la position du potentiomètre détermine t 'elle la puissance que fourni un ampli :?:

La retranscription musicale et sonore, technique, acoustique, prise de son, installations, évènements, ...
Répondre
Avatar du membre
gonzo
Audiophile
Messages : 5591
Enregistré le : 03 nov. 2015, 16:18
Localisation : sang et metal

Message non lu 01 juil. 2018, 15:36

:thks: à tous

un thèse à la Gonzo :ko: :lol:

suite à des questions posées sur au autre sujet ,je désirais apporter mon humble avis concernant la position du potentiomètre via à vis de la puissance que fournira un ampli

quelque explications .........
pour cela je vais y aller progressivement : étant donné que plusieurs facteurs interfère :zen: :drapeau:

tout d' abord , de par son mode de fonctionnement , un amplificateur délivre une tension en sa sortie
niveaux de tension qui sera géré via le potentiomètre pour pouvoir faire varier celle ci afin d' adapter le niveaux d 'écoute désiré
une fois que cette tension ( Volt ) est appliquée aux enceintes , une demande en intensité ( Ampère )en découlera
ce niveau d' intensité est en relation avec l' impédance des enceintes
plus l 'impédance sera faible ,moins elle opposera de résistance au passage de l' intensité
donc plus l' impédance sera faible , plus l 'intensité sera importante
comparativement ,une enceinte de 4 ohms demandera à l' amplification à fournir le double d' intensité qu'avec une enceinte de 8 ohms

il faut savoir aussi que l'intensité est proportionnelle à la tension
comparativement , si une enceinte soumis à une tension de 5 volts réclame à l' ampli 2 ampères ,à un volume d écoute plus élevé de 6db cette même enceinte sera soumise à une tension double , soit 10 volts et sollicitera plus fortement l' amplification qui devra fournir alors 4 ampères

c' est seulement en connaissant les niveaux de tension et les niveaux d' intensité que l 'on peut déterminer les niveaux de puissance .
la puissance ( watts ) étant la tension ( volts ) que l' on multiplie par l' intensité ( ampère )
P = UxI



voici la représentation d 'un potentiomètre ( logarithmique) sur lequel j' ai représenté les heures pour pouvoir avoir un point de repère commun
et à coté de cela , j'ai rajouté l' attenuation correspondante en db
ps , aux experts.... j 'ai pris quelque liberté pour ( me , nous )simplifier la chose :drapeau:
Image



pour pouvoir avoir une idée concrète et pouvoir faire des comparaisons , j 'ai pris pour base un ampli qui aurait comme données ..
100 watts sous 8 ohms et 140 watts sous 4 ohms
grâce à ces données , l' on peut trouver le niveaux de tension maximum que pourra fournir l' ampli
100 w / 8ohms = 12.5
racine carré de 12.5 = 3.53a ,puis 100watts /3.53a = 28,3 volts ( arrondie à 28 v)
tension que j' ai fait correspondre à l 'attenuation ; - x db ( sachant que la tension double tous les 6db ,et inversement )

voici ,les niveaux tension de sortie que cela pourrait donné selon la position du potar
Image

puis , en y intégrant l 'intensité
en ayant comme base de calcul une résistance de 8 ohms
Image

de là , la puissance délivrée sous 8 ohms
( p =uxi )
Image


et via le même principe de calcul , la puissance délivrée sous une résistance de 4 ohms
Image
ps : la position indiquée en rouge entre 17 et 16 h correspond à la puissance max que pourra délivré l 'ampli sous 4 ohms
étant donné qu'à ce niveaux ,sous cette impédance ,l' ampli devra fournir 5.9a sous une tension correspondante de 23v
soit 23v par 5.9a = 140 watts ,donc la limite de l' ampli sous 4 ohms
l' ampli devant fournir plus d intensité ( comparativement raccordé à une enceinte de 8 ohms )il ne pourra , ici , fournir une tension aussi importante (28v sur 8 ohms vs 23 volts sur 4 ohms )



