Préampli phono Graham Slee

Tout l'univers du vinyle, les platines, les cellules, les bras etc ...
Répondre
dreamics
Audiophile
Messages : 24
Enregistré le : 26 janv. 2016, 18:52

Message non lu 26 févr. 2016, 15:18

Bonjour à tous,

Après avoir utilisé pendant une dizaine de jours comme « pré phono » l’excellent étage phono de mon Sansui en sortie Tape et j’ai ensuite fait l’acquisition du préampli phono Gram Amp 2 SE de chez Graham Slee que je voudrais vous faire découvrir.

Je ne connaissais pas ce fabricant anglais jusque récemment, et j’ai découvert qu’il avait des critiques dithyrambiques en Angleterre, en particulier pour sa gamme de prés phono, qui sont sa spécialité première. Ses produits sont « handmade in the UK » et son site est extrêmement riche en informations et en explications sur ses choix techniques :
www.gspaudio.co.uk

Un de ses principes est d’éviter les appareils paramétrables, préférant proposer toute une gamme de produits chacun excellent dans sa spécialité et son budget (ainsi, selon Graham Slee, un préampli conçu exclusivement pour cellules MC sera toujours meilleur qu’un préampli dont le gain est paramétrable pour passer de MM à MC).

Ses préamplis phono MM les plus souvent cités sont le Gram Amp 2 SE et le Era Gold V qui est dans un budget beaucoup plus élevé (et dont on dit outre-manche le plus grand bien).

Le Gram Amp 2 SE se présente dans un petit boîtier en aluminium qui m’a rappelé le petit Modulis de chez feu Isem. La fabrication est sobre et très soignée. Les connecteurs sont plaqués or et l’appareil ne dispose pas d’interrupteur on/off, il est conçu pour rester sous tension en permanence.
Le bloc d’alimentation de base peut être ugradé avec la PSU1 du fabricant, qui paraît-il améliore encore sensiblement les résultats.

Il prend place dans le système suivant :
Platine Rega RP6 avec cellule Exact
Intégré YBA Delta DT, entrée « vidéo »
PEL Quattro+

A l’écoute, ce qui m’a frappé tout de suite c’est une impression d’aération, d’ouverture et d’espace. Par rapport à la carte phono du Sansui, il est moins chaud mais plus précis, révélant une foule de détails situés dans l’espace.
La musique n’a pas pour autant perdu de « corps » : les voix sont bien présentes et chaque instrument a sa place dans un espace en trois dimensions.
Le son est plus détaillé, un peu dégraissé, mais les basses profondes et transparentes que savent très bien exprimer l’Intégré et les Quattro ne sont pas moins présentes ; quant aux aigus, ils filent très haut sans jamais heurter.

En résumé, voilà un produit qui gagnerait certainement à être mieux connu en France, de même que son fabricant. Celui-ci porte un dévouement à la reproduction sonore qui n’a pas à rougir devant nos exemplaires créateurs français d’électroniques et d’enceintes.

Avis aux professionnels ! ;)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar du membre
Thierry.G
bleu
Messages : 5969
Enregistré le : 23 août 2012, 17:38

Message non lu 26 févr. 2016, 15:22

J'ai découvert aussi un "petit" pré-phono récemment ... et j'ai pas eu le temps de le rôder qu'un "chapardeur" style Hiromasa Yonebayashi a mis le grappin dessus !
Avatar du membre
TOPHE
Audiophile
Messages : 457
Enregistré le : 18 sept. 2012, 21:36
Localisation : PARIS 16eme
Contact :

Message non lu 26 févr. 2016, 15:27

mais de qui tu parles toi dit donc ? :siffle:
L'épicurien des bonnes choses de la vie.
ou LA BELLE VIE.......
Avatar du membre
Patricia
Audiophile
Messages : 453
Enregistré le : 02 janv. 2015, 23:38
Localisation : Un peu plus à l'ouest

Message non lu 26 févr. 2016, 16:01

J'en ai entendu dire le plus grand bien aussi
J'aurai opté pour GS si je n'avais pas acheté mon pré phono chez Lehmann
Atoll CD100SE-2 > câble RCA Oehlbach 2017
Denon DP-3000 + SME 310 + DL 103 Gold Limited > câble P.S.C. AG/Gold > Lehmann audio Black cube SE II > câble PSC AG. SC Litz II
Atoll IN100SE > câble Pristine Signal Transfer R50 > Elipson Prestige 4i +CB1
Astell&Kern AK120II > Audioquest Cinnamon > B&O H6
Répondre