En ce moment je lis...

Cinéma, théâtre, spectacles, expos, musées, livres ...
Répondre
Avatar du membre
iPodz
Audiophile
Messages : 1826
Enregistré le : 09 déc. 2015, 18:13

Message non lu 05 août 2019, 18:31

iPodz a écrit :
26 juin 2019, 20:11

Par contre une auteure à découvrir d'urgence, qui a fait la même école de littérature que Bret, c'est Donna Tartt…
Je conseil le Maitre Des Illusions et Le Petit Copain.
Faut qu'je lise Le Chardonneret avant que le film sorte en salles !!!

:thks:
Ben ça y est... 201 ième page sur... 1100. :erf:
Image

:alcool:
CD/SACD/BR OPPO BDP-103 EU + damper ARTESANIA
AMPLI/DAC HEGEL H80mk2 75w + 75w
H.P. JMR FOLIA Jubilé + Pieds MISSION sablés + Vibb Eaters ENTREQ
CABLES HIFI CABLES & Cie séchat/Horus/Simplepower + JMR HP 1132 + Barrette Mezzo ACTINOTE
CASQUE PHILIPS X1 + MICROMEGA Myzic
Avatar du membre
bdmusik
Audiophile
Messages : 837
Enregistré le : 12 mars 2018, 17:00

Message non lu 08 août 2019, 22:53

@ipodz : alors, il est bon ce Chardonn(er)ay ? ;)

J’attaque « Les Furtifs », d’Alain Damasio

Image
Ils sont là parmi nous, jamais où tu regardes, à circuler dans les angles morts de la vision humaine. On les appelle les furtifs. Des fantômes ? Plutôt l'exact inverse : des êtres de chair et de sons, à la vitalité hors norme, qui métabolisent dans leur trajet aussi bien pierre, déchet, animal ou plante pour alimenter leurs métamorphoses incessantes. Lorca Varèse, sociologue pour communes autogérées, et sa femme Sahar, proferrante dans la rue pour les enfants que l'éducation nationale, en faillite, a abandonnés, ont vu leur couple brisé par la disparition de leur fille unique de quatre ans, Tishka - volatisée un matin, inexplicablement. Sahar ne parvient pas à faire son deuil alors que Lorca, convaincu que sa fille est partie avec les furtifs, intègre une unité clandestine de l'armée chargée de chasser ces animaux extraordinaires. Là, il va découvrir que ceux-ci naissent d'une mélodie fondamentale, le frisson, et ne peuvent être vus sans être aussitôt pétrifiés. Peu à peu il apprendra à apprivoiser leur puissance de vie et, ainsi, à la faire sienne. Les Furtifs vous plonge dans un futur proche et fluide où le technococon a affiné ses prises sur nos existences. Une bague interface nos rapports au monde en offrant à chaque individu son alter ego numérique, sous forme d'IA personnalisée, où viennent se concentrer nos besoins vampirisés d'écoute et d'échanges. Partout où cela s'avérait rentable, les villes ont été rachetées par des multinationales pour être gérées en zones standard, premium et privilège selon le forfait citoyen dont vous vous acquittez. La bague au doigt, vous êtes tout à fait libres et parfaitement tracés, soumis au régime d'auto-aliénation consentant propre au raffinement du capitalisme cognitif.
Avatar du membre
Dede78
Modérateur
Messages : 4050
Enregistré le : 28 oct. 2015, 17:05
Localisation : 78- Un port entre 2 châteaux

Message non lu 12 août 2019, 14:13

Salut,
Pour les vacances, j'ai emporté "la trilogie Diogène", de Preston & Child, trouvée par hasard chez Emmaus.
Romans policier, mâtinés de fantastique et d'ésoterisme. Un peu long à se mettre en marche, mais très prenant.
Une enquête de l'inspecteur du FBI, Aloysius Pendergast.

Image
Image
Image
Répondre