représentations mis cote à cote pour pouvoir faire une rapide comparaison , 8 ohms vs 4 ohms
Image
et il est vrais , qu 'au regard de cette comparaison ,que l' on perçoit nettement l 'influence de l 'impédance sur la puissance
elle est double sous une impédance de 4 ohms vs 8 ohm
mais ... l' on pourrait ce dire aussi ...que ces niveaux de puissance sont faibles :erf:
avec par exemple sur la position 12 heures, 1.5 et 3 watts :comprendpas:

c 'est exact !
mais ces puissances sont calculés avec des tensions rms , c' est à dire des tensions moyenne et elles ne tiennent pas compte de la dynamique de la musique
dynamique qui par des brefs sollicitation demandera à l' ampli de fournir une puissance plus conséquente
quelque explications complémentaire ,ici :arrow: http://alkasar.online.fr/audio/dimensionner_ampli.html

sinon ... mise à part l' impédance des enceintes , il faut aussi prendre en compte leur sensibilité ( en db/volt /mètre)
et là ... l 'écart risque de s' accroitre , car , comme précédemment écrit , l' intensité est aussi proportionnelle à la tension
et si à la basse , l' intensité demandée à l 'ampli est plus importante dû à une faible impédance ,soumis à une plus forte tension , celle ci , croîtra exponentiellement
pour exemple je vais prendre , toujours avec ce même ampli , des enceintes ayant une sensibilité totalement différente
86 db /2.83v/ m et 96 db/2.83v/m et des impédances différentes

cela pourrait donner ,ceci ....
Image

à mon humble avis , à ce niveaux d 'écoute , la position du potar correspondant à 13 heures sur les enceintes de faible sensibilité , n' est pas critique , elle correspond à peine au quart de la puissance dispo ( 32 watts /140 w )


autre chose qui , pour un même niveaux d 'écoute ,peut faire varier la position du potentiomètre
la sensibilité de l' ampli ( ou de la partie amplification sur un intégrè ) vis à vis du niveaux de la tension de la sortie de la source
la sensibilité d 'un ampli est le niveau de tension appliqué à son entrée qui permet , potentiomètre à font ( 0 db ) de délivrer sa tension maxi
je vais prendre pour exemple une sensibilité donnée de 1.4 volts , cela veut dire que lorsque une tension de 1.4 v est présente en entrée d ' amplification , potar sur 0 db , l 'ampli prit pour exemple sortira une tension de 28 v ,soit sa tension maxi de sortie
maintenant , si la source raccordée sort une tension de 2.8 volts , soit le double , la tension de sortie maxi de l' ampli ( 28v ) sera atteinte avant même que le potar soit a font , pour être précis , cette position ce situera à 16 heures , ce qui correspondant à une attenuation de - 6db
et cette difference de - 6 db ce répercutera quelque soit le niveau d' écoute désiré

Image
avec les enceintes ayant une sensibilité de 86db/v/m , le niveaux d’écoute correspondant à 85db sera atteint dés la position 11 heures et cela ,sur cette position ( 11 h )avec la même puissance à fournir ( 32 w)

avec les enceintes ayant une sensibilité de 96db/v/m , l 'on passe de la position 9 h à 8 heures ,ce qui compliquera encore plus la gestion du volume , dû à la faible course de reglage possible :mnrv:

ps , là je parle d 'une attenuation à apporter dû à un niveaux trop élevée en entrée ampli ,mais cela peut être aussi l' inverse
ce qui se traduira par devoir pousser un peu plus le potar pour le même niveau d' écoute et cela , aussi ,avec la même puissance à fournir


pour résumer ( enfin !!!! :lol: )
outre le faite de faire varier les niveaux d' écoute :casque:
la position d'un potentiomètre est dépendant de ..
la puissance de l' ampli utilisé
les caractéristiques des enceintes ( impédance /sensibilité ) et je rajouterais , leur plage de restitution ( colonnes vs type biblio )
la sensibilité de l' ampli vs le niveau source ( ce qui inclus indirectement ,le niveau d 'enregistrement sur le support audio )
et ... avec une moindre influence , la tension secteur et le volume de la pièce d' écoute

