Puissance ampli et THD ?

Préamplificateurs, amplificateurs de puissance, intégrés ...
Répondre
Avatar du membre
Namaste69
Audiophile
Messages : 157
Enregistré le : 15 févr. 2017, 07:15
Localisation : Oullins (69)

Message non lu 06 févr. 2019, 08:16

Bonjour,

Dans la perspective de remplacer mon nuprime ID8 pour offrir plus de puissance à mes KEF LS50, je regarde les caractéristiques des amplis. Les constructeurs annoncent des puissances sous 8 et 4 ohms, ce qui permet de faire un rapide comparatif. Par contre, les seuils de distorsion ne sont que rarement identiques : sous 1%, sous 0,1% voire moins.

D'où ma question : Quel est le seuil de distorsion au-delà duquel les puissances annoncées n'ont plus d'intérêt? :comprendpas:
Y a t'il un %ge de distorsion "référence"?

...enfin, pour caricaturer, j'imagine qu'une puissance de 1 000 watt avec 50% de distorsion ne présente aucun intérêt.... ça doit perforer les tympans dès les premières notes! :D
1 : Nuprime IDA8, YBA CD100 héritage, Kef LS50 + caisson Rel T5i, Secteur Furutech et Pangea, HP Mogami 3104, Barrette actinote, Ifipurifier, Modul. VDH The Orchid : :woohoo:
HP Prima 1877Phono (en vente)
Avatar du membre
Fledermaus
Audiophile
Messages : 2032
Enregistré le : 05 avr. 2016, 23:46
Localisation : Haute Loire

Message non lu 06 févr. 2019, 11:06

Namaste69 a écrit :
06 févr. 2019, 08:16
Quel est le seuil de distorsion au-delà duquel les puissances annoncées n'ont plus d'intérêt? :comprendpas:
Y a t'il un %ge de distorsion "référence"?
Le seuil d'audibilité de la distorsion, c'est discuté en long et en large depuis des lustres, le jeu étant de déterminer jusqu'où on peut reconnaître en aveugle un taux infime d'un taux un peu moins infime...
Comme c'est subjectif, ça dépend du set-up de l'expérimentation, du niveau d'entraînement des sujets, du signal utilisé... Il n'y a donc pas une valeur inscrite en dur dans le système auditif humain, mais un nuage de résultats, d'où l'on peut retenir qu'à 0.01% et en-dessous, même si ça reste mesurable, le bénéfice audible est statistiquement proche de zéro.

Ça se discute, notamment là :
https://www.audiosciencereview.com/foru ... lity.5431/

Sinon comme il n'y a pas sauf aux US, et encore, de modalités de mesure normalisées, il faut faire gaffe aux données constructeur, souvent optimisées et/ou incomplètes, donc inutilisables - tiens, là c'est un gars de chez Audio Precision qui l'explique :



Et là c'est Ethan Winer qui enfonce le clou :



et se fier davantage aux résultats de mesure indépendants, comme ils sont publiés, en France, par euh...personne :mrgreen: mais dans les pays techniquement civilisés, par Stereophile, Soundstage ou audio.com.pl (l'occasion de rafraîchir son polonais, ou de tester Google translate :mrgreen: )
Et maintenant, au château.
Avatar du membre
Namaste69
Audiophile
Messages : 157
Enregistré le : 15 févr. 2017, 07:15
Localisation : Oullins (69)

Message non lu 06 févr. 2019, 12:37

Merci bcp Fledernaus! Donc, si je résume, c est difficile de s y fier! :grrr:
1 : Nuprime IDA8, YBA CD100 héritage, Kef LS50 + caisson Rel T5i, Secteur Furutech et Pangea, HP Mogami 3104, Barrette actinote, Ifipurifier, Modul. VDH The Orchid : :woohoo:
HP Prima 1877Phono (en vente)
Avatar du membre
Goodband
Audiophile
Messages : 488
Enregistré le : 20 déc. 2015, 20:26

Message non lu 06 févr. 2019, 12:37

Bonjour,

Pour ceux qui sont intéressés aux mesures indépendantes, j'ajoute à la liste de Fledermaus https://www.avhub.com.au/hi-fi qui est une revue Australienne qui publie des mesures objectives fort intéressantes.

Salutations

Envoyé de mon Nexus 4 en utilisant Tapatalk

Denon DCD-1600NE • VDH The Name • Rotel A12 • VDH The Clearwater • Kef LS50 Special Edition
Avatar du membre
Fledermaus
Audiophile
Messages : 2032
Enregistré le : 05 avr. 2016, 23:46
Localisation : Haute Loire

Message non lu 06 févr. 2019, 12:48

Namaste69 a écrit :
06 févr. 2019, 12:37
Merci bcp Fledernaus! Donc, si je résume, c est difficile de s y fier! :grrr:
Je t'en prie :thks:
C'est toujours un peu risqué de se fier aux données constructeur, oui, quoiqu'ils ne soient naturellement pas tous à considérer par principe comme des filous - d'où l'intérêt, quoi qu'il en soit, de cibler des bouzins qui donnent des résultats conformes et corrects lors de mesures indépendantes et a priori fiables...

