendeur New Yorkais a bien compris que je n'étais que de passage, et n'a pas fait d'efforts pour entamer un dialogue.

http://audiophilefr.com/Site/ecoutes/af ... _7900.html

En comparaison avec le Gryphon Diablo, au premier abord le Mac Intosh apparait comme plus séduisant, mais je me demande si le Gryphon n'a pas davantage de choses à raconter.

Lionel SCHMITT
Audiophilefr.com
Dernière édition par Lionel le 12 Jan 2014, 00:06, édité 1 fois.

MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2123
Inscription : 19 Sep 2012, 11:17

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar MICHEL » 29 Oct 2013, 09:27

Je suis un peu simplet; je ne trouve pas votre CR... Quelqu'un peut m'aider ? merci.

Avatar de l’utilisateur
stephl
Audiophile
Messages : 158
Inscription : 26 Mai 2013, 14:45

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar stephl » 29 Oct 2013, 09:55

Cabasse BII & 2 Santorin 30, Audiomat Opéra Référence 12, Maestro mk2 (à vendre : viewtopic.php?t=1452) & D1 drive

Jean.B
Audiophile
Messages : 699
Inscription : 06 Oct 2012, 17:41

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Jean.B » 29 Oct 2013, 11:31

Ben pour ça cher Maître il faut aller voir sur son site ..
Allez tiens ,cadeau..Un certain DIABLOTIN ...
http://www.audiophilefr.com/Site/ecoute ... iablo.html

Jean.B
Audiophile
Messages : 699
Inscription : 06 Oct 2012, 17:41

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Jean.B » 29 Oct 2013, 12:18

Un petit extrait ...Qui me chiffonne un peu pour l'image qu'elle véhicule !

MAC INTOSH n'a pas résisté à doter sa machine de cinq réglages de tonalité. Le concepteur de préciser que ces réglages permettent une adaptation optimale en fonction des goûts mais aussi d'adaptation à la salle d'écoute. Cette vision, pour ma part contestable, engendre un circuit de pré-amplification bien plus complexe que la « ligne directe ». Le constructeur, faisant preuve de bienveillance, offre la possibilité de court-cuiter cet égaliseur via un interrupteur accessible en façade. sauf rares exceptions


