Temps de montée d'un amplificateur

Préamplificateurs, amplificateurs de puissance, intégrés ...
vlad
Audiophile
Messages : 400
Enregistré le : 29 août 2014, 20:21

Message non lu 19 janv. 2016, 17:50

Bonjour,
M'intéressant depuis bientôt 40 ans à la Haute Fidélité, je trouve que l'on ne parle pratiquement plus de la notion du temps de montée qui s'exprime en µs.

Autrefois il était recommandé d'acquérir des amplis ayant un temps de montée le plus court possible ce qui allait de pair avec une bande passante étendue et surtout plus de détails à l'écoute.

Aujourd'hui , je retrouve plus cette donnée dans les spécifications techniques des amplis.

Pourquoi?

Merci pour vos réponses

Cordialement

vlad
Exposure CD 1010, Heed Elixir, JMR Lucia
FS31
Audiophile
Messages : 140
Enregistré le : 29 oct. 2015, 11:36

Message non lu 19 janv. 2016, 19:02

vlad a écrit :Aujourd'hui , je retrouve plus cette donnée dans les spécifications techniques des amplis.

Confirmé (Pascal Chour):
"Temps de montée : cette mesure, malgré son importance, est rarement fournie. En pratique, elle correspond à la capacité d'un élément (en particulier d'un amplificateur) à reproduire correctement les sons impulsionnels (par exemple, les cymbales et les percussions en général, le coup d'archet d'un violon, les cordes pincées, les cordes frappées d'un piano). Si ce temps de montée est élevé, le son sera écrasé et manquera de dynamique. Pour un amplificateur, le temps de montée varie de 0,5µs à 20µs. Plus ce temps est faible, meilleur est l'amplificateur. On s'accorde à dire qu'un temps de montée de 2 à 3µs est très bon (la caractéristique est parfois données en Volts par µs. La caractéristique en temps de montée d'un amplificateur sera bonne s'il peut atteindre sa tension maximale en sortie en 2 à 3µs)."

Magma: "A l’écoute, un amplificateur dont le temps de montée est court présente souvent une rapidité d’établissement des sons linéaire en fréquence. L’appareil est aussi rapide dans l’aigu que dans le médium. La dynamique subjective est excellente, l’amplificateur est vif, alerte et nerveux."

Peut-être les amplis d'aujourd'hui ont-il des temps de montée suffisamment rapides pour que cette caractéristique ne soit plus limitante ?
Avatar du membre
Lionel
Audiophile
Messages : 2999
Enregistré le : 28 juil. 2013, 15:19

Message non lu 19 janv. 2016, 19:56

Bonsoir,

FS31 vous m'avez devancé, mais votre définition est exacte. Sur le site, je l'avais résumé ainsi http://audiophilefr.com/lexique-termes- ... y-letter=t " Temps de montée (en micro seconde) - Le temps de montée (en µs) indique le temps nécessaire à un amplificateur pour restituer le front d’onde vertical d’un signal rectangulaire. En général, plus le temps de montée est bref pour un amplificateur, plus l’appareil est en mesure de restituer sans déformation les signaux transitoires les plus rapides. "

La définition de Magma est encore plus simpliste.

Là où dans les années 60 / 70, nous étions attentifs à cette caractéristique, nous pouvons dire qu'aujourd'hui cette caractéristique prend un peu moins de sens avec les electroniques récentes qui offrent un temps de montée suffisant pour garantir une restitution sans déformation. Avec les amplificateurs numériques, la question ne se pose plus.

Lorsque l'on me prête un appareil et que le concepteur ou le distributeur me communique cette donnée, je la mentionne (pour tout dire, c'est assez rare).

Remarque : il fut un temps (lointain :oldy: ) où j'attachais beaucoup d'importance aux caractéristiques techniques; aujourd'hui, mon approche personnelle fait que les caractéristiques techniques ne dictent plus la musicalité et je prends un peu de distance par rapport à tout ça.

Plus généralement, si on prend la puissance d'un amplificateur : de " gros chiffres " ne sont rien si l'alimentation ne la garantit pas.

