JMR Abscisse

Colonne, Bibliothèque, Murale ...
Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9091
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

JMR Abscisse

Message non lupar Xavier - E&M » 24 Sep 2012, 14:38

Bonjour
J'ouvre un topic sur ces remarquables enceintes, dernières nées (à ce jour) de la marque française Jean Marie Reynaud.
Image
Ce modèle a été étudié et réalisé par Jean Claude Reynaud, fils de Jean Marie, créateur de l'entreprise et de la marque.
Ces enceintes, en plus d'être des Reynaud jusqu'au bout des pointes, réussissent à aller au delà de ce que la marque a pu proposer jusqu'alors, sur un certain nombre de critères et d'aspects qualitatifs.

Détails ci après, j'ai rassemblé les liens qui portent information sur ces enceintes.
N'hésitez pas à intervenir, interroger, ...: ce forum est fait pour ça.

Xavier

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9091
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Xavier - E&M » 24 Sep 2012, 14:38

Infos, liens:

-fiche produit des enceintes JMR Abscisse
-fiche officielle JMR Abscisse
-banc d'essai des Abscisse dans la revue Stéréo Prestige et Image - mars 2012
-banc d'essai des Abscisse dans la revue Haute-Fidélité - juillet 2012

Aparté: le choix du nom "Abscisse":
L'abscisse est l'axe du temps dans la grande majorité des diagrammes de phénomènes physiques.
L'enceinte Abscisse cherche particulièrement à respecter le critère temporel, essentiel à une restitution la plus juste et fidèle possible.
Le phasage le plus abouti possible des voies pour la plus parfaite corrélation des HP, la précision d'établissement des sons et des attaques dynamiques, l'appairage le plus poussé possible des 2 enceintes d'une même paire, concourent à la fois au respect des timbres, à la préservation de leur richesse, à l'établissement d'une scène sonore précise, stable et ample dans toutes les directions, à des réponses transitoires (phases d'établissement et extinction des sons et notes) les plus complètes et justes possibles, à la manifestation des moindres faits et phénomènes acoustiques (transmission de l'acoustique des salles d'enregistrement, des effets sonores contenus dans le fichier musical).

Ces enceintes peuvent être qualifiées de "très rapides", possédant une vraie grande dynamique, tant sur les montées rapides et puissantes que sur les moindres petits écarts de niveaux, leur grave est extrêmement précis et timbré, tout en étant très profond et ample (dans la mesure d'une écoute domestique). Leur précision temporelle procure une restitution qui de déploie très largement dans la salle d'écoute, avec des mises en place de sources sonores virtuelles stables parfois très éloignées des enceintes. Une grande précision temporelle de restitution, et un parfait phasage des HP des différentes voies d'une même enceinte, et des 2 enceintes, est indispensable à ce type de restitution.


Loïc.G
Audiophile
Messages : 785
Inscription : 18 Sep 2012, 15:25
Localisation : Guadeloupe prés de la mer

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Loïc.G » 24 Sep 2012, 15:21

Elles seront bientot miennes. :D
HEGEL H300-Nuc i3 Fanless/TinySqueeze/Alim Hdplex-Oppo103-Dac Bryston BDA2-JMR Abscisse-Cable modul XLR Stendhal-CABLE JMR1132

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4749
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Pascal Pebret » 24 Sep 2012, 15:28

Si le bateau ne coule pas !!!
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

Loïc.G
Audiophile
Messages : 785
Inscription : 18 Sep 2012, 15:25
Localisation : Guadeloupe prés de la mer

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Loïc.G » 24 Sep 2012, 15:45

T'inquiétes, elles ont des bouées et une bonne assurance.
HEGEL H300-Nuc i3 Fanless/TinySqueeze/Alim Hdplex-Oppo103-Dac Bryston BDA2-JMR Abscisse-Cable modul XLR Stendhal-CABLE JMR1132

Avatar de l’utilisateur
Pascal Pebret
Professionnel
Messages : 4749
Inscription : 14 Sep 2012, 08:39
Localisation : Mickeyville

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Pascal Pebret » 24 Sep 2012, 15:50

Je ne te racontes même pas l'écoute !!!!
Humide...
Lecteur CD Eera DL2 + Aurender N10 + DAC Meitner MA1 + processeur Trinnov ST2 + intégré The Gryphon Diablo 300 + enceintes P.E. Leon Intégrale + caisson Velodyne DD18 - Câbles modul Actinote Aria et Spécial HP Stendhal designed and tronched at Loudunum.