En ce qui concerne la mienne de vision
(révisée récemment à droite par un chirurgien Ophtalmo très HDG ..et pas si cher !)
C'est incontestable et absolument nécessaire ..
C'est à contrario leur absence qui est contestable il me semble au vu de la possibilité ....
( tjs incluse et "bienveillante" du constructeur.. Merci à eux de n'avoir pas lâché l'affaire en chemin! )
...qui permet précisément de s'en passer lorsque "tout va bien"
J'ajouterai pour faire complet ,la disparition quasi généralisée des potentiomètres de vol indépendant GHE/DTE
( bcp plus précis que l'unique potar de balance "a pas cher" ,avec son acolyte le contacteur Mono /Stéréo )
déjà eux aussi portés aux rangs des grands disparus de ces trop coûteuses façades avants en alu massif sablées et traitées de 10 mm & + !
Accessoires pourtant tous aussi indispensables qu'utiles pour affiner les gains en cas de déséquilibres divers et concomitants qui ne manquent pas d'exister au travers des Source/Ampli/Enceinte/Salle; dont les tolérances de fabrication et répétabilité pour les uns et l'imperfection pour les autres sont parfois bien loin de la réalité d'un simple copier/collé de courbes ou de paramètre techniques supposées superposables...et reproductibles !
(même avec des enceintes appairées qui sont un plus pour ceux qui le propose ..)
Observer à ce sujet le matériel " PRO "
L'absence de ce type de mesures (parmi bcp d'autres ,absentes elles aussi dans les BE aujourd’hui)
permettraient pourtant de visualiser et surtout quantifier ces écarts (sur toute la chaîne hors salle d"écoute de facto )sont d'autant plus regrettables à ce niveau ! justifiant par la, le manque de" rattrapage" relevé dans la majorité des matériels actuels dans un soucis d'abaisser en parti les coûts ;mais pas que ..Concluez par vous même !
Pour s'en convaincre ,il suffit d'écouter avec et sans lorsque la source (FM / VINYLE / CD inclus voir la salle l'exige .)
Les circuits correcteurs Baxandall dans les amplis de ce niveau apportent plus à l'utilisateur qu'ils n'enlèvent à la musique .
Ceci n'est qu'une vue de l'esprit bien ancrée chez bcp d'audiophile car copieusement alimentée dans les médias au travers de la presse spécialisé ; colportée ensuite par les lecteurs comme étant la panacée universelle et rapportée à qui mieux mieux de bouche à oreilles à qui veut bien l'entendre ..Mais pas à moi !
Il fut un temps jadis il est vrai ou c'était quelque peu justifié dans certains matériels mal conçus et (ou)bon marché ,avec des corrections brutales (+/- 12 Db & +) et mal articulées autour d' une fréquence charnière souvent discutable
(1000 Hz généralement )
Ce n'est plus guère le cas aujourd'hui dans cette gamme de matériel ,ou ces circuits certes complexes sont élaborés avec bcp de soin et en qualité équivalente aux autres circuits (voir plus dans certaines marques )
Mais le jugement passéiste perdure ;hélas ,et se propage à tord !!
Ce pour autant que l'utilisateur potentiel les utilisent à bon escient et avec parcimonie .
Perso jamais plus de +/-3 dB dans un sens ou dans l'autre ..Et c'est amplement suffisant la plupart du temps dans les pires cas de figure .
Personnellement je fuis et rebute sans état d'âme ceux qui n'en sont pas équipés ..
Quitte à passer à coté des meilleurs !
C'est parfois dommage :-(
Dernière édition par Jean.B le 29 Oct 2013, 16:29, édité 7 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lionel
Audiophile
Messages : 2909
Inscription : 28 Juil 2013, 15:19

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Lionel » 29 Oct 2013, 16:16

Bonjour Jean,

Ah ! , les réglages de tonalité, voir les égaliseurs, est un débat lourd. Il y a des " écoles " différentes sur ce sujet. Il est pourtant assez compréhensible que l'implantation de tels réglages modifie le trajet du fragile signal sonore (et je ne parle des composants passifs qui se trouve sur ce chemin). Beaucoup, pour ne pas dire la plupart des concepteurs ont abandonnés ces réglages (et au passage le réglage de balance) afin d'avoir un trajet du signal le plus court et le plus rectiligne possible. Les anciens concepteurs qui y trouvent un intérêt (Mac Intosh, Nad, Marantz,....) offrent la possibilité de le débrayer.

J'ai omis de signaler dans mon compte rendu que j'avais activé cette possibilité, alors que les 5 réglages se trouvaient en position médiane. A défaut d'être plus pur, la tonalité musicale avait changé et le gain au niveau du détourage des instruments et des voix était perceptible - au niveau de la transparence, j'en suis moins convaincu. Le fait de contourner ce circuit apporte tout de même quelque chose.

Maintenant, ce genre de réglage multiple est, dans ce cas particulier, destiné à corriger les défauts inhérents à la réaction acoustique dans la pièce d'écoute. Certes, il constitue un avantage, mais ne sous-estimons pas le ou les inconvénients que j'évoque succintement ci-avant. Mais, vos arguments sont largement défendables.

Lionel SCHMITT
Audiophilefr.com

Jean.B
Audiophile
Messages : 699
Inscription : 06 Oct 2012, 17:41

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Jean.B » 29 Oct 2013, 17:00

vos arguments sont largement défendables.