Musicalement.

Lionel
omega
Audiophile
Messages : 1907
Enregistré le : 15 sept. 2015, 12:12

Message non lu 19 janv. 2016, 20:44

Bonsoir à tous,
Cette notion de 'temps de montée' me rappelle les bancs d'essai de La Revue du Son des années 80...
Ça faisait longtemps que je n'en avais entendu parler !
Bonne soirée
nas + switch • filtre Etalon Isolator
Totaldac d1 Core & option Server • Audiomat Opéra Réf 12 • JMR Cantabile Jubilé
câbles RCA & HP + straps : Esprit Eterna • câbles secteur : Esprit Aura & Eterna • Esprit Manta v6
Legato

Message non lu 20 janv. 2016, 10:03

Bonjour à tous,

Pour apprécier le paramètre temps de montée d'un amplificateur, il faut connaitre les conditions de mesure. Sur nos systèmes, il est plus intéressant de mesurer celui-ci sur charge complexe. D'ailleurs aujourd'hui avec l'évolution des amplificateurs, il est plus intéressant de faire des mesures en régime impulsionnel.

Je rejoins complètement la remarque de Lionel sur la non corrélation systématique entre caractéristiques techniques et rendu musical. Je suis pourtant scientifique. On entend assez facilement les capacités impulsionnelles d'un système sur les cordes qu'elles soient frottées, pincées ou frappées. Écoutant beaucoup de musique de chambre, piano et guitare classique, j'y suis très sensible.

D'un point de vue technique, les caractéristiques citées sont dépendantes des alimentations. Beaucoup trop de gens regardent à tort la stabilité et la précision des alimentations alors que seul le régime impulsionnel et le bruit sont intéressants pour nous.

Patrick
Macarèl
Audiophile
Messages : 867
Enregistré le : 31 oct. 2015, 16:48
Localisation : A l'extrème Ouest

Message non lu 20 janv. 2016, 11:57

J'ai toujours éprouvé une prédilection particulière pour les amplificateurs ou / et les intégrés dont le fameux temps de montée était compris entre deux et trois micro-secondes. Pour ce qui me concerne, c'est le compromis idéal entre rapidité et impact...et par ailleurs, avec l'absence d'un son trop électronique, voire d'un zeste d'agressivité...

Ce ressenti est d'ailleurs partagé par J-P Voiturier, le concepteur / fabricant des appareils Artec. Et je crois que ce sont là les chiffres de mon actuel Audia-Flight "Two" ;)
Avatar du membre
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 11038
Enregistré le : 23 août 2012, 17:58

Message non lu 20 janv. 2016, 12:04

Temps de montée d'un amplificateur:
En ce qui me concerne, entre 5 et 8 secondes, selon mon état physique, le degré d'urgence, et le poids de l'appareil (emballage compris).
Mais je n'ai qu'un étage à monter.
Je pourrais faire beaucoup moins, mais je n'en vois pas trop l'utilité, d'autant que ça augmente les risques de fracturation mécanique en cas de glissade, de perte d'équilibre, ou de prise de pied dans la marche.

:ko:

Il fut un temps où je considérais cette donnée dans le tableau des caractéristiques.
Comme tant d'autres ici, je m'occupe maintenant plus de ce que ça donne à l'oreille, parmi tant d'autres critères. Les données techniques généralement transmises sont assez peu significatives, pour plusieurs raisons:
-elles sont des données partielles (peu de données, c'est totalement insuffisant pour rendre compte de manière exhaustive du comportement des appareils)
-elles sont réductrices (dans le sens de trop ponctuelles: 1 valeur donnée dans des conditions standardisées de mesures -voltage, dB, ...-, ne donnant aucune idée du comportement si on fait varier les paramètres comme ça se passe en régime musical)
-elles sont simplificatrices: 1 mesure ponctuelle ne transmet pas la variabilité d'une courbe
-elles sont monovalentes, 1 critère selon un autre, alors que le comportement général varie avec interaction et interdépendance des variations de critères multiples, multipliant à l'infini les possibilités de comportements, que les mesures et leurs représentations sont incapables de rendre dans leur totalité
-elles sont parfois absconses: qui est vraiment certain de connaître toutes les implications de certaines données ? pas moi, et même "mes" fabricants apprennent et découvrent en permanence (ce qui permet des évolutions-améliorations de performances)
Avatar du membre
Lionel
Audiophile
Messages : 2999
Enregistré le : 28 juil. 2013, 15:19

Message non lu 20 janv. 2016, 12:07

Vu la température extérieure (-5°) et ma réactivité habituelle :oldy: , selon les périodes je tourne aux alentours de entre 10 et 15 secondes :siffle:

Lionel
laurent M
Audiophile
Messages : 354
Enregistré le : 18 oct. 2015, 10:44
Localisation : vernegues dans le 13

Message non lu 20 janv. 2016, 17:29

houla ! moi il me faut bien plus de dix secondes comme temps de montée ! déjà j'ai deux étages et ya deux blocs mono de 35 kg chacun. je suis costaud mais quand même ! :mrgreen:
hifi : magnepan MG 1.7, bloc mono xindak PA1, pre amp xindak CA1,lecteur cd/sacd yamaha s2ooo
HC : DALI ikon mk2, marantz UD 7007,sony X800, sony KD 75xe 8596, onkyo TX-nr 676
casque : hifiman édition Xv2, schiit audio magni 3
pascalounet
Audiophile
Messages : 1125
Enregistré le : 09 nov. 2015, 19:37

Message non lu 20 janv. 2016, 17:54

Bonsoir à tous,

En effet même si le temps de montée de l'amplificateur est rapide avec pour certain moins de 2 à 3 ou 4us (micro-seconde) ce qui est bien ...
Que dire alors de sources comme le CD qui est même inférieur au Vinyl qui n'est déjà certes pas reconnu pour être : un foudre de guerre ou pour les anti miltaristes : un Usain Bolt ...!!! :D :)
Avatar du membre
MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2578
Enregistré le : 19 sept. 2012, 11:17

Message non lu 20 janv. 2016, 18:04

Complétement rétrogrades, vous êtes ! Vous faites fi de la modernité: m'enfin !!! Alors, des entreprises à développement mondial font de la raide ( RD ) pendant des lustres, et vous en ignorez les bienfaits !!!
Pour un temps de montée rapide, emballage compris en sus; il y a tout ce qu'il faut chez votre pharmacien habituel :fessee:
Hifi: Drive CEC sur plots CRIOS, DAC MA1 sur plots CRIOS, Ampli Godlmund 390, enceintes Aperura Variation, caisson Velodyne DD18, Meuble CENTAURE, tous câbles Stendahl Cables, PS Audio.
Démat: 2 Tiny, réseau optique, Etalon, câble USB alimenté Stendahl cables.
HC: Oppo 93 plots CRIOS, preampli 7;1 Nad, amplis Atoll AV + AM, voie centrale et Ar milieu: Apertura, voies AR JMR. voies LFE: 2 caissons Cabasse Thor, et mur de grave ampli pro.
Projo: JVC DLA. Salle traitée
Avatar du membre
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 11038
Enregistré le : 23 août 2012, 17:58

Message non lu 20 janv. 2016, 18:11

Dans mon coin, y a plus rien dans les pharmacies: un monsieur libidineux à fort accent auvergnat, sévissant du coté d'Eurodisney, a tout embarqué ...
Loïc.G
Audiophile
Messages : 778
Enregistré le : 18 sept. 2012, 15:25
Localisation : Guadeloupe prés de la mer

Message non lu 20 janv. 2016, 18:13

:mrgreen: :mrgreen:
HEGEL H300-Nuc i3 Fanless/Daphile/Alim Hdplex-Oppo103-Dac Bryston BDA2-JMR Abscisse-Cable modul XLR Stendhal-CABLE JMR1132
Avatar du membre
Lionel
Audiophile
Messages : 2999
Enregistré le : 28 juil. 2013, 15:19

Message non lu 20 janv. 2016, 18:14

Xavier - E&M a écrit :Dans mon coin, y a plus rien dans les pharmacies: un monsieur libidineux à fort accent auvergnat, sévissant du coté d'Eurodisney, a tout embarqué ...


Oh, je vois pas ! tu pense à qui ? :heink:
Avatar du membre
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 11038
Enregistré le : 23 août 2012, 17:58

Message non lu 20 janv. 2016, 18:16

Je peux pas dire, il passe demain m'apporter des bonb... des cables à tester
Je peux juste dire que c'est quelqu'un qui sait meubler la conversation.
Et qui combat ses tremblements alzheimeriens par des systèmes anti-vibratoires, et autres mises sur pointes.
Avatar du membre
MICHEL
Méchant Audiophile
Messages : 2578
Enregistré le : 19 sept. 2012, 11:17

Message non lu 20 janv. 2016, 18:17

Il vient de recevoir son cadeau de Noel que j'avais égaré dans le Cantal par mégarde "Le Hobbit : Le retour du roi du Cantal"
https://www.youtube.com/watch?v=_3ulQD_RX5A

Je pense que ce soir, il aura des occupations pas très libidineuses: ça va le changer ! :siffle:
Hifi: Drive CEC sur plots CRIOS, DAC MA1 sur plots CRIOS, Ampli Godlmund 390, enceintes Aperura Variation, caisson Velodyne DD18, Meuble CENTAURE, tous câbles Stendahl Cables, PS Audio.
Démat: 2 Tiny, réseau optique, Etalon, câble USB alimenté Stendahl cables.
HC: Oppo 93 plots CRIOS, preampli 7;1 Nad, amplis Atoll AV + AM, voie centrale et Ar milieu: Apertura, voies AR JMR. voies LFE: 2 caissons Cabasse Thor, et mur de grave ampli pro.
Projo: JVC DLA. Salle traitée
Avatar du membre
Lionel
Audiophile
Messages : 2999
Enregistré le : 28 juil. 2013, 15:19

Message non lu 20 janv. 2016, 18:21

Xavier - E&M a écrit :Je peux pas dire, il passe demain m'apporter des bonb... des cables à tester
Je peux juste dire que c'est quelqu'un qui sait meubler la conversation.
Et qui combat ses tremblements alzheimeriens par des systèmes anti-vibratoires, et autres mises sur pointes.


Ouai, ouai, je serais toi, je me tiendrais sur mes gardes.... :gourdin:
vlad
Audiophile
Messages : 400
Enregistré le : 29 août 2014, 20:21

Message non lu 20 janv. 2016, 18:37

Bonjour,

Je vois de l'ouverture de ce post déclenche pas mal de réponses.
La musicalité et le naturel, qui pour moi donne l'impression de présence des musiciens, va de pair avec un temps d'établissement rapide des notes, comme au concert!

Cordialement,

vlad
Exposure CD 1010, Heed Elixir, JMR Lucia
Avatar du membre
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 5608
Enregistré le : 14 sept. 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville
Contact :

Message non lu 20 janv. 2016, 18:39

Rhôoooooo, bande de ragondins dépravés de bas étage...
Profiter de mon absence pour me casser du sucre sur le dos (alors que la médecine me l'interdit, même peint en bleu) !
Demain, ça va se payer chair, très chair...
Transport Mark Levinson 37 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + préampli The Gryphon Bel Canto + Ampli S100 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Legato Referenza Superiore et HP Stendhal et autres.
Avatar du membre
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 11038
Enregistré le : 23 août 2012, 17:58

Message non lu 20 janv. 2016, 19:26

vlad a écrit :Bonjour,

Je vois de l'ouverture de ce post déclenche pas mal de réponses.
La musicalité et le naturel, qui pour moi donne l'impression de présence des musiciens, va de pair avec un temps d'établissement rapide des notes, comme au concert!

Cordialement,

vlad

Oui, revenons au sujet :oops: :
Le temps de montée exprimé dans les caractéristiques est-il une donnée électrique complètement et directement corrélé à une rapidité des attaques de sons et notes tels que perçus ? n'y a-t-il pas d'autres paramètres en jeu ?
Répondre