finalement cela fait pas mal de variantes :drapeau:

pour répondre à la question "" la position du potentiomètre détermine t 'elle la puissance que fourni un ampli :?: ""
sans connaitre les différents facteurs , je pense humblement que , Non

et pour moi , il n 'y a pas de quoi s' affoler si l' on utilise un ampli au delà de la positions 12 heures et que dans tout les cas , si l 'ampli est un peu juste pour tenir avec qualité les enceintes , nos zoreilles nous le feront savoir :casque: :pouce:

yes !! because la calculette ça va un moment , j' en ai eu des crampes aux doigts :ko: :lol:

:alcool: à vous
Wadia 21i, bi Nakamichi pa7,kappa9a
harman avr 7300 ,focal diy
caissons diy focal ,stéréo , sur dcx selectronic ,Pioneer M/C 90a
le tout pouvant fonctionner ensemble ; gestion des niveaux pré MSB Technology

:ko: 1er prix ""d''empereur des concours de pochettes" aux E&M Golden Lobes 2016
manuzuma
Audiophile
Messages : 284
Enregistré le : 27 mai 2016, 20:22

Message non lu 04 juil. 2018, 20:25

Poua !!!! inbuvable ! on peut aimer la hifi mais là c'est (beaucoup) trop
1 / terminal sat (usage tuner) ou baladeur Hidizs AP60 II--> Coaxial Ecosse "The Producer :love: "---> Préamp.Atoll PR 200se + carte DAC--> Sommer câble Epilogue --> Nuforce STA100 --> Mogami W3103 -> Dali Zensor 7 (secteur --> barrette BADA 5600 - Supra et Furutech)
2/ source PC + Foobar --> Usb Supra-->Dac Audiophonics sabre 9023 + alim SMSL--> câbles Mogami 2549 -> Pionner A 207--> Tchernov original one sc --> Studiolab slb 102.3
Avatar du membre
Matthieu
Maître Queux
Messages : 5008
Enregistré le : 14 oct. 2015, 21:39
Localisation : Roubaix 59

Message non lu 04 juil. 2018, 20:37

Bonsoir Manuzuma,
Votre réaction manque cruellement de délicatesse et encore, je suis délicat !
Notre ami JP n’est pas avare en explication et apporte bien souvent une aide fort appréciable sur le forum.
C’est autant de temps passé à rédiger, se documenter...
À mon avis ça vaut mieux qu’un vulgaire pouah !!

Good job JP :alcool:

Matthieu
En mission sur Mars
jean luc
Audiophile
Messages : 812
Enregistré le : 29 août 2016, 17:35

Message non lu 04 juil. 2018, 20:41

gonzo a écrit :
01 juil. 2018, 15:36
:thks: à tous
Merci à toi pour ce gigantesque boulot :)

Je l'ai lu deux fois pour ne rien louper, je trouve toujours intéressant de parler des bases pour bien comprendre et arrêter de se poser des questions qui parfois encombre la tête pour rien, par méconnaissance.

Merci encore
Avatar du membre
MISHA28
Audiophile
Messages : 554
Enregistré le : 10 nov. 2016, 12:53

Message non lu 05 juil. 2018, 00:11

+1 avec jean luc
merci gonzo :thks:
:alcool: :pouce:
omega
Audiophile
Messages : 1857
Enregistré le : 15 sept. 2015, 12:12

Message non lu 05 juil. 2018, 00:15

Moi aussi : +1 Gonzo
Mais sinon, j'ai tout de même rien compris ! :mrgreen:
nas + switch • filtre Etalon Isolator
Totaldac d1 Core & option Server • Audiomat Opéra Réf 12 • JMR Cantabile Jubilé
câbles RCA & HP + straps : Esprit Eterna • câbles secteur : Esprit Aura & Eterna • Esprit Manta v6
Avatar du membre
gonzo
Audiophile
Messages : 5591
Enregistré le : 03 nov. 2015, 16:18
Localisation : sang et metal