Ils s'appuient sur la pratique et le vécu d'un audiophile de mon age habitué et usager à ces possibilités de réglage ..
Quand il n'y a plus d'autres solutions rapides d'améliorer l'écoute .
Comme je le soulignais ,les écarts sont partout, pas uniquement sur le maillon final "la salle "
Un acousticien et concepteur d'électronique de talent aujourd'hui plus sur la scène annonçait discrètement à ses clients qui voulait comprendre le pourquoi de l’arrêt de ses activités le justifiai en parti par ce manque de répétabilité dans les caractéristiques des HP d'une grande marque Française qui équipait ces enceintes ..
Des écarts de tolérances si importantes qu'il en rebutait plus de 60 % aux simples mesures de paramètres électriques . Sauf à devoir ajuster le filtre au cas par cas ..impensable !
Si aujourd'hui les tolérances de fabrication (je suis de formation mécanique à la base ,et j’appréhende donc bien cela )
se sont pour bcp améliorées dans les grandes marques de prestige ,il n'en reste pas moins vrai qu'elles existeront tjs
( Je ne peux hélas ,fait de la mondialisation ,mettre de coté la Chine qui alimente les chaines de fabrication de nombreuses marques à outrance et au plus bas coût possible , inversement proportionnel à ce que je dénonce si en aval un travail de contrôle rigoureux n'est as fait (ou mal fait )en laissant passer en fabrication ce qui ne le devrait pas !
Mesurer deux HP identiques pour comprendre le casse tête des concepteurs qui donnent dans l' OEM et même ailleurs ..
Pour conclure je dirai en le déplorant:
Pourquoi Omettre ces réglages alors qu'ils sont nécessaires pour certains ,inutiles pour d'autres et dé-lors qu'ils sont "switchables " à loisir ?
Dans un ampli à plus de 10000 e .. J'estime être en droit d'exiger cela !
COMME AVANT .

Avatar de l’utilisateur
Lionel
Audiophile
Messages : 2909
Inscription : 28 Juil 2013, 15:19

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Lionel » 29 Oct 2013, 20:44

Bonsoir Jean,

Oui, j'avais bien compris et votre appréhension du sujet a été, par le passé et même de manière plus contemporaine, traitée dans le même esprit.

A titre personnel, lorsque je suis passé au matériel YBA, j'ai appris à me passer de ce genre d'accessoires ou possibilités; à moi à faire en sorte de corriger les imperfections inhérentes aux enceintes et ou à la pièce d'écoute. Ce n'est pas simple, mais avec du temps et de la patience, on arrive à tirer pas mal de substance de son équipement. Pour un ampli à 10.000 €, je ne porte pas mon exigence personnelle sur ce type de réglages, mais je me polarise exclusivement sur les paramètres musicaux, quitte à faire abstraction de la balance s'il le fallait. Mais, il s'agit d'une vue de l'esprit toute personnelle.

Dans le cas du MA 7900 et d'autres Mac Intosh, je ne suis pas certain de la plus value musicale.

Musicalement

Lionel

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Xavier - E&M » 29 Oct 2013, 23:24

Bonjour

Avis personnel (et donc critiquable, opposable):
Je suis pareil que Lionel: Je suis plus rassuré par l'absence de tout réglage. Parce que le moindre élément coute de l'argent, c'est rarement complètement transparent, et ça renchérit l'appareil (surtout si le dispositif est de qualité).
Je n'ai que très rarement rencontré des salles d'écoute qui nécessitaient ces réglages. Si c'est le cas (problème acoustique), un traitement acoustique semble plus approprié (fait en première approche avec des éléments meublants et/ou décorants domestiques, question de W.A.F.).
Le risque est bien plus d'une dénaturation du son en utilisant ces systèmes de modification de tonalité, par un bouleversement d'équilibres supposés bien faits si les matériels sont bien choisis.
Des réglages de balance ne sont pas faits pour opérer des adaptations aux acoustiques de salles (des corrections de salle, comme on dit abusivement).
Les linéarisations de réponses en fréquence, si c'est nécessaire (pas autant que beaucoup le croient pour la qualité du son), seraient à opérer en priorité par des moyens acoustiques.
Avec l'autre moyen, les "corrections numériques", les changements sont principalement des bouleversements numériques, dont les effets sont de créer au moins autant de dégâts sur certains critères pour tenter de linéariser la réponse en fréquence. Ca fiche le bazar dans un grand nombre d'autres critères qualitatifs de restitution.
C'est pourquoi il est largement préférable, prudent et sage d'intervenir sur l'acoustique, pour gérer un problème acoustique.

