Les cellules MMC (non MM, non MC ...)

Tout l'univers du vinyle, les platines, les cellules, les bras etc ...
Répondre
Avatar du membre
blues_frérots
Oncle Fernand
Messages : 4694
Enregistré le : 26 déc. 2014, 13:44
Localisation : In The Loire Valley, dans les vignes

Message non lu 25 juin 2019, 10:58

Bonjour,

Création ce jour d'un fil spécifique pour ces cellules qui ne sont pas des MC, mais pas vraiment des MM non plus, et ce à la demande du Sieur Macarèl, grand fan et spécialiste de Bang and Olufsen.

Sur un site spécialisé voisin il est dit ==>
Les cellules à réluctance variable ne sont ni des MM ni des MC ni des IM. Leur circuit magnétique est composé d’un fin barreau de fer doux qui oscille dans l’entrefer d’un circuit magnétique polarisé par un aimant permanent. La sensibilité de ces cellules est faible, et le changement du stylus est relativement complexe (DECCA London MK5, B&O MMC 20S).
Les cellules VMS (VARIABLE MAGNETIC SHUNT) ont été développées par ORTOFON pour pallier aux différents défauts des technologies MM et MC. Ici, les aimants et bobines sont fixes. Lorsque le tube est mis en mouvement sous l'effet de la modulation inscrite dans le sillon du disque, il court-circuite partiellement les champs magnétiques créés au niveau de l'aimant annulaire, générant, dans les bobines, des signaux électriques qui reproduisent fidèlement la gravure originale du disque. Cette solution réduit le poids de l’équipage mobile et de l’ensemble de la cellule, ce qui permet une association aisée avec presque tous les bras.
Les cellules MOVING IRON sont très proches des VMS. Cette technologie, qui exploite des aimants très spécifiques, a été inventée par Norman C. Pickering. Le principe est, de nos jours, utilisé par GRADO.
Je connais très mal les marques concernées, et en particulier Grado que je n'ai pas aimée , en tous cas pour les cellules que j'ai essayées chez eux. Par contre, il semblerait que Stanton et donc Pickering son "co-marketing" aient expérimenté ces technologies. J'ai beaucoup aimé il y a quelques années ma Pickering XV-15 625e , et je serais d'ailleurs curieux de savoir quel type exact de technologie cette cellule embarquait ? Avis aux vrais connaisseurs : simple MM ou "autre chose" ?

Pour finir cette intro , une petite photo de la Bang And Olufsen qui est passée quelques mois chez moi avant de tomber dans les bras de mon frangin ==>

Image

Image

Très classieuse et au son chaleureux était cette scandinave nommée Beogram 1600, montée avec une cellule MMC 20E, avec une pointe elliptique de belle facture. Par contre totalement suspendue, elle était trop délicate pour les gros doigts d'Oncle Fernand, et c'est finalement le "tank" AudioTechnica AT 1240 qui l'a remplacée...

A vous la parole, apprenez nous des choses :grad:

Cordialement, BF.
S1 Project X-Tension 9CC Evo + Ortofon 2M Black, Audiotechnica LP-1240 + AT-33ML OCC , Octave Phono Eq 2, Hegel Mohican, Hegel H 100, JMR Cantabile Suprême.
S2 Atoll DR 200, Audiomat Maestro MkI , Copland CSA-14 retubé Amperex Bugle Boy ECC88 (NOS 1962), JMR Cantabile Signature MkII.
S3 YBA CD3 Delta , Marantz PM-7200 KI Signature, JMR Studio3 MkIII.
Macarèl
Audiophile
Messages : 826
Enregistré le : 31 oct. 2015, 16:48

Message non lu 25 juin 2019, 11:59

Merci ami Blues d'avoir "amorcé la pompe"... ;)
Avatar du membre
blues_frérots
Oncle Fernand
Messages : 4694
Enregistré le : 26 déc. 2014, 13:44
Localisation : In The Loire Valley, dans les vignes

