0Produit(s)

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Product was successfully added to your shopping cart.
  • JMF Audio DXC 6.10 MKII JMF Audio DXC 6.10 MKII
  • JMF Audio DXC 6.10 MKII JMF Audio DXC 6.10 MKII

JMF Audio DXC 6.10 MKII convertisseur numérique vers analogique

Disponibilité : Sur commande
Donnez votre avis! 4.3749 1499

Vue générale rapide

Le JMF Audio DXC 6.10 MKII est un DAC multicanal modulaire 2 à 8 canaux de très haut de gamme dérivé du DXC2.2 MKII.

Il capable de décoder les siganux numériques jusqu'à 768kHz, 4x la limite du Blu-ray et 8x l'équivalent du SACD.

Le DXC 6.10 MKII multicanal peut disposer d'un filtrage actif PSL-X (breveté). Traitement DSP48/56bits.

JMF Audio a développé le concept de synchronisation et de cadencement local nommé MLCK3, basé sur ses propres circuits d'horloge placés à proximité des étages de conversion, afin d'assurer une intégrité maximale des signaux. Il est aussi compatible MQA.

Le convertisseur JMF Audio DXC 2.2 MKII a séduit les mélomanes de tous les domaines. Que ces audiophiles expérimentés ou ingénieurs du son aient défendu les conceptions utilisant des tubes ou des marques prestigieuses en technologie à transistors, ils ont trouvé à l'usage du DXC 2.2 MKII la précision, la justesse des timbres, l'amplitude et la grandeur dans la présentation de la musique.

Les éléments JMF Audio sont entièrement fabriqués à la main dans les ateliers JMF et passent des tests sévères. Depuis le modèle MKII, chaque DAC est même vérifié à l'écoute dans les studios JMF après une période de fonctionnement de plus de 100 heures, afin de s’assurer que son futur propriétaire recevra le meilleur.

N'est pas disponible en commande sur le site, veuillez nous contacter.

Disponibilité: En stock

0 €

Détails

Aux trente années de savoir faire de JMF Audio en électronique analogique, reconnu des studios Américains aux mélomanes Japonais, se sont ajoutés par le biais des fils du fondateur une expertise en psychoacoustique et une approche unique des circuits numériques pour préserver la musique.

Les premières recherches de JMF Audio en audio numérique et en conversion du signal furent menées pour répondre à des besoins internes, par passion et challenges. Il s'agissait aussi d'évaluer le potentiel d'amélioration dans un domaine communément considéré comme proche de la perfection. Les résultats ont rapidement montré qu'en abordant des points d'une importance souvent sous estimée, avec pragmatisme, les solutions que JMF Audio pouvait développer favorisaient l'expression de l'œuvre musicale, comme cela fut le cas avec les amplificateurs de puissance, fondamentaux de la marque.

La numérisation du signal audio offre de nombreux avantages de transfert et de stockage. Pour en profiter à l'écoute, il est cependant nécessaire de convertir les codes numériques en signaux continus évoluant dans le temps. JMF Audio approche le traitement du signal dit numérique et l'étape cruciale de sa conversion, de manière innovante, de manière globalement analogique.

Un convertisseur (DAC) traduit une valeur quantifiée en une grandeur analogique à un instant T. L'information musicale sera extraite par des conversions successives à haute fréquence. La stabilité temporelle relative entre instants de conversions est un paramètre clé. Les informations temporelles peuvent être fournies par le lecteur de disque ou par le serveur de fichiers. Celles si sont basées sur des horloges. Or ces horloges sont des composants analogiques par nature, avec leurs caractéristiques, notamment de jitter de phase associées à une densité spectrale de puissance propre (variabilité de la périodicité).

A l'avènement du CD, la fréquence d'échantillonnage du signal audio fut définie à 44.1 kHz, ce qui, selon le théorème de Shannon est suffisant pour quantifier les signaux les plus aigus audibles par l'oreille humaine. Les studios d'enregistrements travaillèrent sur des fréquences plus élevées telles que 48kHz. Les formats DVD et Blu-ray permirent de profiter de fréquences d'échantillonnage allant jusqu’à 192 kHz. Monter en fréquence d'échantillonnage à l'enregistrement permettrait de quantifier des harmoniques ultrasoniques des instruments de musique. Aspect souvent ignoré, cela permet en réalité de réduire les contraintes sur la réjection d’image spectrale lors de l’échantillonnage et de rendre le processus plus transparent en améliorant sa réponse impulsionnelle.

Sur la base de nos études en psycho-acoustique sur ce phénomène, JMFAudio a développé une technologie de conversion à 768kHz, soit plusde 16 fois mieux que le format CD, et encore deux fois plus haut que le format DXD interne de certaines machines de mastering actuelles, afin d’assurer une représentation fidèle de l'information numérisée et obtenir un signal directement analogique, car très fin, sans nécessité de filtrage à posteriori. Une première mondiale en 2003. Une réalisation de haut niveau d'ingénierie pour le DXC 2.2 MKII sous l'appellation DA768.

