Rubrique Podologie DIY.

Régénérateur secteur, filtres, câbles, tubes, pointes, barrette secteur, ...
Répondre
Mahavishnu
Audiophile
Messages : 251
Enregistré le : 30 oct. 2015, 12:42

Message non lu 18 févr. 2018, 07:52

Il y a des lustres que je n'avais généré une filière. Le temps est venu de s'y remettre.

Jadis, sur un forum défunt, j'avais tartiné des pages et des pages, décrivant par le menu mes expérimetations podologiques: pieds DIY en acier soudé, avec tube principal cimenté, pieds en tubes d'acier gavés de sable, ou d'Atabites, puis diverses variations en bois, jusqu'à mon ultime version, intégrant une paroi bitumée, des renforts en CTP, du pin, du médium, l'ensemble s'avérant des plus pertinents pour mes enceintes vintage, closes, à parois relativement fines et légères, qu'il fallait laisser "chanter" un peu, afin d'obtenir un grave naturel, profond quoique défini et nuancé.

Aujourd'hui, les circonstances m'ont amené _ provisoirement _ à utiliser d'autres enceintes plus logeables. Des "petites" Davis Beaulieu, dénichées sur le coin à vil prix. Comme il ne s'agit pas de colonnes, mais bien d'enceintes déjà volumineuses à poser sur des supports de faible hauteur, évidemment j'ai sauté sur l'occasion _ c'est le cas de le dire! _ de fabriquer une énième déclinaison de pieds en bois.

Sur le net, on peut trouver toutes sortes de réalisations très élaborées, nécessitant de sérieuses compétences et beaucoup de matériel. Je tenais à proposer l'inverse: quelque chose de très simple, à la portée de tous, facile à assembler, avec très peu d'outils.

Cette filière décrira brièvement le montage de ces supports, le pourquoi du comment, les résultats obtenus et quelques commentaires. En attendant de développer tout cela, une image du résultat final:
DSCF1076-ConvertImage.jpg
Le cliché est médiocre, parce que mon vieil APN rencontre quelques soucis de zoom. J'ai fait au mieux.

A suivre, et bonjour chez vous.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Mahavishnu
Audiophile
Messages : 251
Enregistré le : 30 oct. 2015, 12:42

Message non lu 18 févr. 2018, 12:21

Allez, la suite, à la demande générale...

Donc, à ceux qui tenteront l'aventure, il vous faudra néanmoins le minimum syndical en matière d'outillage:

- une boite à onglet.
- la scie à bois qui va bien.
- un marteau.
- des clous.
- de la colle à bois à prise lente.
- quelques serre-joints.

Ajoutez à cela les fournitures:

- 2 casiers de type Kubik: les plus simples, vendus en kit, et surtout dépourvus de fond. Il existe des casiers du même genre, mais assemblés, et un peu plus chers, munis d'un mince fond en CTP de 5 mm d'épaisseur, à éviter, parce que ce fond a vite fait de se transformer en membrane susceptible de vibrer comme une peau de tambour.

- 8 pièces de CTP, épaisseur 18 mm, L = 36, l = 30
- 2 pièces de CTP, épaisseur 18 mm, L = 36, l = 44
- 2 pièces de CTP, épaisseur 18 mm, L = 28, l = 44
- 2 tasseaux de 18 x 38 mm, l = 200, en pin raboté.
- une teinte à bois, ou vernis, peinture, de votre choix. J'ai opté pour une teinte à bois Libéron, mais c'est à chacun de voir. Le résultat n'est pas vilain, et s'accorde bien aux enceintes.
DSCF1065-ConvertImage (1).jpg
Ci-dessus, une vue de dos, qui montre le fond, rigidifié par des tasseaux. J'ai aussi doublé son épaisseur, mais avec une pièce de même largeur que celle des enceintes, ce qui permet de les "centrer" plus facilement sur leurs supports, et n'alourdit pas trop l'esthétique de l'ensemble.

Noter que les fonds présentent une hauteur très légèrement supérieure aux autres cotes. Le but était de "caler" les enceintes tout contre. Ainsi, elles ne risquent pas de reculer d'un millimètre, leur couplage s'effectue d'emblée.

A suivre.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Mahavishnu
Audiophile
Messages : 251
Enregistré le : 30 oct. 2015, 12:42

Message non lu 23 févr. 2018, 10:41

Quelques commentaires soliloqués, et des observations parfois contre-intuitives:

Juste avant d'aller chercher ces petites Davis, à Angers, j'avais à peine eu le temps d'acheter deux casiers, histoire d'y installer à l'arrache les enceintes, et de les découvrir à domicile. Verdict: c'était pas trop mal. Une écoute claire, nette, précise, avec un médium en retrait. Par contre, aucune énergie dans le grave, peu impactant, et une impression de flou artistique dès que je montais le volume. D'autre part, il me fallait grapiller quelques centimètres pour placer les tweeters à hauteur d'oreille.

Cela tombait bien. J'allais en profiter pour vérifier le bien-fondé (ou pas) des théories lavardinesques. Âne effet, Mr Lavardin est _ comme chacun sait _ un grand adepte du contre-plaqué, sous les électroniques, mais aussi sous les enceintes colonnes à la restitution un peu maigre et / ou agressive dans le médium / aigu. D'où mon projet intégrant tout plein de CTP, dont une tablette supérieure de triple épaisseur. Il parait que plus c'est épais, mieux c'est, jusqu'à la démesure: la marque, en plus des meubles en CTP qu'elle commercialise, n'hésite pas à recommander d'empiler plusieurs "plaks" de 40 mm sous les électroniques, pour un résultat encore plus mieux. Euh... 12 ou 16 cm de bois sous chaque appareil, comment vous dire? Cela me semble un peu délirant, et convertir mon séjour en hangar de stockage de planches, non, merci, sans façon, il y a des bornes aux limites des frontières.

Bref.

Derniers détails à connaître: les supports, finis, pèsent 9,4 kg. Ils ne comportent pas de pointasses, seulement des patins à clouer (modèles pour pieds de chaises). Enfin, j'ai lesté ces supports avec 15 kg de sable, puis remplacé le sable par des magazines: cela ne fait pas grande différence, peu importe ce que vous rangerez dedans: vinyles, BD, Encyclopédia Universalis, vieux numéros de Haute Duplicité, etc... du moment que cela pèse assez lourd.

Alors, quoi qu'est-ce que ça donne, ces petons lavardinisés?

Rien! :ghee:

Nan, je déconne. Quoique... :mrgreen:

En fait, le caractère des enceintes n'est pas chamboulé, altéré, bouleversé. Simplement, les petites réserves formulées plus haut... n'ont plus de raison d'être. Le grave est présent, détaillé, il ne cogne pas comme celui de bons 30 cm chargés dans un volume plus généreux, mais parvient à convaincre. Il n'y a plus de sensation de flou artistique à volume soutenu, le son apparait plus stable, posé, sans contreparties négatives.

Ces petites Davis d'entrée de gamme ne sont pas des enceintes extraordinaires, le médium persiste à manquer d'étoffe, les backing vocals sont un peu en retrait, toutefois, l'ensemble est dénué de stridences, de colorations désagréables. Les timbres ont une certaine élégance discrète, à défaut d'offrir une réelle saveur.

Mais cela reste à relativiser, tant je me suis habitué à n'utiliser que des enceintes deux fois plus volumineuses, capables de fournir un bas-médium d'une autre ampleur. Et puis, on ne peut pas tout avoir: certaines enceintes sont d'un naturel très équilibré et limite introverti, tandis que d'autres donnent tout ce qu'elles ont dans la caisse, quitte à révéler la moindre approximation. Il se trouve juste que ces Davis n'en font jamais trop, ce qui les rend assez tolérantes et faciles à vivre. C'est aussi une qualité.

Quoiqu'il en soit, avant que de fabriquer ces supports en CTP, je n'imaginais pas qu'ils seraient aussi... neutres. Je m'attendais à un résultat plus groovy et repérable. Pourquoi? Comment? Vous le saurez dans l'épisode suivant. J'ai déjà été trop long.

Bonjour chez vous!

Mahavishnu.
Mahavishnu
Audiophile
Messages : 251
Enregistré le : 30 oct. 2015, 12:42

Message non lu 25 févr. 2018, 16:22

Bon, suite et fin de mes investigations podologiques.

Pourquoi m'étais-je attendu à un résultat différent?

Parce que. :mrgreen: :ko:

Il y a quelques années, lorsque j'avais fabriqué les ultimes pieds dédiés aux Scott Pro 70, le mode opératoire avait été le même: en 2 étapes.

1) Ecoute sur des casiers / cubes basiques, non-optimisés: grave dégoulinant, pataud, affreux. Pouark! Inécoutable, même à bas volume. Du mou pour le chat.

2) Ecoute des casiers re-travaillés: ajout de pièces en médium de 22 mm d'épaisseur, fonds bitumés, parois latérales rigidifiées par triple renforts. Et amélioration considérable à la clé, en particulier dans les basses fréquences. Pour autant, j'avais le sentiment d'avoir obtenu un excellent résultat par compensation. Les Scott pro 70 tendent vers une certaine clarté, une grande sécheresse y compris en terme de grave. Leur adjoindre des supports avec tablettes en médium les rendait plus mates, avec un meilleur équilibre tonal.

Hypothèse: des supports fabriqués à base de médium ne seront QUE rigides, ils ne disperseront en aucune façon les vibrations transmises par les enceintes. D'où un résultat plus physiologique, faisant la part belle au grave / bas-médium. Tandis que des supports à base de CTP, en définitive, offriraient quelque chose de plus équilibré, plus... neutre, d'une certaine manière.

De mon point de vue, c'est très curieux, au sens où l'immense majorité des enceintes utilise du médium plutôt que du contre-plaqué, réputé moins neutre, justement, et nécessitant par conséquent d'être amorti par des plaques de bitume, et / ou une seconde couche de contre-plaqué, sans parler d'éventuels renforts pour diviser les fréquences de résonances des parois. Or, des enceintes Leak "Sandwich", pour ne citer que les plus emblématiques de ce procédé, ont eu leur heure de gloire.

Conclusion provisoire: à mon avis, il n'y a pas lieu de préférer un matériau plutôt qu'un autre, cela reste _ comme souvent _ une affaire de contexte. Ceux qui souhaiteraient aller vers davantage de matière / opulence auront tout intérêt à utiliser du MDF. Alors que ceux désirant une restitution plus "neutre", moins marquée, en tous les cas, feraient bien d'opter pour du CTP.

N.B. : je mets le terme "neutre" entre guillemets. Parce que, comparés à des supports métalliques plus ou moins sablés, des pieds en contre-plaqué paraitront rondouillards, si ce n'est colorés. En fait, j'estime que des supports en feraille trichent beaucoup, en procurant une fausse impression de définition, tellement le grave peut-être asséché / détouré, mais c'est, encore une fois, affaire de contexte, et de préférences personnelles.

Voilà, j'en ai fini avec ce projet et ses commentaires. A vous les studios.

Et bonjour chez vous.

Mahavishnu.
Mahavishnu
Audiophile
Messages : 251
Enregistré le : 30 oct. 2015, 12:42

Message non lu 16 avr. 2018, 12:24

Bonjour chez vous,

Petite mise à jour sous forme de pas de côté: pour aller au bout de la mise en oeuvre de ces petites Davis, j'ai investi quelques sous dans la câblerie. A savoir:

- du Mogami w3082 en laison HP
- un Wireworld Luna entre pré et ampli
- un mogami 2549 sur source CD

Ces câbles ne furent pas choisis au petit bonheur la chance. je connais bien les Mogami, ils constituent un point de repère incontournable. On peut trouver "mieux", ou plus pertinent, parfois, mais à des prix autrement plus élevés. Quant au Wireworld, ses spécifications semblaient prometteuses. Un excellent choix et une bonne alternative face au Mogami 2549 _ lequel fait merveille sur source, mais pas du tout entre préampli et ampli, en tous cas chez moi.

Bref.

La fluidité a sensiblement progressé, et le médium s'est étoffé, sans perdre en définition. Au contraire, tout respire davantage.

Au final, ces enceintes d'entrée de gamme sont devenues étonnantes, compte-tenu des éléments modestes qui la composent. Je me suis régalé, hier soir, en écoutant le somptueux saxophone d'Art Pepper, sur les 3 CD du Live au Village Vanguard. Prise de son ancienne, mais remarquablement remasterisée. Un vrai plaisir sur ces Davis.

A+

Mahavishnu.
Avatar du membre
Lariflette
Audiophile
Messages : 599
Enregistré le : 06 sept. 2017, 14:52
Localisation : Nantes

Message non lu 16 avr. 2018, 12:51

url=http://zupimages.net/viewer.php?id=18/16/mo2l.jpeg]Image[/url]

Celui là ? C’est étonnant c’est le volume 4 ?!
Il s’agit sans doute d’un autre enregistrement !
En tout cas , tu n’as pas travaillé comme un pied !!!! :mrgreen:
Ampli - Edge G3
Lecteur cd
- Luxman D 05
Cables enceintes - Audiomica: Miamen Consequence
Interconnexion cd - Audiomica: Pearl Consequence
Interconnexion pre ampli - Audiomica: Europa Ultra Reference
Enceintes - Egglestonworks Fontaine Signature SE
Platine vinyle - Luxman PD171- cellule - Shelter 7000
Préamp phono - Aurorasound VIDA V16
Conditionneur Gigawatt PC3 evo - DCB/
LS2-MK3+, LS1 MK3+
Machine à laver les vinyles Okki-Nokki
Fusibles Blue & black
Mahavishnu
Audiophile
Messages : 251
Enregistré le : 30 oct. 2015, 12:42

Message non lu 16 avr. 2018, 14:42

Salut,

Je ne savais pas qu'il y avait un volume 4, j'ai seulement les 3 premiers (Thursday, Friday, Saturday Night etc...) mais oui, il s'agit bien de ces enregistrements. Les pochettes indiquent un digital remastering en 1991.
Avatar du membre
Lariflette
Audiophile
Messages : 599
Enregistré le : 06 sept. 2017, 14:52
Localisation : Nantes

Message non lu 16 avr. 2018, 15:00

Mahavishnu a écrit :
16 avr. 2018, 14:42
Salut,

Je ne savais pas qu'il y avait un volume 4, j'ai seulement les 3 premiers (Thursday, Friday, Saturday Night etc...) mais oui, il s'agit bien de ces enregistrements. Les pochettes indiquent un digital remastering en 1991.
Enregistrement les 28-29 et 30 juillet 1977 a new york (village vanguard)
Mon pressage est de 1985
Ampli - Edge G3
Lecteur cd
- Luxman D 05
Cables enceintes - Audiomica: Miamen Consequence
Interconnexion cd - Audiomica: Pearl Consequence
Interconnexion pre ampli - Audiomica: Europa Ultra Reference
Enceintes - Egglestonworks Fontaine Signature SE
Platine vinyle - Luxman PD171- cellule - Shelter 7000
Préamp phono - Aurorasound VIDA V16
Conditionneur Gigawatt PC3 evo - DCB/
LS2-MK3+, LS1 MK3+
Machine à laver les vinyles Okki-Nokki
Fusibles Blue & black
Mahavishnu
Audiophile
Messages : 251
Enregistré le : 30 oct. 2015, 12:42

Message non lu 16 avr. 2018, 15:05

Lariflette a écrit :
16 avr. 2018, 15:00
Mahavishnu a écrit :
16 avr. 2018, 14:42
Salut,

Je ne savais pas qu'il y avait un volume 4, j'ai seulement les 3 premiers (Thursday, Friday, Saturday Night etc...) mais oui, il s'agit bien de ces enregistrements. Les pochettes indiquent un digital remastering en 1991.
Enregistrement les 28-29 et 30 juillet 1977 a new york (village vanguard)
Mon pressage est de 1985
Ceci explique sans doute cela.

A+

Mahavishnu.
Avatar du membre
Fledermaus
Audiophile
Messages : 1525
Enregistré le : 05 avr. 2016, 23:46
Localisation : Haute Loire

Message non lu 16 avr. 2018, 15:05

Salut Maha,

Belle démarche, et belle créativité podologique.
À propos de câbles HP Mogami, je vois que tu utilises du coaxial, ce qui n'est pas très banal et plutôt capacitif comme schéma. .. Pour ma part je suis tombé sous le charme du 3104 (4 conducteurs réunis 2 par 2 en montage star quad).
As-tu eu l'occasion d'essayer cette référence, ou 2921, ou 2972, toujours en quad, et de comparer au 3082 ?
http://www.mogamicable.com/category/bul ... iguration/
Et maintenant, au château.
Subastan
Audiophile
Messages : 75
Enregistré le : 04 févr. 2017, 14:30

Message non lu 16 avr. 2018, 15:09

Bonjour,

Je suis déçu que Maha ait abandonné ses Duntech de trois mètres de haut installées dans une pièce de 15 m2... Les aléas des déménagements je suppose.

Par contre et pour une fois, je suis plutôt d'accord avec notre spécialiste ès câblerie et autres accessoires. Il y a selon moi beaucoup d'exagération à systématiquement recommander des pieds très lourds et rigides pour n'importe quelle enceinte ; il y a des modèles qui "fonctionnent" très bien avec des supports d'un poids tout à fait raisonnables. Exemple : les Spendor BC1/ BC2 et les enceintes de la même école (càd parois minces/amortissement habilement calculé) comme les Harbeth.

Il y a chez Ikea un tabouret dénommé Oddvar, coûtant aujourd'hui 12 euros pièce, et dont les dimensions sont parfaites pour des BC1 / Super HL5 ; avec un peu de travail, il peut être adapté pour des modèles légèrement différents.