Message non lu 25 juin 2019, 12:01

Macarèl a écrit :
25 juin 2019, 11:59
Merci ami Blues d'avoir "amorcé la pompe"... ;)
My pleasure my friend :alcool:
S1 Project X-Tension 9CC Evo + Ortofon 2M Black, Audiotechnica LP-1240 + AT-33ML OCC , Octave Phono Eq 2, Hegel Mohican, Hegel H 100, JMR Cantabile Suprême.
S2 Atoll DR 200, Audiomat Maestro MkI , Copland CSA-14 retubé Amperex Bugle Boy ECC88 (NOS 1962), JMR Cantabile Signature MkII.
S3 YBA CD3 Delta , Marantz PM-7200 KI Signature, JMR Studio3 MkIII.
Macarèl
Audiophile
Messages : 826
Enregistré le : 31 oct. 2015, 16:48

Message non lu 25 juin 2019, 12:30

Notre ami Blues me qualifie de "grand fan" de Bang & Olufsen....

En fait, oui, je le fus. Mais depuis la découverte des enceintes Triangle Méridien en 1986 et des électroniques Artec au début des années 90, j'ai changé mon fusil d'épaule. Les matériels B&O sont toujours très modernes, proposent une convivialité non encore égalée à ma connaissance...Mais leur prix atteint des montants qui ne sont pas en adéquation avec les qualités musicales de ces très beaux objets. Ceci n'engage que moi, bien entendu...

Bref, vous l'aurez compris, B&O fait plutôt naître dans mon esprit des sentiments de nostalgie...Ecoutes rue Damrémont à Paris de différents matériels dans un auditorium soigné, comparaisons...Découverte des Bagatelles de Beethoven par Stephen Bischop Kovacevich....et j'en passe !

Revenons à nos moutons. ...La cellule phonocaptrice MMC!

La cellule, élément transducteur, capte le signal inscrit dans le sillon du disque et le transforme en un signal électrique équivalent. Lire le sillon est l'affaire de l'équipage mobile constitué par le diamant et le porte diamant.

Son comportement dépend de trois données; la taille du diamant, , la compliance et l'effective tip mass (ETM) de l'équipage mobile.

La taille du diamant détermine les surfaces de contact avec les flans du sillon.

La compliance caractérise l'élasticité de l'équipage mobile; c'est sa capacité à réagir aux différentes déformations du sillon.

L' ETM, pour sa part, désigne la légèreté de l'équipage mobile, qualité indispensable pour lite des variations extrêmement rapides dans le sillon (les hautes fréquences). Un ETM faible, en outre, garantit la non-usure du signal gravé en préservant les flancs du sillon.
Modifié en dernier par Macarèl le 25 juin 2019, 14:02, modifié 1 fois.
Macarèl
Audiophile
Messages : 826
Enregistré le : 31 oct. 2015, 16:48

Message non lu 25 juin 2019, 14:00

Taille, compliance et ETM sont indissociables. Concevoir une bonne cellule exige donc que l'on tienne compte simultanément de ces trois paramètres.

Les vibrations enregistrées par l'équipage mobile doivent ensuite être transformées le plus fidèlement possible en autant de signaux électriques. C'est le rôle transducteur de la cellule. Pour lui permettre de le remplir dans les meilleures conditions, B&O a mis au point un système original: la micro-croix mobile (MMC = Moving Micro Cross).

Pièce métallique en forme de croix, elle prolonge le porte-diamant et vibre devant les pôles de quatre bobinages. Elle reproduit ainsi tous les mouvements enregistrés par le diamant et fait varier l'entrefer qui la sépare des pôles. Cette variation de l'entrefer est captée par les bobinages et donc transmise en autant de signaux électriques.

Le procédé MMC présente trois avantages:
- sa haute symétrie assure une translation parfaite de toute les déformations du sillon.
- elle est, en outre, particulièrement insensible aux perturbations parasites des champs magnétiques d'origine extérieure.
- enfin, sa réalisation permet l'emploi d'alliages légers , ce qui réduit considérablement son ETM.



Je ne vous dirais pas que les cellules B&O sont les meilleures dans l'absolu...Non :!:

Toutefois, la MMC 6000 avec son porte diamant en bérillium et son diamant de taille Pramanick (Shibata amélioré) fut, dans les années 60 reconnue comme faisant partie des 5 meilleures cellules du marché. Elle lisait les disques quadriphoniques gravés selon les procédés QS, SQ et CD 4.