Nicolas.D
Audiophile
Messages : 174
Inscription : 19 Sep 2012, 17:14
Localisation : 77

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Nicolas.D » 24 Sep 2012, 16:29

Abscisse ou Abysse ? :)
Intel NUC i5 / Daphile - Platine Atoll CD80 - DAC Meitner MA1 - Ampli Audiomat Opéra Ref 12 - Enceintes JMR Cantabile Anniversaire - Câble modulation : JMR 216B - Câble HP: JMR HP 1132 - Câble USB : Audioquest Diamond

Loïc.G
Audiophile
Messages : 785
Inscription : 18 Sep 2012, 15:25
Localisation : Guadeloupe prés de la mer

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Loïc.G » 24 Sep 2012, 16:51

J'aiiime l'humidité :mrgreen:
HEGEL H300-Nuc i3 Fanless/TinySqueeze/Alim Hdplex-Oppo103-Dac Bryston BDA2-JMR Abscisse-Cable modul XLR Stendhal-CABLE JMR1132

Avatar de l’utilisateur
David
Audiophile
Messages : 2939
Inscription : 25 Août 2012, 15:31
Localisation : Gargouilleville 78

Re: JMR Abscisse

Message non lupar David » 24 Sep 2012, 21:33

Il est chaud bouillant le Loïc !
(JAZZBAR)

NUC DAPHILE HDPLEX / A pu dac non pu :ko: / A pu d'ampli :ko: / P.E LEON MAESTRAL / GIGAWATT PC2 EVO DCB / CENTAURE T.750 / BEYERDYNAMIC DT990 / AKG Q701 / SENNHEISER HD800 /

Loïc.G
Audiophile
Messages : 785
Inscription : 18 Sep 2012, 15:25
Localisation : Guadeloupe prés de la mer

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Loïc.G » 24 Sep 2012, 21:38

Que veux tu on se refait pas :mrgreen:
HEGEL H300-Nuc i3 Fanless/TinySqueeze/Alim Hdplex-Oppo103-Dac Bryston BDA2-JMR Abscisse-Cable modul XLR Stendhal-CABLE JMR1132

heedjmr3
Audiophile
Messages : 11
Inscription : 07 Oct 2012, 22:43

Re: JMR Abscisse

Message non lupar heedjmr3 » 07 Oct 2012, 22:58

Bonjour,

Je possède des enceintes cantabile suprêmes et j'ai pu entendre les Abscisses. L'auditorium, sonatine, à Lyon, est assez vaste et j'ai trouvé que les Abscisse remplissaient mieux l'espace avec des plans sonores inscrits dans une perspective large (dépassant les enceintes sur la droite et la gauche) et profonde. Les différentes strates de prises sonores étaient agencées avec cohérence et un bel étagement. J'ai pu entendre aussi bcp de détails.

Bref, elles m'ont plu et vont donc plus loin sur ces registres que les canta. ;)

Cela dit je me pose la question du registre grave. Tous les retours que j'ai pu lire jusqu'à présent portaient sur le registre aigu, superbe avec le double ruban ; sur l'HP médium identique à celui des concordes et orféo mais l'HP de grave reste le même. Or il m'est arrivé, avec les Canta Supêmes et en les poussant un peu fort sur du Massive Attack de voir la course du boomer bouger assez vite. cela m'a inquiété et je n'ai pas eu envie de pousser trop loin. Donc question : en sera-t-il de même pour les abscisses ou bien ce registre, malgré l'HP identique, va-t-il plus loin ? :?

Je précise que je ne possède que 17 mètres carré de pièce mais que j'aime parfois avoir des sensations de basses assez physiques (je possédais un caisson Vélodyne par le passé).

Merci de votre réponse

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9091
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Xavier - E&M » 07 Oct 2012, 23:20

Bonsoir

Merci pour votre question, qui concerne bien le sujet du topic, destiné à une meilleure connaissance de ces belles enceintes.
Vous avez pu voir (entendre) que les Abscisse vont plus loin que les Cantabile sur certains registres, malgré les équipements identiques pour le médium et médium/grave. La présence du tweeter à ruban ne suffit pas à expliquer les avancées réelles de l'Abscisse par rapport aux Cantabile, le travail fait sur le reste de l'enceinte porte indéniablement des fruits bien réels et palpables.

Le registre grave va lui aussi plus loin que celui des Cantabile Suprême. La puissance admissible et la puissance en crête sont un peu plus élevées pour les Abscisse que pour les Cantabile.
Mais:
Ni l'une, ni l'autre ne sont faites pour avoir un régime de sono, et spécialement sur des musiques compressées en dynamique (et qui donc travaillent généralement à plus fort volume général quand on cherche à monter dans les tours). Je déconseille fortement de trop monter, mais seul votre revendeur pourra vous indiquer le niveau maxi qu'il ne faut pas trop titiller sur vos musiques bien précises. La garantie ne couvre pas cette utilisation.
Si vous voulez de l'énergie sur le bas du spectre, vous pouvez compéter votre système par un caisson de basse, plus à même d'opérer le travail que vous demandez.
Il faudra par contre bien veiller à son réglage, selon les utilisations que vous ferez, il serait dommage de porter atteinte au registre grave particulièrement précis et timbré de l'Abscisse (comme à leur mesure des Cantabile d'ailleurs sur cet aspect).

Que le boomer bouge n'est pas inquiétant en soi, ce qui est dommageable, c'est un fonctionnement en régime de sonorisation, qui peut causer des dégâts par montée en température abusive des bobines, ou des excursions trop importantes qui font talonner les HP.
Si vous voulez que ça déménage avec de la musique très compressée en dynamique (Massive Attack est un bon exemple), ce n'est pas l'enceinte qu'il vous faut, tournez vous vers des enceintes de sono. Si vous restez dans des plages de volume raisonnables aucun problème, mais la richesse de son, la grande propreté et l'absence de trainage du bas médium et du grave sont souvent un peu décevantes sur les musiques compressées en dynamique, alors que ça fait valoir toute la richesse et la subtilité des sons sur les musiques dynamiques.

Voyez avec Pierre Martin (de Sonatine, très bon professionnel à Lyon), qui saura vous montrer les limites à ne pas dépasser, et pensez à soutenir ces graves que vous cherchez sur certaines musiques avec un caisson fait pour, caisson qui n'aura pas besoin d'une grande précision pour ce type de musique. Vous retrouverez la subtilité des autres sons (indépendamment du style musical, sur lequel je ne porte pas ici le moindre jugement négatif) avec d'autres musiques à l'aide des seules Abscisse.

Précision: les HP de médium et de grave des l'Abscisse et des Cantabile dérivent du HP de médium des Concorde, HP qui est précisément un des grands points forts des Concorde, et n'a rien de commun avec le HP de médium des Orféo.
Les choses communes avec les Orféo: le tweeter à ruban en ogive (commun aussi avec les Concorde), et le principe d'enceinte à 2 voies et demi.

En fait, l'intérêt de ces Abscisse est de proposer des équipements étudiés et développés pour les modèles HDG de la marque, à commencer par les Concorde à l'origine de ces développements, à prix largement plus accessibles. On gagne sur de très nombreux critères les qualités de ces enceintes HDG, à prix beaucoup plus doux.
Le tweeter fait un travail excellent (c'est la toute dernière version optimisée du tweeter qui est engagé sur l'Abscisse),
et le médium, remarquable 13 cm, donne toute l'essence de cette enceinte, c'est pour moi sa réussite majeure.
Cerise sur le gâteau, le système à 2 voies et demi permet d'accéder à un grave qui descend très bas, et grâce à cette dimension contenue notamment, ce grave garde une propreté et une rapidité exemplaires, et ne nécessite pas des amplis monstrueux pour ce faire.

Pour la qualité de mise en espace que vous avez remarqué, c'est un effet conjugué du sens du détail (précision des sons sur tous les registres), d'une mise en phase très aboutie (les sons sont temporellement calés précisément), et une réponse très appairée de chaque enceinte par appairage poussé de chaque composant (stabilité de la réponse stéréo quels que soient les fréquences et les niveaux des sons). Du coup, les enceintes sont en mesure d'aller poser des sons précis et stables pour reconstituer et positionner des sources sonores virtuelles très loin des enceintes (instruments, effets acoustiques de salles, tous sons et évènements sonores "naturels" ou musicaux), recréant ainsi tout un ensemble acoustique cohérent et très vaste, dans la mesure où les éléments sont bien contenus dans l'enregistrement.
C'est avec les Cantabile Suprême que je me suis senti comme partie prenante de l'espace sonore reconstitué, la reconstitution ne se limitant pas à une scène sonore frontale, mais se répartissant plus au large et en profondeur dans toute la salle d 'écoute, et au delà, englobant l'auditeur dans cet espace.
L'Abscisse porte cette reconstitution fidèle et minutieuse de manière encore plus convaincante.

heedjmr3
Audiophile
Messages : 11
Inscription : 07 Oct 2012, 22:43

Re: JMR Abscisse

Message non lupar heedjmr3 » 08 Oct 2012, 17:30

Bonjour,

Merci pour ces réponses bien argumentées.

Après être passé par des cantabile suprêmes, vous comprendrez aisément que je suis loin de me diriger vers la piste enceintes de sono. En outre, j'ai bien repéré certains des éléments subjectifs que vous mettez en avant en écoutant les Abscisses. Ma remarque sur ce que vous appelez musique compressée, type Massive Attack, n'est venue qu'après avoir un peu poussé les enceintes, chose trés rare car habituellement je n'ai nul besoin de faire ce genre de test. Il est vrai qu'avec les cantabile, on a déjà tout à faible volume (je possède le préampli et les deux blocs mono heed).

Somme toute d'une part j'écoute de toutes les musiques et je ne pourrais plus me priver de la précision et du formidable espace sonore subjectif procuré par les JMR nouvelle génération ; d'autre part, l'ajout d'un caisson pour pousser le registre grave me semble une option onéreuse pour une utilisation relativement faible.

Au final, le grave des Cantabile n'ayant jamais fait défaut, jusqu'à ce que je m'aperçoive que la bobine bougeait un peu à volume moyen, je me satisferai à fortiori tout à fait de celui des Abscisses qui vont encore plus loin selon vos dires.

J'irais bien entendu en parler avec PIerre Martin.

Je vous remercie beaucoup pour votre réponse.

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9091
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Xavier - E&M » 08 Oct 2012, 18:18

Que voulez vous dire par bobine qui bouge ? (On ne peut pas "voir" la bobine).
C'est le déplacement du cône, de la membrane du HP et du dôme cache noyau du HP de grave qui sont plus visibles avec les graves bas et puissants ? c'est normal, dans une certaine limite, limite que Pierre Martin saura vous montrer avec vos musiques. (attention aussi: une enceinte peut supporter des puissances de crête, ou des courts passages à volume assez élevé, mais trop prolonger ce bon volume peut conduire à de la casse (par surchauffe des bobines). En cas de doute, prudence avant tout, restez dans les limites d'écoutes domestique, et pas dans une écoute de type sonorisation de soirée.

heedjmr3
Audiophile
Messages : 11
Inscription : 07 Oct 2012, 22:43

Re: JMR Abscisse

Message non lupar heedjmr3 » 08 Oct 2012, 21:34

Je voulais parler de la course des boomers à niveau relativement élevé et non dudéplacement de la bobine bien évidemment ! :oops:

Cela dit, après réflexion, je pense que lorsque vous opposez enceintes JMR de haute précision à enceintes sonos quant au registre grave, vous caricaturez un tant soi peu. Il y a bien d'autres marques qui privilégient le registre grave pour des sommes relativement identiques aux JMR (qui, elles vont sans doute aller plus loin sur d'autres aspects). Je pense aux anglais comme PROAC, qui descendent pour certains modèles autour de 3500 euros au-dessous de 30 hertz ou à des petites françaises comme Athom, qui sont mises en avant pour leur qualité dans le bas du spectre.

Qu'en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9091
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Xavier - E&M » 08 Oct 2012, 22:03

Je ne place évidemment pas les Proac dans les enceintes de sono, et elles aussi (les Proac) courront un risque à volume sonore trop important.
J'oppose les JMR (puisqu'on parlait d'elles) aux enceintes de sono, qui elles sont faites notamment pour supporter des volumes élevés, sur ce critère particulier de supporter - ou non les régimes sonores intenses. Là, il y a opposition entre les JMR et les enceintes de sono.

Privilégier le grave ou non est un autre aspect, distinct.
Avoir une grande précision des sons, pouvoir atteindre des bas graves avec un minimum d'énergie, et pouvoir fonctionner sans dommage à haut niveau de volume sont 3 aspects différents. Je ne les oppose pas, je dis que les JMR ne sont pas prévues pour du niveau de sono, et que par ailleurs leurs sons sont rapides et précis, et en plus elles descendent bas (pas loin des 30 Hz, même si avec affaiblissement).

Les Proac descendent bas, avec un grave bien présent, parfois trop selon les salles d'écoute. Mais elles ont pour elles un médium très agréable, bien plein.
C'est une écoute bien différente des Abscisse (et des Cantabile); le grave des Proac est un peu moins rapide, moins tendu, et le médium et le grave prennent un peu plus leur temps que les JMR précitées.
Je ne mets pas de jugement de valeur là dedans, juste que ce sont de écoutes de typologies différentes, et on peut préférer l'une ou l'autre.
J'aurais d'ailleurs tendance personnellement à préférer Massive Attack sur les Proac, et d'autres musiques sur d'autres enceintes (justement les JMR pour les enregistrements dynamiques). Le type de rendu des Proac correspond mieux pour moi aux enregistrement comme Massive Attack (notamment pour compenser -et non corriger- la compression de dynamique faite sur ce type d'enregistrement).