Ces technologies innovantes amènent à une restitution des ambiances et des nuances extraordinaire, une netteté des plans sonores et une fluidité des interprétations sans égal.

  • MKII : ultra haute performance, universel, évolutif tout en étant épuré et simple d'utilisation.

  • Le verrouillage MCLK3 est la solution élégante de JMF Audio pour la liaison aux transports.

  • Le module USB permet un fonctionnement bit-perfect avec isolation et synchronisation locale.

  • DA768 en convertissant à 705.6 et 768kHz permet à l'audio PCM de dépasser le DSD (SACD).

  • L'architecture DMSS super symétrique sur substrat or PGP, sommet de l'art analogique. 

La carte numérique principale gère les entrées audio standardisées S/PDIF et professionnelles AES-EBU. Elle embarque les horloges maîtres de référence. Le module USB indépendant vient s'y connecter. Parce que JMF Audio considère que l'électronique numérique dans un convertisseur audio appelle à des concepts purement analogiques (une horloge est un composant analogique par excellence), une attention très particulière a été portée au développement de cette nouvelle version incorporant de nombreuses innovations. Les deux entrées S/PDIF et deux AES-EBU sont indépendantes et isolées galvaniquement. Les recouvrements des informations d'horloge et des données de la source audio sont assurés par le nouveau principe propriétaire JMF Audio MCLK3 (vari-speed 3-stage-locking mechanism) référencé aux horloges locales de précision à travers les circuits MCDC (master clock distribution circuits).

Les circuits MCDC comportent deux horloges maîtres de précision blindées, fabriquées sur mesure pour JMF Audio. Une horloge sert de référence pour les fréquences d'échantillonnage multiples de 44.1kHz et l'autre pour les fréquences multiples de 48kHz. De l'implémentation de ces concepts résulte une carte électronique numérique au service de la musique.

Le principe MCLK3 contribue  à la fluidité, au son naturel et ouvert, à la dynamique vraie et le "feeling analogique" qui surprend l'auditeur. L'optimum est assuré en liaison S/PDIF ou AES-EBU, sans artifice. De plus, les fréquences d'échantillonnage 176.4 et 192kHz sont supportées par une liaison simple câble.

Le transport JMF Audio DMT 3.7 est capable de lire les disques SACD et Blu-ray Pure Audio (192kHz), les fichiers PCM et DSD et de se connecter au convertisseur DXC 2.2-MKII en AES-EBU.

Le module USB blindé offre le moyen le plus qualitatif d'exploiter les fichiers de votre ordinateur. Il permet la connexion d'un serveur audio ; typiquement un ordinateur  personnel sur lequel a été installé un logiciel de lecture de fichiers audio. Comme décrit dans le précédent paragraphe, le module USB est indépendant et connecté à la carte audio numérique principale. Cette modularité rend le DXC 2.2 MKII ouvert aux évolutions potentielles des standards.

Le module USB présente une isolation galvanique, protégeant les circuits audio du DXC 2.2 MKII contre les perturbations électromagnétiques issues du monde informatique. Celui-ci est lové dans un compartiment blindé et bénéficie d'une alimentation dédiée.

Contrairement  aux interfaces audio spécifiques S/PDIF et AES-EBU qui transmettent les données de manière continue, les données sur une interface USB sont transférées par paquets. Le module USB fonctionne alors de manière asynchrone avec l'ordinateur, par une communication bidirectionnelle. Les échantillons sont demandés à l'ordinateur qui les fournit à la carte audio numérique principale au rythme imposé par les horloges locales maîtres du DXC 2.2 MKII.

La section de conversion nommée DA768, autre pièce maîtresse et joyau du DXC 2.2 MKII, convertit les flux binaires en grandeur physique. L'architecture de conversion DMSS suivie d'une section analogique ultra haute précision assure une linéarité de conversion sans égal. Les informations de très faible niveau qui représentent les infimes nuances dans le jeu des artistes et les ambiances les plus subtiles sont extraites et corrélées au message musical. Il en résulte un rendu d'une extraordinaire homogénéité.            

La carte DA768 comporte des composants discrets ultra-faible niveau de bruit montés en surface, des condensateurs fabriqués sur mesure. Tous les composants et connecteurs du chemin audio ont été sélectionnés sur des critères techniques, de fiabilité et à l'écoute pour leurs caractéristiques sonores naturelles.

La finition du circuit imprimé multicouche en or pur PGP, propriétaire JMF Audio, est incompatible avec les processus automatisés. Les centaines de composants des deux côtés de la carte sont montés à la main et soudés un à un, à l'aide d'une loupe, par nos techniciens spécialisés, avec la soudure spécifique de JMF Audio. Un travail d'art qui s'apparente à celui de la joaillerie.

Doté d'une commande de volume désactivable, le DXC 2.2 MKII peut directement piloter un amplificateur de puissance. En effet, les étages de sorties héritent des technologies employées pour le préamplificateur PRS 1.5. Au niveau de la section analogique pure, la nouvelle carte DA768 embarque un atténuateur passif commandé par le commutateur HIGH/LOW en face arrière. La gamme de niveau de sortie peut être ajustée en fonction de la sensibilité de l'appareil suivant. Quand le DXC2.2 MKII est utilisé en volume variable, activer l'atténuation de sortie permet d'optimiser la résolution de conversion et la marge dynamique.

Les convertisseurs numérique-analogique de JMF Audio sont compatibles par nature avec l'aspect de MQA le plus important. En effet, JMF Audio a conçu des DACs convertissant jusqu'à 768 kHz quelque soit le débit d'entrée afin de présenter une réponse impulsionnelle nette, "analogique", depuis 2003.

Lors de la lecture d'un CD ou fichier MQA, incluant une compensation estimée de l'effet de flou sur le signal audio du côté enregistrement, le résultat sera retransmis par le DXC 2.2 MKII.

MQA comprend également une fonction de réduction de la taille des données facilitant le téléchargement et le stockage, ce qui est intéressant pour les appareils audio portables et le streaming. Lors de la lecture de fichiers MQA, le déploiement doit être effectué par l’ordinateur / serveur.

Spécificités :

  • Entrées SPDIF : 2  (IN1, IN2)
  • Entrées AES-EBU : 2  (IN3, IN4)
  • Entrées USB : 1  (IN0) 
  • Sorties asymétriques : 1 stéréo
  • Sorties symétriques : 1 stéréo
  • Affichage du volume [30] à [99] en volume variable (affichage éteint ensortie fixe)
  • Modes de fonctionnement volume variable / sortie fixe plein niveau (avecpréamplificateur)
  • Affichage des sources [i0] à [i4]
  • Sélection de source, raccourci basculement rapide entre USB et source SPDIF/AES préférée 
  • Télécommande IR, toutes fonctions, voir MBR1
  • Connexion terre (optionnelle) fiche banane dia. 4mm 
  • Bouton de contrôle de volume aluminium massif monté sur double roulement à bille dans uncompartiment aluminium taillé dans la masse, assurant une rotationdouce.
  • Châssis aluminium, brossé et anodisé de 10mm d'épaisseur, pièces usinées dans la masse, monté sur pieds amortis et anti glissement JMF Audio.

Caractéristiques techniques : 

Carte audio numérique :

  • Interfaces d'entrées : entrées électriquement indépendantes/ isolation galvanique
  • Impédance entrées SPDIF niv. min. / max.  75ohms, 0.2V .. 5V
  • Impédanceentrées AES-EBU niv. min. / max.  110ohms, 0.2V .. 10V pp différentiel
  • Mécanismede recouvrement d'horloge MCLK3 vari-speed 3-stage-locking mechanism, principe propriétaire avec référence aux horloges maitres locales
  • Concept DAC : DAC maitre avec 2 horloges locales maitres ultra faible jitter, faites sur mesure.
  • Circuits de distribution d'horloge MCDC.
  • Résolutions supportées  : 16 - 24bits/ 32, 44.1, 48, 88.2, 96, 176.4, 192 kHz
  • Désaccentuation (de-emphasis) de-emphasis 50/15us automatique, transparent pour l'utilisateur  

Module USB :

  • Interfaced'entrée : module entièrement blindé / isolation galvanique 
  • Type de connexion USB : USB 2.0 High Speed compliant USB Audio Class  Audio Class 1 ou 2 sélectionné par switch à l'arrière
  • Synchronisation : asynchrone, DAC maitre à travers circuits horloges MCDC, driver ASIO pour Windows fourni
  • Résolutions supportées : 16-24 bits / 44.1, 48, 88.2, 96, 176.4, 192 kHz

Section DAC :

  • Technologie de conversion : DA768 topologie DMSS sur substrat multicouche PGP plaquage or
  • Fréquence de conversionréelle : 705.6 kHz ou 768.0 kHz selon entrée 
  • Distorsion harmonique plus bruit à niveau max. : 0.0008 % à 1kHz typique** (bw. 22Hz .. 22kHz)
  • Dynamique : audio norme EIAJ, réelle 130 dB typique** (réel! sans fonction auto-mute)
  • Rapport signal sur bruit : (niveau max. XLR), réel 130 dBA typique at 1kHz** (réel ! sans fonction auto-mute)
  • Impédance de sortie : 50 ohms RCA et XLR  Output level range control passive attenuators, remotely controlled
  • Niveau de sortie maxi. +20dBu (7Vp) XLR switch HIGH / 0dBu XLR sw. LOW +14dBu (4Vp) RCA sw. HIGH / -5dBu RCA sw. LOW  
  • Control de volume : 70 pas de 1dB, numérique à la conversion  

Alimentation principale  :

  • Plage de tension : 100-240VAC
  • Isolation : Deux niveaux de blindage
  • Distribution interne : QUAD-STAR-POWER propriétaire 
  • Consommation de puissance : < 25W en fonctionnement (< 1Wen standby)