La MMC 20 CL que j'utilise toujours a vu son porte diamant créé dans un tube de cristal creux et son diamant encore amélioré "Contact Line" (d'où le 20 CL). Elle était livrée avec sa propre courbe de réponse...courbe qui ressemblait fort à une droite. ;)

Voilà, voilà...Un de ces quatre, je vous parlerai de la bonne (de la parfaite :?: :D )adéquation des bras B&O et des cellules de la même marque....

A pluche donc :!: :!: :!:
Avatar du membre
blues_frérots
Oncle Fernand
Messages : 4694
Enregistré le : 26 déc. 2014, 13:44
Localisation : In The Loire Valley, dans les vignes

Message non lu 25 juin 2019, 17:35

Merci Macarèl, tu es une Bible dès qu'on parle de cette marque :ohmg: :ohmg:

:alcool:
S1 Project X-Tension 9CC Evo + Ortofon 2M Black, Audiotechnica LP-1240 + AT-33ML OCC , Octave Phono Eq 2, Hegel Mohican, Hegel H 100, JMR Cantabile Suprême.
S2 Atoll DR 200, Audiomat Maestro MkI , Copland CSA-14 retubé Amperex Bugle Boy ECC88 (NOS 1962), JMR Cantabile Signature MkII.
S3 YBA CD3 Delta , Marantz PM-7200 KI Signature, JMR Studio3 MkIII.
Macarèl
Audiophile
Messages : 826
Enregistré le : 31 oct. 2015, 16:48

Message non lu 26 juin 2019, 16:44

Bon :!: Oui...Voilà la suite...suite à propos du bras de lecture de la platine...

Diamant et cellule sont littéralement portés par le bras. Que demande-t-on par conséquent à ce dernier...Ben un comportement déterminant.

- assurer une bonne position du diamant dans le sillon afin d'éliminer l'erreur de piste ainsi que le skating.
- amortir totalement les comportements anormaux du LP tels que le voilage ou, plus rare, le décentrement. C'est une question d'inertie qui agit de pair avec la compliance de la cellule.
- éviter les frottements consécutifs à l'entraînement du bras par le sillon

Seul le bras tangentiel asservi est la seule réponse globale.

En effet, la meilleure platine à bras radial assortie au meilleur des bras n'éliminera jamais l'erreur de piste et l'entrainement du bras par le sillon.

En utilisant un bras tangentiel, on élimine pratiquement en totalité l'erreur de piste, puisque la section principale du diamant est toujours perpendiculaire au sillon. Les tangentielles B&O affichent une erreur de piste maximale de 0,04 degré...autant dire rien... :)

- le skating...il est supprimé.
- les frottements latéraux du diamant sur les bords du sillon n'existent plus.
- l'inertie du bras est considérablement réduite du fait de la faible longueur de ce dernier: seulement 17 cm pour les tangentielles.

Diamant, cellule et bras participent à la lecture du 33 tours. Encore est-il nécessaire que ce dernier "tourne rond" et que le système d'entraînement ne génère aucun bruit de fond....Ce qui est le cas des tangentielles B&O grâce au micromoteur multi-pôles asservi et à l'entraînement par courroie rectifiée qui constitue de plus un excellent filtre mécanique, et enfin grâce à une étude complète des phénomènes de résonance qui permet d'en maîtriser les effets cumulatifs. A titre d'exemple, les platines B&O tangentielles ou radiales, sont équipée d'une bras de section carrée, en titane, ouvert sur toute leur longueur, et cela afin d'éliminer toute résonance(s).

Voilà, voilà...

Je ne travaille pas pour B&O, je n'ai jamais travaillé pour B&O...Mais j'ai fréquenté les "B&O boys" dans les années 70/80 avec le plus grand plaisir et j'ai appris un peu le fonctionnement des appareils haute-fidélité dans les grandes lignes surtout en ce qui concerne la mécanique.

Vous voudrez bien excuser le petit hors sujet que ne me fait parler que des tangentielles B&O, mais après tout, ne sont elles pas les seules tangentielles qui fonctionnaient sans connaître de pannes :?: A titre encore d'exemple, la mienne a été fabriquée en 1977 et tourne toujours avec ses courroies d'origine...Qui l'aurait cru à l'époque :?: Toutefois, il faut bien reconnaître que les toutes dernières productions, beaucoup plus légères, ont un peu terni l'image du constructeur danois.