Athom fait aussi de très belles enceintes, et a notamment un vrai savoir faire sur les HP de grave.

L'avantage que vous avez est que possédant les Cantabile Suprême, vous avez pu explorer assez loin les possibilité de rendu de ces enceintes. Si les Cantabile vous ont plu, il est naturel que les Abscisse vous plaisent plus encore.
Mais elles ne peuvent pas tout faire, aucune enceinte ne le peut ni ne le pourra jamais. Pas pour un problème de manque de qualité, mais parce qu'on ne peut pas privilégier tous les types d'écoutes et d'usages à la fois. C'est comme de dire qu'une voiture est parfaite, ou pourrait l'être un jour: c'est impossible: certaines sont mieux en tout terrain, d'autres en ville, ou sur route, d'autres pour la vitesse, ou la famille ... Impossible de faire une voiture absolue qui soit la meilleure dans tous les domaines d'action. C'est la même chose pour les enceintes.

heedjmr3
Audiophile
Messages : 11
Inscription : 07 Oct 2012, 22:43

Re: JMR Abscisse

Message non lupar heedjmr3 » 08 Oct 2012, 23:21

Merci de prendre ce temps pour me répondre.

je crois que je vais acheter une paire d'Abscisse et une de D 28 et je changerai en fonction des disques écoutés. Ce serait certainement une des meilleures solutions pour solutionner mon problème ! ;)

Plus sérieusement, je crois que quand on a goûté au son JMR et à sa rapidité d'exécution des notes, il est difficile de se satisfaire de système de reproduction plus lents dans la reproduction des notes et moins aptes à reproduire l'agencement des différents instruments de musiques dans l'espace subjectif. Avec les cantas, je n'a pas cessé d'être impressionné par leur capacité à nuancer et donner des détails sur mes enregistrements. Sur les 2 ans de vie commune, je n'en ai jamais été lassés.

Je vais retourner écouter ces abscisses.

Merci encore...

Avatar de l’utilisateur
Xavier - E&M
Professionnel
Messages : 9091
Inscription : 23 Août 2012, 17:58

Re: JMR Abscisse

Message non lupar Xavier - E&M » 08 Oct 2012, 23:31

je crois que je vais acheter une paire d'Abscisse et une de D 28 et je changerai en fonction des disques écoutés. Ce serait certainement une des meilleures solutions pour solutionner mon problème ! ;)


C'est effectivement le plus efficace. Je plaisante, mais c'est effectivement une grande difficulté de pouvoir concilier des écoutes qualitatives de musiques, ou plutôt d'enregistrements, qui réclameraient des systèmes d'écoute différents.
Devant cette difficulté, je fais pour moi ce que vous avez envisagé: je privilégie autant que possible la retranscription des enregistrements à la dynamique préservée, cherchant à faire exprimer le maximum de leur naturel et de leurs qualités propres, et dommage pour les enregistrements compressés en dynamique qui se satisferaient plus d'un peu d'effets et de fards pour redonner vie à des enregistrements appauvris d'origine par la compression de dynamique.
Comme je l'ai expliqué dans cet article, il est parfois difficile de concilier ces différents types d'écoutes, qui sont un peu antagonistes dans leurs besoins.

heedjmr3
Audiophile
Messages : 11
Inscription : 07 Oct 2012, 22:43

Re: JMR Abscisse

Message non lupar heedjmr3 » 11 Oct 2012, 22:04

Bonsoir,

Hier j'ai franchi le pas en passant commande d'une paire d'Abscisse chez Sonatine.

Je les ai testé sur du Massiv Attack sans incident sur les membranes. Pierre martin m'a d'ailleurs rassuré en me faisant écouter un disque de blues qui a le mérite de dépoté niveau infra graves. :?

J'aime vraiment l'espace sonore que procure ces enceintes. Ca ressemble réellement à de la magie. :o

Pierre Martin m'a dit que le modèle noir caoutchouc sonne mieux que la version en bois, eu égard à l'amorti interne de la paroi.

En tous cas, je tenais à vous remercier pour vos messages alléchants sur cette paire d'enceintes vraiment hors du commun.


Revenir vers « Les enceintes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : fabfab, Gael et 9 invités