Vos retours d'expérience avec des Focal Dôme FLAX ou autres toutes petites enceintes en 2.0 ou 2.1 (pour de la musique)

Colonne, Bibliothèque, Murale ...
Répondre
Frank79
Audiophile
Messages : 9
Enregistré le : 07 mai 2018, 13:38

Message non lu 14 juin 2018, 09:37

Bonjour,

j'écoute de la musique jouée avec de vrais instruments. Surtout du blues rock en ce moment, des trucs à base de guitares acoustiques ou électriques, de chant. Mais je peux m'intéresser au classique comme au jazz.

Je pars sur une solution de musique entièrement dématérialisée. Mais pas de mp3. Du FLAC au minimum, en HD si possible ou des rips propres de vinyls.

Problème: je vis dans un espace compliqué à sonoriser. Je l'ai décrit dans ce sujet (1er post) et j'y ai ajouté une photo par la suite.

J'ai eu l'occasion de tester du beau mathos (ampli Yamaha R-N803D + une paire d'enceintes de bibliothèque Focal Aria 906) avec lequel j'avais un son correct sur des morceaux dépouillés (The Wall pt. 2 de Pink Floyd, Woman in Chains de Tears For Fears, le MTV Unplugged de Nirvana, ...) mais qui devenait très brouillon/nébuleux avec l'apport d'effets comme de la disto ou de la compression sur les guitares ou lorsque les mixes commençaient à contenir trop d'informations sonores (pour ceux qui connaissent: les albums Great Western Walkyrie des Rivals Sons ou Control de The Brew UK, carrément écoeurants).

Dans la foulée, je me suis acheté une enceinte nomade Bose SoundLink Revolve Plus... pour voir... et parce que je souhaitais "trimballer" ma musique un peu partout dans la maison. Posé sur mon meuble TV, relié en USB à un Raspberry Pi qui envoie du FLAC et écouté depuis mon canap', je trouve que les basses sont correctes (rapporté au prix d'achat, hein) mais que les médiums/aigus sont voilés/fades.
Je pourrai probablement les ouvrir avec un peu d'EQ (pas encore tenté). A bas niveau, ça passe, mais dès qu'on pousse un peu le volume c'est irritable. Et je ne parle pas de pousser le son à un niveau qui ferait exploser le cerveau (ce que je ne recherche de toute manière pas - j'ai interdit les pogos à mon fils dans le salon, je dois montrer l'exemple).

Si j'avais été ne serait-ce qu'à 75/80% emballé, j'aurai probablement investi dans une seconde enceinte pour pouvoir les appairer et en profiter en stéréo et mon problème serait réglé.

Seulement voilà, je suis pinailleur.

Je voulais d'abord savoir si certains d'entre-vous avaient des retours d'expérience à me faire sur les enceintes satellites Focal Dôme FLAX en 2.0 ou 2.1 (pour de la musique uniquement, pas du home-cinéma) ?
Elles sont très compactes, ce qui leur permettrait de respirer un peu tout en étant posées sur mon meuble TV et elles sont sur pieds ce qui est sensé leur donner d'avantage de stabilité.

A choisir, je ne prendrai pas de caisson de basses; j'ai lu un test de ces enceintes en 2.0/2.1 qui préconisait l'application d'un filtre coupe-bas à 80Hz sur les satellites en cas d'utilisation du caisson. C'est qu'il doit y avoir un petit peu de basses ...

Sinon, sur d'autres enceintes satellites en 2.0/2.1 pour écouter du rock ?

C'est un peu compliqué car selon que je parte sur du 2.0 ou du 2.1, je n'ai pas le même choix d'amplis.
Avec le recul, le Yamaha était beaucoup trop puissant pour ma pièce d'écoute, mais il était bien fourni en connectique. Les entrées ethernet sont encore rares sur les amplis et l'appli Yamaha pour gérer la musique dématerialisée était plutôt bien fichue.

Pour l'amplification, j'envisage même un Rapsberry Pi avec une carte HifiBerry AMP2 ou DAC+ (ou cartes concurrentes). Il existe des projets open-source sérieux comme RuneAudio ou Volumio pour gérer la musique dématérialisée. Pour du 2.0 ça pourrait le faire. Pour du 2.1, je ne peux pas encore certifier qu'il existe une solution qui fonctionnerait avec un Raspberry Pi (je suis en pleine recherches en ce moment), donc je devrai obligatoirement m'orienter vers un ampli HiFi plus onéreux mais pas forcément ouvert à la dématérialisation car je peux toujours jouer la carte Raspberry Pi + DAC :).

Par avance merci,
-Frank
Répondre