A titre d'illustration: on a pu assister à une démo de correction Trinnov l'an dernier au salon de la Hifi à Paris au Mariott. Beaucoup se sont extasiés des améliorations entre correction numérique et non correction. Mais:
-malgré les dispositifs acoustiques dans la salle (tentures et panneaux), le son de départ était pas terrible du tout.
-après correction numérique, ça allait un peu mieux, beaucoup mieux sur certains aspects (linéarité de la bande passante), mais c'était pas transcendant sur beaucoup d'aspects (transparence, "présence" de la musique, richesse harmonique des timbres, ...).
-qui s'est souvenu que les écoutes des années précédentes de matériels dans cette même salle étaient beaucoup plus qualitatives ? sans traitement acoustique particulier, et sans traitement numérique. Simplement, les matériels en écoute étaient meilleurs intrinsèquement (notamment Rockport sur Gryphon, au hasard ...), et une mise en place judicieuse a permis de très belles écoutes, même si avec quelques petits défauts liés à la salle. Ecoute bien meilleure au naturel qu'avec d'autres matériels et tous les modes correctifs, acoustiques et numériques. et très bonnes écoutes aussi dans plein d'autres salles sans corrections numériques ou acoustiques. On verra ce qu'il y a dans cette salle cette année, et comment ça sonne.

On peut vouloir ces correctifs (débrayables) sur les appareils, mais pas sûr que ce soit vraiment transparent, et si ça l'est, le risque est que les réglages voulus par l'utilisateur détruisent certains aspects qualitatifs du son. pour résoudre un problème, il faut le traiter sur sa nature profonde, pas sur un autre aspect technique. Un correcteur (modificateur, distordeur plus exactement) de tonalité n'a pas pour fonction de répondre efficacement à des soucis d'acoustique de salle. Il ne peut que déséquilibrer un rendu d'appareil et de système.

Certains d'entre vous par exemple connaissent la salle d'écoute Enceintes et Musiques. Elle n'est acoustiquement pas parfaite, loin s'en faut. Pour autant, est-on empêché d'apprécier la musique de qualité, de distinguer les rendus des divers appareils, systèmes, et dispositifs proposés à l'écoute ? Aucune salle d'écoute domestique n'étant parfaite (les salles pro étudiées ne le sont pas non plus, aucune ne peut l'être de manière absolue), c'est volontairement que je n'opère pas de correction acoustique, autre que des dispositions et meubles domestiques, et qu'encore moins je ne fais appel à des modifications numériques (que je me refuse à appeler corrections, vu les bouleversements engagés).

Jean.B
Audiophile
Messages : 699
Inscription : 06 Oct 2012, 17:41

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Jean.B » 30 Oct 2013, 11:15

On ne se comprends pas Messieurs ...

Je parle d'équipements qui ont disparus des matériels d’aujourd’hui de manière regrettable et par ailleurs soulignés dans les BE d'avant (je pense à la NRSHC )qui ne manquait pas de le signaler et le déplorer ..Rappelez vous !
Le débat qui consiste à expliquer si leur usage détruit ou non le signal n'est pas le mien ici .
Que vous jugiez qu'ils sont inutiles pour vous et d'autres ,soit ,je prétend moi et avec quelques autres qu'ils le sont et nous sont nécessaires. dans certains cas !
Mon propo est donc :
Donnons alors le choix à l'acheteur d'en disposer et d'apprécier ou pas s'ils sont efficaces ou pas pour résorber au mieux les déséquilibres rencontrés .