Message non lu 05 juil. 2018, 06:09

:erf: non de zeus !!!!!!!

j' ignorais que j 'avais des fans :woohoo: :woohoo: :woohoo:
:lol:

motivé maintenant je suis , pour poursuivre avec le 2 eme chapitre :evilred: :mrgreen:
j 'hésitais encore , mais la ............ :ko:

Jean Luc :pouce:
arrêter de se poser des questions qui parfois encombre la tête pour rien
les amis :thks:

ps : omega , je te rassure , moi non plus ""a pas compris "" :ko: :mrgreen:

musicalement , jp
:alcool:
Wadia 21i, bi Nakamichi pa7,kappa9a
harman avr 7300 ,focal diy
caissons diy focal ,stéréo , sur dcx selectronic ,Pioneer M/C 90a
le tout pouvant fonctionner ensemble ; gestion des niveaux pré MSB Technology

:ko: 1er prix ""d''empereur des concours de pochettes" aux E&M Golden Lobes 2016
Avatar du membre
MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2669
Enregistré le : 19 sept. 2012, 11:17

Message non lu 05 juil. 2018, 11:22

Hello Gonzo ! ;) Tu es en forme en ce moment, ça fait plaisir !

je te cite: "pour répondre à la question "" la position du potentiomètre détermine t 'elle la puissance que fourni un ampli :?: ""
sans connaitre les différents facteurs , je pense humblement que , Non "

Je crois que là, il y a une contradiction, je m'explique...

La position du potard détermine évidemment la puissance délivrée par l'ampli, car le constructeur a choisi la valeur de celui-ci en fonction du schéma électronique, et enfin, c'est bien le rôle qui lui est dévolu...

Ensuite, le constructeur du dit ampli, ne sait rien de ce à quoi on va le connecter et l'alimenter, et par conséquent, est incapable de définir par avance la puissance subjective délivrée, car en effet, elle est fonction de l'ensemble de variables que tu as détaillé, c'est à dire, impédance des câbles et enceintes, niveau de sortie du lecteur utilisé et câble pour le connecter, tension de service du secteur, et type de salle utilisée. Ca fait beaucoup de facteurs extrinsèques qui expliquent pourquoi, les potards ne sont pas gradués en watts...

La position du potard détermine donc bien la puissance électrique délivrée, qui est fonction d'une variable environnementale. C'est ce que je pense que tu as voulu démontrer ! HEIN ??? :ghee:
Hifi: Drive CEC sur plots CRIOS, DAC MA1 sur plots CRIOS, Ampli Godlmund 390, enceintes Aperura Variation, caisson Velodyne DD18, Meuble CENTAURE, tous câbles Stendahl Cables, PS Audio.
Démat: 2 Tiny, réseau optique, Etalon, câble USB alimenté Stendahl cables.
HC: Oppo 93 plots CRIOS, preampli 7;1 Nad, amplis Atoll AV + AM, voie centrale et Ar milieu: Apertura, voies AR JMR. voies LFE: 2 caissons Cabasse Thor, et mur de grave ampli pro.
Projo: JVC DLA. Salle traitée
Avatar du membre
Gaston
Audiophile
Messages : 3293
Enregistré le : 05 févr. 2016, 09:54
Localisation : Béthune 62

Message non lu 05 juil. 2018, 18:45

La position du quoi ? Tiens je la connais pas celle-là :oops:
BDP51FD - DCD3300 + 1460 en vente - M6DAC - T2 + T7
M6PRE + PRX
D40R + ASW650
secteur : OYAÏDE O2A MUSE FINA
modul : VDH OYAÏDE QED ATOHM CHORD
hp : OYAÏDE
omega
Audiophile
Messages : 1857
Enregistré le : 15 sept. 2015, 12:12

Message non lu 05 juil. 2018, 18:49

C'est pour les initiés...
nas + switch • filtre Etalon Isolator
Totaldac d1 Core & option Server • Audiomat Opéra Réf 12 • JMR Cantabile Jubilé
câbles RCA & HP + straps : Esprit Eterna • câbles secteur : Esprit Aura & Eterna • Esprit Manta v6
Avatar du membre
gonzo
Audiophile
Messages : 5591
Enregistré le : 03 nov. 2015, 16:18
Localisation : sang et metal

Message non lu 05 juil. 2018, 19:37

salut Michel

en forme ...en forme .... :zen: j 'aimerais en être convaincu , me manque juste ""les formes"" pour cela :ko: :mrgreen:

tout d 'abord merci pour ce retour intéressant

tu as écris ..
Ensuite, le constructeur du dit ampli, ne sait rien de ce à quoi on va le connecter et l'alimenter, et par conséquent, est incapable de définir par avance la puissance subjective délivrée, car en effet, elle est fonction de l'ensemble de variables que tu as détaillé, c'est à dire, impédance des câbles et enceintes, niveau de sortie du lecteur utilisé et câble pour le connecter, tension de service du secteur, et type de salle utilisée. Ca fait beaucoup de facteurs extrinsèques qui expliquent pourquoi, les potards ne sont pas gradués en watts...
je suis amplement d' accord avec toi :thks:
La position du potard détermine évidemment la puissance délivrée par l'ampli, car le constructeur a choisi la valeur de celui-ci en fonction du schéma électronique, et enfin, c'est bien le rôle qui lui est dévolu..
j 'ai peur d 'être à coté de la plaque Michel :oops: n' étant pas sûr d 'avoir compris cet avis ^^ :comprendpas: :drapeau:
(si c 'est le cas ,d' avance ,mille excuses :ohmg: )

je pense que le constructeur /concepteur peut connaitre la puissance délivrée par l'ampli vis à vis de la position du potard
à la condition qu' il connaisse l' influence globale de la charge utilisée et encore( en admettant qu 'il ne se sert pas d' un wattmètre )
à mon humble avis , pour pouvoir annoncer dans les caractéristiques données constructeur une valeur repère commune en watt ,il se sert comme charge de résistance de 8 ohms et 4 ohms ( données ,genre ;100w sur 8ohms et 140w/4 )
des résistances "" pure "" qui non rien avoir en commun à ce que engendrera comme demande une paire d' enceinte
( nous le savons :drapeau: )

à mon humble avis ,chez nous en utilisation réelle ,il est très peu probable ,comme ça , à vue de nez ,de savoir si le faite
( par ex )d' être sur la position 12 heures représente le quart ou les trois quart de la puissance disponible de l 'ampli **********

la seul chose que l' on pourrait déterminer théoriquement grâce aux données constructeur par rapport à la position du potentiomètre( si il y a au moins l' attenuation en db d' indiquée ) c' est ,les niveaux de tension correspondant en sortie d 'ampli
mais manquant d 'info concernant l' intensité consommée ..............la puissance correspondante ne pourra pas être déterminé
La position du potard détermine donc bien la puissance électrique délivrée, qui est fonction d'une variable environnementale. C'est ce que je pense que tu as voulu démontrer ! HEIN ??? :ghee:
il est vrais qui faut parfois traduire mes dires .....mais...... ""voui "" , Michel :pouce: :ohmg:

merki :alcool:


ps **********
les explications ,ou en tout cas mon avis ,et que concernant la position du potentiomètre d'un amplificateur l' hors d 'une écoute pour un choix d' association ampli/enceintes de devrait pas être un critère aussi important :drapeau:
(tant que l 'on ne tombe pas dans les extrêmes )

à + , jp
Wadia 21i, bi Nakamichi pa7,kappa9a
harman avr 7300 ,focal diy
caissons diy focal ,stéréo , sur dcx selectronic ,Pioneer M/C 90a
le tout pouvant fonctionner ensemble ; gestion des niveaux pré MSB Technology

:ko: 1er prix ""d''empereur des concours de pochettes" aux E&M Golden Lobes 2016
Avatar du membre
MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2669
Enregistré le : 19 sept. 2012, 11:17