@Goodband : merci pour l'ajout ;)
Et maintenant, au château.
Avatar du membre
tlscapital
Audiophile
Messages : 73
Enregistré le : 02 juin 2016, 22:07

Message non lu 12 févr. 2019, 03:32

Namaste69 a écrit :
06 févr. 2019, 08:16
Dans la perspective de remplacer mon nuprime ID8 pour offrir plus de puissance à mes KEF LS50, je regarde les caractéristiques des amplis.
L'ampli Nuprime 'ID 8' affiche une puissance de 2 x 100 Watts sur 8 Ohms et les baffles Kef 'LS50' une sensibilité à 85 dB et le constructeur préconise des amplis allant de 25 à 100 Watts.

D'où ma question sur ce quoi qui est attendu d'un ampli encore plus puissant ? Quels bénéfices sont attendus pour les baffles Kef 'LS50' qu'ils ne parviennent pas à exprimer avec cet ampli Nuprime ?
Namaste69 a écrit :
06 févr. 2019, 08:16
Les constructeurs annoncent des puissances sous 8 et 4 ohms, ce qui permet de faire un rapide comparatif. Par contre, les seuils de distorsion ne sont que rarement identiques : sous 1%, sous 0,1% voire moins.

D'où ma question : Quel est le seuil de distorsion au-delà duquel les puissances annoncées n'ont plus d'intérêt? :comprendpas:
Y a t'il un %ge de distorsion "référence"?
Sachant qu'un ampli développe 1 W pour une charge de 8 Ohms et 2 W pour une charge de 4 Ohms, la puissance doublant, la sensibilité croît de 3 dB, donnant l’illusion que l’enceinte de 4 Ohms est plus sensible.

Certains fabricants, notamment ceux qui proposent à leur catalogue des enceintes de 8, 6 ou 4 Ohms, uniformisent leurs mesures en ajustant la tension de l’amplificateur (2,4 V pour 6 Ohms, 2 V pour 4 Ohms) , pour indiquer des sensibilités comparables.

Une enceinte dite de haut rendement (sensibilité) requiert moins de puissance de la part de l’amplificateur pour produire le même volume. Tant mieux, car l’amplificateur est moins sollicité.

L’équipage mobile des haut-parleurs s’échauffe moins, avec pour bénéfice une faible compression thermique et un moindre tassement dynamique. Mais la contrepartie est une proéminence de certaines fréquences.

Ce n’est pas le cas d'une enceinte à faible rendement qui pour sa part est potentiellement plus linéaire proportionnellement. Que dés lors elles seraient en général couplé avec un ampli de plus grande puissance.

Et inversement en général on associera un ampli de moindre puissance avec des HP à haut rendement. Mais comme pour beaucoup de chose en matière de phono, la solution universelle n'existe pas et tous ne cherchent pas la même chose.

Ainsi pour ce qui est de la 'linéarité' des amplis, il est intéressant d'entendre ce que le fabricant anglais de hauts parleurs, Paul McGowan, dit sur le régime optimal en linéarité des amplis qui se situerait entre les 10 à 20% de leur régime en puissance.

En connaissances de cause, chercher à combiner ces valeurs peut être un point de départ dans l'affinement des recherches d'associations. Et ces valeurs nominales sont souvent citées à l'inverse des autres débattues.

Mais ensuite il n'y a rien à faire, le test est de loin là meilleur manière de vérifier la combinaison des baffles avec un ampli et de trouver la zone de confort recherchée en sonorité, linéarité et puissance.

UNE ENCEINTE TRÈS SENSIBLE DOIT DONC BIEN SOUVENT SA SENSIBILITÉ À UN MANQUE DE LINÉARITÉ ET DONC À UN ACCIDENT DANS LE REGISTRE MÉDIUM.

CET ACCIDENT N’EST PAS NÉCESSAIREMENT PROBLÉMATIQUE ET CONTRIBUE BIEN SOUVENT AU CHARME DE L’ÉCOUTE.
Extraits repris en grande partie d'un blog 'son-video'.
Cellule Denon DL-102 sur tête SPU Ortofon en bakelite type 'G'
Bras SME 3009 "Improved" à tête fixe convertis en masse très lourde et tête amovible
Tourne-disque Thorens anciennement TD160 'E' totalement converties et re-lookée par moi en Thorens TD M*A*S*H de 25 Kilos
Ampli 'Exampli' de chez Etalon
Pré-ampli 'Modulis' d'Isem
Enceintes Leak 'Sandwich' 2 voies (1ère génération) avec circuit condensateurs ré-inventés.
Répondre