Vous argumentez principalement sur la salle ,alors que je parle plutôt des déséquilibres principalement des supports qu'à priori vous n'écoutez pas ou plus bcp..
(FM , vieux vinyles ,bandes magnétiques,cassettes hé oui désolé.. ,CD mal fichus ou enregistrements historiques ou du patrimoine National par ex ceux du catalogue FREMEAUX & associes..)
Bien loin du Diana KRALL QUIET NIGHTS écouté hier soir en vinyle ..

http://www.amazon.fr/s/?ie=UTF8&keyword ... h69q8apg_b

A croire que votre discothèque se limite exclusivement à l’exceptionnel ou le spectaculaire pour satisfaire vos sens et valoriser votre chaîne !

En second lieu ,
(Mettons de coté pour faire court et simple les écarts de gain des amplis ou des sources ..
C'est marginal pour les meilleures, mais parfois pas négligeable pour autant chez d'autres ..ou avec l'age du matériel j'en témoigne )
Je citerai au banc des accusées (supposées innocents ) les reproducteurs (enceintes ) loin d'être identiques "électriquement "et entre elles dans une fabrication de série.. mesurez et vous le constaterez vous même !
Les BAXANDALL sont en mesure de corriger les supports défectueux ,voir certains placements "obligés"d'enceintes
mais en aucun cas en mesure de re- équilibrer la salle ..Même pas TRINOV !
Ne me faite pas dire ce que je n'ai pas écris !
Je faisais allusion à certaines configurations de salle difficiles à meubler en matériel HIFI
(donc pas la salle en elle même bien entendu .. Peu en possède de dédiée ou de convenable,y compris la tienne Xavier puisque tu le reconnais ..Mais j'en connais les raisons volontairement voulus et c'est bien ainsi !)
Salle de vie commune majoritairement qui ne permettent pas de positionner les enceintes à l'idéal requis.
(ex prés d'un angle ou contre un mur ,ou décalées en profondeur..si si ...)
privilégiant ou estompant tel ou tel registre ..ou niveaux .
Combien de ces cas critiques ,et parfois désespérés lisons nous sur les foras qui justifieraient déjà à eux seul la présence de ces moyens palliatifs simples sur nos équipements pour tenter d' y remédier tant que faire se peu ..
Ce sont certes des palliatifs extrêmes mais qui peuvent parfois dépanner ..
Au prix d'une possible perte ou frustration dites vous j’en conviens ,mais je le répète encore car je le pratique :
Ils apportent plus qu'ils n'enlèvent à la musique.
Sinon c'est devoir renoncer écouter nos chers trésors du passé !

http://www.fremeaux.com/?gclid=CIOS_pOi ... tAodEVQAKg

Si certaines marques célèbres (Mac /Accuphase et bcp d'autres) s'y sont tjs tenues sans pour autant remettre en cause leur crédibilité ou vendre leur âme au diable ,pourquoi d'autres les ont-ils abandonnés ?
Ne cherchez pas à me donner la réponse ,je la devine si fort !
@ suivre ?

Oui, j'avais bien compris et votre appréhension du sujet a été, par le passé et même de manière plus contemporaine, traitée dans le même esprit.

Vous pourriez reformuler Lionel svp ,afin d'éviter une mauvaise interprétation de ma part .
Merci .
Dernière édition par Jean.B le 30 Oct 2013, 12:07, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9116
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Xavier - E&M » 30 Oct 2013, 12:03

Bonjour Jean

L'abandon de ces réglages est simple à expliquer:
-plus de coûts (et donc une position moins favorable vis à vis de la concurrence, ce qui n'est pas le cas pour Mac et Accuphase qui surfent sur une image de marque en béton, qui leur permet souvent des prix décorrélés des performances -voir pour Accuphase les deltas de prix entre le japon et le reste du monde: x 2),
-des circuits de modification de tonalité qui, à prix abordables, dénaturent la qualité,
-des utilisations "bancales", qui ne sont pas le rôle d'un ampli: le rôle premier d'un appareil n'est pas forcément de devoir compenser les défauts d'un autre. On peut demander des réglages de tonalité sur certains amplis sans devoir les exiger sur tous (tu ne l'as pas fait, je le sais). Pourquoi exiger de l'amplification qu'elle corrige des défauts d'enceintes ou de salle, au risque d'enchérir son coût ou de dénaturer son rendu ? (et parfois les 2).
Si des enceintes sont déséquilibrées, il ne faut pas les choisir, ou il faut les remplacer (ou les faire modifier). Si un ampli est déséquilibré, on ne va pas demander des enceintes réglables pour palier aux manques de qualité et déréglages de l'ampli. Pourquoi demander à l'ampli de corriger des défauts d'enceintes, en introduisant inévitablement un certain nombre de dégâts collatéraux à la restitution sonore ?
Pour corriger les défauts que tu signales, il existe des équaliseurs, à tous les tarifs.