Message non lu 06 juil. 2018, 10:43

Hi Gonzo :-)
"La valeur efficace (ou RMS) d'un courant Ieff produit par un signal périodique (non continu) de période T (de fréquence 1 / T) dans une résistance R, est égale au courant continu Ic qui provoque le même effet (qui dans le cas qui nous concerne produit la même élévation de température) dans une même résistance, pendant la même durée T. "
Donc, la puissance RMS donnée par les constructeur est fonction de la mesure effectuée sur une résistance fixe ( 4 ou 8 ohms ); c'est un choix arbitraire dont on peut se demander si le choix de la valeur de la résistance n'est pas celui qui est le plus conforme aux desseins du constructeur.
En tout état de cause, rien, je dis bien rien, ne permet de déduire à partir des chiffres comme ceux-là, le comportement d'un ensemble à partir de ces données brutes. Il suffit de prendre un ampli pro comme j'ai de 1000w et de le connecter aux enceintes habituelles pour être convaincu: ça braille ....
Hifi: Drive CEC sur plots CRIOS, DAC MA1 sur plots CRIOS, Ampli Godlmund 390, enceintes Aperura Variation, caisson Velodyne DD18, Meuble CENTAURE, tous câbles Stendahl Cables, PS Audio.
Démat: 2 Tiny, réseau optique, Etalon, câble USB alimenté Stendahl cables.
HC: Oppo 93 plots CRIOS, preampli 7;1 Nad, amplis Atoll AV + AM, voie centrale et Ar milieu: Apertura, voies AR JMR. voies LFE: 2 caissons Cabasse Thor, et mur de grave ampli pro.
Projo: JVC DLA. Salle traitée
jean luc
Audiophile
Messages : 812
Enregistré le : 29 août 2016, 17:35

Message non lu 06 juil. 2018, 17:12

il faudrait peut être ajouter à la puissance la capacité à délivrer du courant : transfo et capacité ?

Sinon, puisque le sujet est le volume, j'ai remarqué que baisser le volume numériquement (la carte du tempo 2,8 le permet) au lieu de le faire par le potentiomètre de l'ampli, le résultat sonore est moins bon. Est ce que le volume numérique joue sur la dynamique ou autre chose ?
Avatar du membre
DJ Xav
Audiophile
Messages : 5134
Enregistré le : 14 oct. 2014, 16:03

Message non lu 06 juil. 2018, 17:38

Bonjour Jean-Luc,

Imagine que tu admires une photographie de jeune fille debout et que la trouves deux fois trop grande. Première solution: tu prends une lentille pour qu’elle apparaisse deux fois plus petite. C’est un contrôle de taille analogique. Éventuellement la lentille va un peu déformer la jeune fille, mais elle restera harmonieuse. L’autre solution c’est de lui enlever un bit de résolution (décalage à droite, fille >> 1). Dans ce cas ce sont les détails qui disparaissent, par exemple un joli petit grain de beauté. Toute l’information contenue dans le 16eme bit a disparu. Si la fille prenait toute la taille de la photo (pleine échelle) ça peut encore aller. Mais si tu essaies de regarder des personnages à l’arrière plan, eux vont perdre plus qu’un grain de beauté. Ils risquent de voir leurs doigts se coller, leur chevelure se transformer en casque de Playmobil...

Un contrôle numérique du volume ça peut être pratique mais il vaut mieux éviter de trop atténuer ainsi, de façon à ne pas se retrouver avec une résolution trop pourrie.

Bonne journée,
DJ Xav
(.)(@)(o)(!)(o)(@)(.)
\./\@/\o/\!/\o/\@/\./
Avatar du membre
MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2669
Enregistré le : 19 sept. 2012, 11:17

Message non lu 06 juil. 2018, 17:47

Mesurer la capacité en courant en fonction de la puissance , n'est pas aisé, d'autant qu'il faut mesurer la DHT en même temps ( distorsion harmonique totale ). Pour ce qui est du volume numérique hard, la solution parfaitement transparente passe par des circuits redondants, ce qui fini par être très onéreux, et donc réservé à du THGD; la simple commutation de résistances fussent elles métalliques Vishay, n'est pas la meilleure option, en effet.
Hifi: Drive CEC sur plots CRIOS, DAC MA1 sur plots CRIOS, Ampli Godlmund 390, enceintes Aperura Variation, caisson Velodyne DD18, Meuble CENTAURE, tous câbles Stendahl Cables, PS Audio.
Démat: 2 Tiny, réseau optique, Etalon, câble USB alimenté Stendahl cables.
HC: Oppo 93 plots CRIOS, preampli 7;1 Nad, amplis Atoll AV + AM, voie centrale et Ar milieu: Apertura, voies AR JMR. voies LFE: 2 caissons Cabasse Thor, et mur de grave ampli pro.
Projo: JVC DLA. Salle traitée
Avatar du membre
gonzo
Audiophile
Messages : 5591
Enregistré le : 03 nov. 2015, 16:18
Localisation : sang et metal

Message non lu 07 juil. 2018, 07:24

salut :thks:
En tout état de cause, rien, je dis bien rien, ne permet de déduire à partir des chiffres comme ceux-là, le comportement d'un ensemble à partir de ces données brutes. Il suffit de prendre un ampli pro comme j'ai de 1000w et de le connecter aux enceintes habituelles pour être convaincu: ça braille ....
Michel , ancien utilisateur d 'un ampli "" pro "" (crown k2 ) qui m'avait servit un moment à driver mes graves sur mes kappa 9a
je ne me permettrais non plus d' affirmer que la puissance, que des caractéristiques , ferons obligatoirement notre bonheur :casque:
:pouce:


jean luc
Sinon, puisque le sujet est le volume, j'ai remarqué que baisser le volume numériquement (la carte du tempo 2,8 le permet) au lieu de le faire par le potentiomètre de l'ampli, le résultat sonore est moins bon. Est ce que le volume numérique joue sur la dynamique ou autre chose ?
en complément de l 'avis de Dj ( :thks: )
d' après ce que j 'ai pu lire et comprendre , mathématiquement pour chaque attenuation apportée par tranche de 6db dans le domaine numérique
l' on perdrait 1 bit de quantification , atténuer le signal de - 18 db revendrait à perdre 3 bits ( en gros )
après .. je pense que cette influence sera plus ou moins importante selon le nombre de bits utilisés à l' origine ( donc sans attenuation )

ps , je ne connaissais pas la possibilité d 'utiliser des "" circuits redondants"" comme le signal Michel
je sais que chez Wadia sur certain lecteur ils utilisaient une possible adaptation du niveau de sortie du lecteur cd par le biais d' un reglage de gain en sortie (ana )plus ou moins important , ce qui permet d'utiliser le contrôle de volume numérique dans sa plage d utilisation optimal, c' est à dire sans devoir apporter une attenuation (numérique ) d' office trop importante
Wadia 21i, bi Nakamichi pa7,kappa9a
harman avr 7300 ,focal diy
caissons diy focal ,stéréo , sur dcx selectronic ,Pioneer M/C 90a
le tout pouvant fonctionner ensemble ; gestion des niveaux pré MSB Technology

:ko: 1er prix ""d''empereur des concours de pochettes" aux E&M Golden Lobes 2016
Avatar du membre
MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2669
Enregistré le : 19 sept. 2012, 11:17

Message non lu 07 juil. 2018, 07:44

Esoteric, et ça n'est pas le seul, utilise ce genre de circuits.
Hifi: Drive CEC sur plots CRIOS, DAC MA1 sur plots CRIOS, Ampli Godlmund 390, enceintes Aperura Variation, caisson Velodyne DD18, Meuble CENTAURE, tous câbles Stendahl Cables, PS Audio.
Démat: 2 Tiny, réseau optique, Etalon, câble USB alimenté Stendahl cables.
HC: Oppo 93 plots CRIOS, preampli 7;1 Nad, amplis Atoll AV + AM, voie centrale et Ar milieu: Apertura, voies AR JMR. voies LFE: 2 caissons Cabasse Thor, et mur de grave ampli pro.
Projo: JVC DLA. Salle traitée
jean luc
Audiophile
Messages : 812
Enregistré le : 29 août 2016, 17:35