Si vous tenez absolument, par conviction et respect du dogme, au poids, il y a une solution de remplacement prônée par des audacieux : plutôt que rechercher un support métallique hors de prix lesté de 40 kg bien toxiques de déchets de plomb, fabriquez-vous des colonnes en médium (ou en contreplaqué si la dépense ne vous fait pas peur) adaptées à vos enceintes et collez-les à la colle à chaud (pistolet) sur votre sol, après essai préalable pour déterminer le meilleur emplacement. Les plus téméraires vont jusqu'à coller les enceintes en haut des supports ; il parait que la colle à chaud s'enlève sans laisser de trace, ce dont je doute un peu, beaucoup même.

Bref, quand je vois les prix de vente des pieds métalliques genre Atacama (certes bien fabriqués), je pense qu'il y a moyen d'économiser et avec la différence, s'acheter quelques CD ou microsillons par exemple.
Mahavishnu
Audiophile
Messages : 251
Enregistré le : 30 oct. 2015, 12:42

Message non lu 16 avr. 2018, 15:28

Fledermaus a écrit :
16 avr. 2018, 15:05
Salut Maha,

Belle démarche, et belle créativité podologique.
À propos de câbles HP Mogami, je vois que tu utilises du coaxial, ce qui n'est pas très banal et plutôt capacitif comme schéma. .. Pour ma part je suis tombé sous le charme du 3104 (4 conducteurs réunis 2 par 2 en montage star quad).
As-tu eu l'occasion d'essayer cette référence, ou 2921, ou 2972, toujours en quad, et de comparer au 3082 ?
http://www.mogamicable.com/category/bul ... iguration/
Merci. Mais raté pour les câbles. Manque une référence! :mrgreen:

Blague à part, je ne connais que de réputation les 3104, 2921 et autres 2972. Par contre, j'ai aussi eu du 3103, pendant des années. Il est excellent, mais dans certaines configurations, il peut avoir tendance à enfler le bas-médium, au point de ramollir vilainement les contrebasses. Dans ces cas-là, j'opte pour le w3082, plus maigre, mais qui tient bien mieux les basses fréquences. Le côté capacitif, franchement, je ne sais pas trop quoi en penser: certains estiment que ça n'a aucune importance (quoique certains amplis y soient sensibles), d'autres sont carrément hostiles à tout câble coaxial (dont les spécifications seraient carrément dangereuses), tandis que quelques audiophiles ne jurent que par cela. M'étonnerait que cette construction pose un problème, puisque Mogami recommande ce modèle pour de grandes longueurs, en sonorisation, et que Sommer commercialise aussi différents modèles de câbles HP en coaxial. Alors...

J'envisage de racheter quelques mètres de 3103, pour essais, ultérieurement, mais sans conviction: depuis que je m'amuse à fabriquer des pieds en bois, j'obtiens de meilleurs résultats avec ces Mogami w3082, comparés à n'importe quoi d'autre: du Atohm Zef, de l'Elecaudio, du Hifi-Câbles, et j'en passe. Une sorte de compensation bénéfique qui s'opère, c'est probable.

EDIT: euh... Subastan, tu dois me confondre avec quelqu'un d'autre. Je n'ai jamais possédé de Duntech de 3m de haut, même si ça me plairait bien. Dans une grande pièce! Pour l'instant, je vis dans un médiocre meublé, en attendant l'achat d'une maison. Lorsque ce sera possible, je remettrais en service mes Scott pro 70. Le grave n'est pas le même... :ko:

A+

Mahavishnu.
Avatar du membre
Fledermaus
Audiophile
Messages : 1525
Enregistré le : 05 avr. 2016, 23:46
Localisation : Haute Loire

Message non lu 16 avr. 2018, 16:31

Mahavishnu a écrit :
16 avr. 2018, 15:28
Merci. Mais raté pour les câbles. Manque une référence! :mrgreen:

Blague à part, je ne connais que de réputation les 3104, 2921 et autres 2972. Par contre, j'ai aussi eu du 3103, pendant des années. Il est excellent, mais dans certaines configurations, il peut avoir tendance à enfler le bas-médium, au point de ramollir vilainement les contrebasses. Dans ces cas-là, j'opte pour le w3082, plus maigre, mais qui tient bien mieux les basses fréquences.
Là référence est présente dans le tableau des caractéristiques techniques, plus bas dans la page.
Si tu éprouves un jour le désir d'essayer autre chose, plutôt que du 3103, fais-moi plaisir et donne tes impressions après avoir jeté une oreille au 2921 (4×2,5 carré) ou au 2972 (4×2,0 carré), proches en section totale, une fois star-quadés, du 3103 (2×4 carré), et porteurs des bénéfices supposés de cette architecture - notamment inductance très réduite, aux prix d'une capacitance un poil augmentée, mais bien en-dessous de celle d'un coax... :alcool:
Dommage pour les Duntech :friend:
Et maintenant, au château.
Répondre