Pour des enceintes situées à des profondeurs différentes, une correction de tonalité est une transfusion sur une jambe de bois. Le phasage est dénaturé par ce décalage physique, la scène sonore perd de la cohérence. Le changement de tonalité ne fait que tenter de masquer, ça ne corrige pas les effets de ces déphasages physiques.
Et pour les enregistrements à l'ancienne (cassettes, vinyls, ...), il y a la solution des amplis anciens, ça me semble logique.
Le problème est qu'on ne peut espérer à la fois avoir de la fidélité et de la qualité pour les bons enregistrements et des accommodations et des réglages pour maquiller les moins bons, on est obligé de choisir. On en peut pas sortir de ça.
Les constructeurs choisissent: certains font du droit fil (dans le principe en tout cas: le moins de réglages possibles), d'autres proposent des possibilités de modifications (je ne parle pas d'ajustement ou de correction, car à chaque fois c'est de la dénaturation qui est introduite) en proposant ces réglages. Beaucoup d'appareils les proposent, où est le problème ?
Qu'Atoll ou d'autres ne le proposent pas ? Mais alors il n'y aurait plus certaines qualités, ou certains prix, et pas le même rendu chez Atoll. Tu as la possibilité d'autres marques qui font ça très bien, je ne vois pas trop du coup où est le problème, chacun trouvant les appareils avec les réglages qu'il désire.

Si c'est de regretter que tous les appareils ne proposent plus ces (dé)réglages, je ne pense pas que ta demande soit légitime, quand on constate les effets délétères sur le son brut de qualité.
Par exemple, dans l'ampli Diablo de Gryphon, à tout moment, le signal ne passe que par 2 résistances (dans le potar de volume), au maximum. Intégrer des correcteurs de tonalité (et des contacteurs de "pure direct") nuirait à la nature sonore de cet ampli, et ferait probablement perdre une partie notable de son intérêt.
SI tu veux pouvoir gérer ces tonalités (pour les bonnes raisons que tu as énumérées et expliquées, pour des besoins personnels de modification, de compensation de soucis divers et de conditions d'écoute non optimales), tu as des marques qui proposent ce type d'appareils, ou tu disposes d'équaliseurs.
Où est le souci?

Jean.B
Audiophile
Messages : 699
Inscription : 06 Oct 2012, 17:41

Re: Et MAC INTOSH dans tout ça ?

Message non lupar Jean.B » 30 Oct 2013, 12:15

Pour des enceintes situées à des profondeurs différentes, une correction de tonalité

Non de VOL ( avec et si potars Ghe/Dte séparés )
Pour le reste je m'en tiendrai à ta conclusion tout en déplorant le parti pris des marques que je boude pour avoir laissées tomber le concept au nom d'une sacro sainte épuration sonore !
Presque une sorte de "racisme" élitiste audiophile qui dicte sa loi en mépris des clients ...
Alors oui j'ai choisi mon camp en conséquence mais peste de passer à coté d'autres marques qui me séduisent sur d'autres critères ..c'est juste dommageable !
voir pour Accuphase les deltas de prix entre le japon et le reste du monde: x 2)

Oui et quand je vois cela ,ça me fait bien c... !

http://www.pricejapan.com/front/e_resul ... n_maker=26
Sais -tu pourquoi il en est ainsi ?
Accuphase & AUDI même combat?


Revenir vers « L'amplification »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités