électroniques ROTEL

Préamplificateurs, amplificateurs de puissance, intégrés ...
mirage77
Audiophile
Messages : 30
Enregistré le : 03 août 2018, 14:47

Message non lu 30 oct. 2018, 15:36

thierrycatalan a écrit :
29 oct. 2018, 20:59
Bonjour Mirage,
je viens de découvrir l'ensemble de ce fil de messages, j'ai moi - même possédé plusieurs appareils Rotel amplificateurs dans ma vie et toujours satisfait des amplis de cette marque : intégrés (RA 820), ou préampli (RC 850) ou blocs de puissance stereo ou bridgés mono (RB850).
Si je peux me permettre quelques conseils de mise en service de ces appareils :
- vérifier que les contacts fiches RCA modulation ne sont pas oxydés à l'arrière de l'ampli , ni "branlant" . (et pas de poussières!)
- vérifier que l'amplificateur n'est pas posé sur une planchette d'étagère "branlante" : un support stable inamovible est important.
- Pour ce qui est du branchement, il est important de vérifier la phase du courant secteur de l'appareil : pour résumer selon le sens dans lequel vous placez la fiche secteur de l'ampli sur votre barrette secteur, il y a aura une bonne et une mauvaise position , à laquelle le Rotel est sensible.
vous trouverez dans les archives du forum plusieurs procédures simples , la plus efficace étant à mes yeux celles du voltmetre : une fiche rouge sur la sortie RCA, une fiche noire entre vos doigts , la position où le courant mesuré est la plus faible est la bonne position de phase. (un écart pouvant atteindre 20 V entre les deux sens de branchement secteur !! attention, aucun câble de modulation ou enceinte connecté sur l'ampli pour mesurer la phase.)
- la qualité de vos câbles de modulation ou d'enceintes : privilégier le cuivre pur exclusivement pour les câbles et soigner la qualité des fiches de contacts des enceintes.

je serais surpris que votre appareil Rotel se comporte mal en qualité sonore : Certes il est comme un janséniste (rigoureux) ayant bu trop de café (excité) mais en aucun cas un ampli Rotel ne rend un son désagréable : il est souvent un point de repère juste sur le plan musical , sans coloration, sans artifice , sans maquillage des sources associées en amont et des enceintes en aval .

cordialement
Merci Thierrycatalan pour tous ces conseils !
toutes les vérifications que vous avez citées ont été faites,y compris le retournement de la fiche secteur sur la barette.
L'ampli était installé sur un plateau de marque "solidsteel" équipé de pointes et contre pointes , le tout étant très stable.
le câble sp/df est un wireworld starligt 7 utilisant du cuivre ( raccordement à l'ampli plaqué argent) et le câble optique wireworld supernova 7.
les câble enceintes sont des VDH "the revelation hybrid". Je ne pense pas ,pour ma part , que le starlight soit en cause et qu'il puisse à lui seul et à ce point donner un rendu que je considère comme étant très médiocre.
Du coup ; et depuis quelques semaines ; j'ai réinstallé les canbridge audio (serie X) qui m'offrent un plaisir d'écoute très correcte ,en attendant de monter en qualité avec le couple cambrige audio 851 A et C qui est en commande. Après , peux être que mes oreilles ne sont pas sensibles au son Rotel !!!
mirage77
Audiophile
Messages : 30
Enregistré le : 03 août 2018, 14:47

Message non lu 30 oct. 2018, 16:16

mirage77 a écrit :
30 oct. 2018, 15:36
thierrycatalan a écrit :
29 oct. 2018, 20:59
Bonjour Mirage,
je viens de découvrir l'ensemble de ce fil de messages, j'ai moi - même possédé plusieurs appareils Rotel amplificateurs dans ma vie et toujours satisfait des amplis de cette marque : intégrés (RA 820), ou préampli (RC 850) ou blocs de puissance stereo ou bridgés mono (RB850).
Si je peux me permettre quelques conseils de mise en service de ces appareils :
- vérifier que les contacts fiches RCA modulation ne sont pas oxydés à l'arrière de l'ampli , ni "branlant" . (et pas de poussières!)
- vérifier que l'amplificateur n'est pas posé sur une planchette d'étagère "branlante" : un support stable inamovible est important.
- Pour ce qui est du branchement, il est important de vérifier la phase du courant secteur de l'appareil : pour résumer selon le sens dans lequel vous placez la fiche secteur de l'ampli sur votre barrette secteur, il y a aura une bonne et une mauvaise position , à laquelle le Rotel est sensible.
vous trouverez dans les archives du forum plusieurs procédures simples , la plus efficace étant à mes yeux celles du voltmetre : une fiche rouge sur la sortie RCA, une fiche noire entre vos doigts , la position où le courant mesuré est la plus faible est la bonne position de phase. (un écart pouvant atteindre 20 V entre les deux sens de branchement secteur !! attention, aucun câble de modulation ou enceinte connecté sur l'ampli pour mesurer la phase.)
- la qualité de vos câbles de modulation ou d'enceintes : privilégier le cuivre pur exclusivement pour les câbles et soigner la qualité des fiches de contacts des enceintes.

je serais surpris que votre appareil Rotel se comporte mal en qualité sonore : Certes il est comme un janséniste (rigoureux) ayant bu trop de café (excité) mais en aucun cas un ampli Rotel ne rend un son désagréable : il est souvent un point de repère juste sur le plan musical , sans coloration, sans artifice , sans maquillage des sources associées en amont et des enceintes en aval .

