Musique de film B.O ou autres

Les albums, incontournables, découvertes, coups de coeur ...
Terrot 1928
Audiophile
Messages : 47
Enregistré le : 12 juin 2017, 23:59

Message non lu 24 mars 2020, 16:03

Bonjour,

La BO de Get Carter avec l’immense Michael Caine
Les BO du duo Nick Cave/Warren Ellis. Celle de « Comancheria » est aussi remarquable que le film et m’a fait découvrir les nouvelles voix de la Country pas du tout moribonde (Colter Wall, Chris Stapleton) et puis Townes Van Zandt....

Les BO des frères Cohen en général avec la BO du sous-estimé « Inside Llewyn Davis » toute de finesse et d’abandon....
ou du monument qu’est «The Big Lebowsky » qui se termine par la reprise de Dead flowers par Townes VZ. Albums produits par les frangins et T Bone Burnet, autre petit jeune...

Pour la touche épicée et saluer mon exil londonien, les BO de « Snatch » de Guy Ritchie et son casting de feu, entrecoupée de répliques tordantes comme celle d’Alan Ford, une des plus belles gueules du cinoche briton qui invoque Nemesis, déesse de la justice distributive pour expliquer aux branquignolles qu’il lui font face qu’il s’apprête à les châtier..je n’avais pas saisi pendant la projection comme beaucoup sans doute, mais la BO a comblé cette lacune. Il y tout, de Maceo & the Mack (cross the tracks we better go back) de la grande période James Brown à Massive attack, Oasis et j’en passe.

D’ailleurs Guy Ritchie dans son premier film en 1998 (Lock,Stock & two smoking barrels) avait déjà casté certains des mêmes acteurs dont Jason Statham, Vinnie Jones et...Sting, oui oui. Et la BO là aussi est redoutable (The Stooges, James B etc.)
Mais comme d’habitude, il est impératif de voir les films avant d’écouter la BO, sinon il manque toujours quelque chose.

Philippe
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar du membre
Yvesdusud
Audiophile
Messages : 205
Enregistré le : 09 mars 2019, 15:03

Message non lu 24 mars 2020, 18:14

Bonjour,

"On the Nature of Daylight" a été utilisé à de multiples reprises dans des films. Il apparait dans les films L'Incroyable Destin de Harold Crick de Marc Forster, Disconnect (2012), de Henry Alex Rubin ; The Face of an Angel (2014), de Michael Winterbottom ; Les Innocents (2016), de Anne Fontaine, dans Arrival (2016), de Denis Villeneuve et de Togo (2019) de Ericson Core . La chanson est aussi incluse dans Shutter Island, dans sa forme d'origine et dans une version remixée avec la voix de Dinah Washington "wikipedia"

On The Nature of Daylight - Max Richter



Cordialement
Yves
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence. "Miles Davis"
Répondre