Nettoyage vinyls

Tout l'univers du vinyle, les platines, les cellules, les bras etc ...
Répondre
Avatar du membre
poilez
Audiophile
Messages : 45
Enregistré le : 28 août 2016, 19:21
Localisation : loin loiiiiiinnnnnnnn...

Message non lu 09 sept. 2016, 17:17

Et moi, je pense mettre mes vinyles dans
le lave vaisselle..... :deprim:
Au fond c'est pareil ! :mdr:
JoeBlack
Audiophile
Messages : 202
Enregistré le : 14 avr. 2016, 11:14

Message non lu 12 sept. 2016, 12:27

Hello ,

Pourquoi ne pas faire un achat commun avec une cagnotte , et se faire passer la machine , une fois les galettes nettoyées , le demandeur paye les frais de port si besoin , et la liste de "prêt " , en fonction de l'ordre de date de dépôt de cagnotte .
Enfin il est possible d'y réfléchir si c'est bien ficelé non ?
Pour une mise de 25 euros , il y a 20 demande , et la personne garde la machine , 15 jours , en une année , tout le monde a fais le tour .
Est ce possible ?
Bonne journée
mélaudiophile
Audiophile
Messages : 1275
Enregistré le : 26 oct. 2015, 16:57
Localisation : 65

Message non lu 12 sept. 2016, 16:48

JoeBlack a écrit :Hello ,

Pourquoi ne pas faire un achat commun avec une cagnotte , et se faire passer la machine , une fois les galettes nettoyées , le demandeur paye les frais de port si besoin , et la liste de "prêt " , en fonction de l'ordre de date de dépôt de cagnotte .
Enfin il est possible d'y réfléchir si c'est bien ficelé non ?
Pour une mise de 25 euros , il y a 20 demande , et la personne garde la machine , 15 jours , en une année , tout le monde a fais le tour .
Est ce possible ?
Bonne journée

Salut,
à priori c'est possible mais pas très facile.
D'abord c'est assez fastidieux et long à faire, et bruyant, l'intérêt c'est de l'avoir à demeure et de laver un ou deux disques quand le besoin s'en fait sentir.
D'autre part il y a de l'entretien (liquide, changer les bandes du suceur), il peut y avoir des pannes (un ami vient de casser le tube suceur de sa VPI).
A 20, je ne vois pas, à 4 ou 5 peut-être.

jean

ps: si on ne veut pas dépenser, on peut en faire une soi-même, j'ai fait cela et j'avais posté sur le bleu, pour quelques euros.
blues_frérots

Message non lu 12 sept. 2016, 17:52

D'abord c'est assez fastidieux et long à faire, et bruyant, l'intérêt c'est de l'avoir à demeure et de laver un ou deux disques quand le besoin s'en fait sentir.


Je confirme, l'intérêt est de pouvoir passer un disque à la machine au quotidien quand le besoin s'en fait sentir :drapeau:
Avatar du membre
polo 77
Modérateur
Messages : 2443
Enregistré le : 21 oct. 2015, 18:01

Message non lu 12 sept. 2016, 18:05

Bonjour Jean,

mélaudiophile a écrit : si on ne veut pas dépenser, on peut en faire une soi-même, j'ai fait cela et j'avais posté sur le bleu, pour quelques euros.

Je viens de trouver ton topic dans les archives du bleu https://web.archive.org/web/20140417000 ... 41313.html

Cordialement
polo 77
mélaudiophile
Audiophile
Messages : 1275
Enregistré le : 26 oct. 2015, 16:57
Localisation : 65

Message non lu 13 sept. 2016, 10:36

polo 77 a écrit :Bonjour Jean,

mélaudiophile a écrit : si on ne veut pas dépenser, on peut en faire une soi-même, j'ai fait cela et j'avais posté sur le bleu, pour quelques euros.

Je viens de trouver ton topic dans les archives du bleu https://web.archive.org/web/20140417000 ... 41313.html

Cordialement
polo 77


Bonjour Polo,
merci énormément, je croyais que c'était perdu avec la fin du forum, je pense que je vais le reposter ici dans la section DIY.