Il convient également de ne pas oublier les autres cellules obéissant à la technologie "MMC" comme certaines Stanton, certaines Grado et quelques autres encore.

C'est d'ailleurs l'objet de ce topic :!: :idea: :mrgreen:

Quoi qu'il en soit, les "Béogram" sont des platines qui demeurent musicales et pour les seules tangentielles (4000, 4002, 4004, 6000, 8000 ) fascinantes à regarder fonctionner .
Macarèl
Audiophile
Messages : 826
Enregistré le : 31 oct. 2015, 16:48

Message non lu 30 juin 2019, 09:19

Revenons aux cellules B&O....

Je me dois d'ajouter que seules les SP14, SP10 et SP 12 permettent le seul changement du diamant et de son support (cantilever).

Les séries MMC 3000, 4000 5000 et 6000, les séries MMC 20S, 20E, 20EN et 20CL ne permettent pas ce changement...

Pas plus que les séries MMC 5, 4, 3, 2 et 1.

Mais...point positif, la société Sound Smith, sise aux Etats Unis , remet en état les cellules des deux dernières séries (mentionnées ci-dessus) et / ou commercialisent des clones de ces dernières qui sont en tout point semblables aux originales et "fonctionneraient" un poil mieux que lesdites originales.

A cet égard, je vous invite à effectuer quelques recherches sur le net... ;)
Avatar du membre
blues_frérots
Oncle Fernand
Messages : 4694
Enregistré le : 26 déc. 2014, 13:44
Localisation : In The Loire Valley, dans les vignes

Message non lu 30 juin 2019, 10:21

Macarèl a écrit :
30 juin 2019, 09:19
Revenons aux cellules B&O....

Je me dois d'ajouter que seules les SP14, SP10 et SP 12 permettent le seul changement du diamant et de son support (cantilever).

Les séries MMC 3000, 4000 5000 et 6000, les séries MMC 20S, 20E, 20EN et 20CL ne permettent pas ce changement...

Pas plus que les séries MMC 5, 4, 3, 2 et 1.

Mais...point positif, la société Sound Smith, sise aux Etats Unis , remet en état les cellules des deux dernières séries (mentionnées ci-dessus) et / ou commercialisent des clones de ces dernières qui sont en tout point semblables aux originales et "fonctionneraient" un poil mieux que lesdites originales.

A cet égard, je vous invite à effectuer quelques recherches sur le net... ;)
Super Macarèl, tu es en train de nous concocter un document de référence sur ces cellules qui sont toujours un peu mystérieuses aux yeux des audiophiles. Je m'en était aperçu lorsque j'avais fait quelques recherches à l'arrivée de ma Beogram1600 et sa cellule MMC 20E dans les vignes. D'ailleurs , à l'époque , c'était déjà toi qui m'avait mis au parfum par un MP exhaustif que j'ai scrupuleusement imprimé et gardé :thks: (tu veux des droits d'auteur :ko: :?: )

En tous cas merci pour notre communauté qui dispose là d'un document de référence qui permet d'aller plus loin si on est dans le questionnement vis à vis d'une de ces magnifiques platines.

Amicalement, Richard.
S1 Project X-Tension 9CC Evo + Ortofon 2M Black, Audiotechnica LP-1240 + AT-33ML OCC , Octave Phono Eq 2, Hegel Mohican, Hegel H 100, JMR Cantabile Suprême.
S2 Atoll DR 200, Audiomat Maestro MkI , Copland CSA-14 retubé Amperex Bugle Boy ECC88 (NOS 1962), JMR Cantabile Signature MkII.
S3 YBA CD3 Delta , Marantz PM-7200 KI Signature, JMR Studio3 MkIII.
Macarèl
Audiophile
Messages : 826
Enregistré le : 31 oct. 2015, 16:48

Message non lu 30 juin 2019, 17:07

Ce fut un plaisir pour moi... :!: :)

Je pense écrire un petit complément relatif aux platines tangentielles B&O.... Pas pour la semaine qui vient car un de mes cinq petits fils vient visiter son grand-père. :D
Répondre