Message non lu 07 juil. 2018, 17:26

Est ce que cela signifie que l’on coupe nette dans la dynamique du morceau ?
Merci
Avatar du membre
gonzo
Audiophile
Messages : 5591
Enregistré le : 03 nov. 2015, 16:18
Localisation : sang et metal

Message non lu 07 juil. 2018, 18:59

c 'est progressive ,selon le niveau d 'attenuation
progression qui diffère d 'un element à l' autre selon les composants , le schéma mise en œuvre
comparativement à l 'ana , cela peut aussi jouer plus ou moins sur le rapport signal /bruit
de mémoire :oldy: ... les 1er db apporté n 'interfère que peu , voir pas du tout
pour bien faudrait que je trouve un exemple de mesure :zen: j en ai deja vue , mais cela ne cour pas les rues :)
et ... comme je le pense ...d 'un element à l' autre ,les résultats , les ressentit peuvent être différents :drapeau:
Modifié en dernier par gonzo le 07 juil. 2018, 19:18, modifié 1 fois.
Wadia 21i, bi Nakamichi pa7,kappa9a
harman avr 7300 ,focal diy
caissons diy focal ,stéréo , sur dcx selectronic ,Pioneer M/C 90a
le tout pouvant fonctionner ensemble ; gestion des niveaux pré MSB Technology

:ko: 1er prix ""d''empereur des concours de pochettes" aux E&M Golden Lobes 2016
Avatar du membre
gonzo
Audiophile
Messages : 5591
Enregistré le : 03 nov. 2015, 16:18
Localisation : sang et metal

Message non lu 07 juil. 2018, 19:17

à l 'arrache ..
par exemple ,concernant le rapport S / N

du copié collé traduit ""google trad ""

je cite

ImageImage

«Notre contrôle de volume numérique est très différent en raison de son rapport signal / bruit plus élevé, comme le montre la table pour l'Invicta avec son rapport S / N de -132dB.Notre solution numérique est identique à un équivalent analogique jusqu'à -40dB. Il ne fait aucun doute que le contrôle du volume analogique est meilleur: la difficulté de préserver le très faible bruit et la distorsion grâce à la commande analogique n'a tout simplement pas été jugée intéressante car la première différence de toute sorte se produit au seuil de -40 dB. cette différence est petite.

"Maintenant, on peut s'interroger sur les données 24 bits, voici le tableau correspondant avec des hypothèses réalistes:" quel bruit est injecté après le contrôle du volume analogique? "Dans ce tableau, j'ai utilisé -136dB parce que Il s'agit de ce que nous mesurons lorsque notre DAC est retiré du chemin de sortie et que seuls l'amplificateur de sortie et le pilote XLR sont inclus.

«Le contrôle de volume analogique ne peut pas maintenir une performance de 132 dB, car le bruit de sortie est limité à moins 136 dB par rapport à la pleine échelle, même s'il dépasse de nouveau le contrôle numérique par un petit décalage de 4 dB. les 24 bits encodés sont parfaits, toute source réelle aura environ 120dB de S / N en raison de l'ADC utilisé dans le studio d'enregistrement.
........................................................... etc








nous somme quant même un peu hors sujet là :ange: mais bon .... :alcool:
Wadia 21i, bi Nakamichi pa7,kappa9a
harman avr 7300 ,focal diy
caissons diy focal ,stéréo , sur dcx selectronic ,Pioneer M/C 90a
le tout pouvant fonctionner ensemble ; gestion des niveaux pré MSB Technology

:ko: 1er prix ""d''empereur des concours de pochettes" aux E&M Golden Lobes 2016
Répondre