cordialement
Merci Thierrycatalan pour tous ces conseils !
toutes les vérifications que vous avez citées ont été faites,y compris le retournement de la fiche secteur sur la barette.
L'ampli était installé sur un plateau de marque "solidsteel" équipé de pointes et contre pointes , le tout étant très stable.
le câble sp/df est un wireworld starligt 7 utilisant du cuivre ( raccordement à l'ampli plaqué argent) et le câble optique wireworld supernova 7.
les câble enceintes sont des VDH "the revelation hybrid". Je ne pense pas ,pour ma part , que le starlight soit en cause et qu'il puisse à lui seul et à ce point donner un rendu que je considère comme étant très médiocre.
Du coup ; et depuis quelques semaines ; j'ai réinstallé les canbridge audio (serie X) qui m'offrent un plaisir d'écoute très correcte ,en attendant de monter en qualité avec le couple cambrige audio 851 A et C qui est en commande.Ilsseront raccordés par des VDH 3t the rock hybrid. Après , peux être que mes oreilles ne sont pas sensibles au son Rotel !!!
French Jack
Audiophile
Messages : 218
Enregistré le : 05 mars 2017, 05:29

Message non lu 04 nov. 2018, 17:33

Bonjour à tous

Petit retour rapide me concernant: je possède aussi un RA1592 depuis une petite année, couplé à des B&W CM6 S2 (source auralic aries mini), et perso j'en suis RAVI. Je ne suis pas sûr que cela fera avancer votre situation, mais voilà, je fais aussi parti pour ma part des clients très satisfaits de l'association B&W / ROTEL.

Peut être que votre oreille s'est habituée à votre précédent système et que vous avez du mal à passer à autre chose? J'ai moi-même une situation plus ou moins équivalente avec mon casque audio SENNHEISER HD25. J'y suis habitué, et je compare tous mes morceaux en fonction du rendu dans ce casque (je suis dj).
sebastien s
Audiophile
Messages : 81
Enregistré le : 06 août 2017, 18:47

Message non lu 08 nov. 2018, 06:16

Et si c’était l’amplificateur lui-même qui avait un problème?
Peut-être serait il bon de le comparer à un autre 1592 ? Peut-être qu’il ne sort pas le son qu’il devrait ? Tout simplement !
Avatar du membre
daniel
Audiophile
Messages : 531
Enregistré le : 04 mars 2014, 15:35

Message non lu 08 nov. 2018, 14:04

Je possède cet ampli dont je suis ravi... Par ailleurs il est classé dans les « remarquables «  de la revue Vumètre et a obtenu un Diapason d'or ...
Tes remarques sont surprenantes ...est il en bon état ?...


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk Pro
mirage77
Audiophile
Messages : 30
Enregistré le : 03 août 2018, 14:47

Message non lu 08 nov. 2018, 18:35

sebastien s a écrit :
08 nov. 2018, 06:16
Et si c’était l’amplificateur lui-même qui avait un problème?
Peut-être serait il bon de le comparer à un autre 1592 ? Peut-être qu’il ne sort pas le son qu’il devrait ? Tout simplement !
Salut daniel et sebastien.

Je n'avais pas envisagé la possibilité qu'il soit défectueux!.
Ceci dit,le revendeur me l'a repris au même prix car je lui ai commandé les 851 A et C de Cambridge Audio. J'ai reçu le A et j'attends le C.
En attendant, mes écoutes se font avec mes CXC et CXA 80.
Jeffke
Audiophile
Messages : 34
Enregistré le : 21 oct. 2015, 09:44

Message non lu 15 nov. 2018, 09:46

Bonjour Mirage77,

je découvre votre post un peu tard : je ne suis pas étonné de votre "petite" déception concernant l'association ROTEL avec vos enceintes et vos souhaits d'amélioration.
Connaissant les amplis cités (Cambridge et Rotel), j'ai suivi un peu près le même cheminement.
Ce que vous allez gagner en "tenue en courant" avec le Rotel vous allez le perdre en matière et beauté des timbres.
Dans mes propres recherches, je me suis arrêté sur un ampli Naim Nait 5si (qui alimente mes B&W 704) car c'est un peu le meilleur des deux mondes : rigueur et spacialisation des amplis plutôt droits et neutres et chaleur et matière des timbres des amplis "anglais" traditionnels comme Cambridge (en moins brouillon).
Et quelle pêche ! Foot Tapping assuré !

Après mon Cambridge 640A V2 qui avait commencé à avoir des problème de volume à bas niveau (canal droit se coupant et crachotant de manière aléatoire), j'ai essayé successivement Rotel (1572), Atoll (In100), Audio GD (Precision 1), MICROMEGA IA-100 et j'ai voulu revenir à Cambridge. Mais la découverte de Naim m'a enchanté et j'ai choisi ce dernier.

Je ne suis pas sûr que l'association B&W / Rotel soit si judicieuse que cela. Cela dépend de ce que l'on cherche comme résultat. Cela sera un peu froid et dur, voire agressif, à n'en pas douter.
Si vous préférez un peu de matière, du grain, un son chaud et live, pas sûr que cela soit la bonne combinaison.

Amicalement,
Jeffke
Enceintes Bower & Wilkins 704 - amplificateur NAIM Nait 5si - lecteur réseau ONKYO NS-6170 - Platine CD Cambridge 540C - Platine Pro-ject Debut phono Speed Box & cellule Ortofon 2M Blue
Répondre