Cordialement,
jean
Avatar du membre
Bluenote
Audiophile
Messages : 607
Enregistré le : 02 avr. 2014, 10:27
Localisation : 30/34

Message non lu 13 sept. 2016, 13:24

Bonjour,

Puisqu'on en est au système D, et hormis l'excellente solution DIY de Jean, je me suis posé une question en voyant la machine à ultrasons KL Audio de DCC : cette machine, qui semble redoutablement efficace, affiche néanmoins un tarif stratosphérique. Elle est certes parfaitement adaptée aux vinyles et possède un système de séchage mais j'imagine que c'est le principe de "sonication" qui en fait l'efficacité en termes de nettoyage.
Je connais bien ces bains à ultra-sons pour en utiliser régulièrement au boulot et je me demandais si un appareil domestique de nettoyage par ultra-sons ne pourrait pas faire office de "KL audio du pauvre", moyennant quelques adaptations aux vinyle et le bricolage d'un petit système de rotation ?
Genre ça :
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/084734/Nettoyeur-ultrasons-25L-Electris-DVELUC500CH?ref=list
ou ça :
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/826358/Nettoyeur-ultrasons-Emmi-12-HC?ref=list

Des avis ?

S1 : Marantz MC-R611
\ Kef Q300
S2 : Audirvana+/MacBookPro
\ Marantz SA-KI Pearl Lite \Rega Planar 3/Ortofon OM20/Lehmann Black Cube \ Classé Audio CAP-151 \ Tannoy Eaton (HPD295A)
Fredouille40
Audiophile
Messages : 607
Enregistré le : 03 nov. 2015, 19:19
Localisation : Sud-Ouest chéri.

Message non lu 13 sept. 2016, 16:22

Je n'ai pas d'avis sur le processus de nettoyage à ultrason de chez conrad. Ultrason is ultrason.

Cependant, quid du liquide à utiliser, et de la temperature de fonctionnement compatible avec le vinyle sans le dégrader.

Par contre, niveau taille de cuve il vaudrait mieux prévoir ceci :
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/091021/Nettoyeur-a-ultrasons-6-litres-300W-Velleman-VTUSC6/?ref=detview1&rt=detview1&rb=1

Ensuite, il ne serait pas compliqué d'installer un chassis avecun axe de rotation horizontal faisant affleurer la zone étiquette, avec des entretoises (pour traiter plusieurs disques à la fois). Ce meme chassis supporterait un moteur avec une "roue" en caoutchouc à vitesse ultra lente histoire de faire le tour de la roue. Quid de la durée du cycle de lavage.
Refonte du système. RDV dans les PA.
mélaudiophile
Audiophile
Messages : 1275
Enregistré le : 26 oct. 2015, 16:57
Localisation : 65

Message non lu 13 sept. 2016, 17:06

Fredouille40 a écrit :un moteur avec une "roue" en caoutchouc à vitesse ultra lente histoire de faire le tour de la roue. Quid de la durée du cycle de lavage.


Moteur pour broche ?

j'ai vu cette machine qui semble être la seule possible en taille de cuve, mais n'y a-t-il pas un problème de température ?

mais il reste à mon avis le problème de ce qui se passe après le lavage: comment sécher le disque ? Le machine KLP s'en charge: LP Vinyl Record Ultrasonic Cleaner with Dryer.

Le plus gros avantage des machines à laver (le seul même car on lave à la main sur le plateau, on pourrait le faire sans machine) est l'aspiration du liquide et des particules de crasse avant qu'elles ne se redéposent, c'est ce qui fait la différence avec tous les autres dispositifs (sauf la KLC apparemment).

jean
Avatar du membre
Bluenote
Audiophile
Messages : 607
Enregistré le : 02 avr. 2014, 10:27
Localisation : 30/34

Message non lu 13 sept. 2016, 17:31

Fredouille40 a écrit :Cependant, quid du liquide à utiliser, et de la temperature de fonctionnement compatible avec le vinyle sans le dégrader.

mélaudiophile a écrit :j'ai vu cette machine qui semble être la seule possible en taille de cuve, mais n'y a-t-il pas un problème de température ?
jean

Vous pensez vraiment qu'on doit s'inquiéter de cette histoire de température ? Je sais d'expérience que la sonication induit automatiquement une chauffe du bain (ce qui est logique) mais celle-ci est très modérée (40-50°C grand max). Il me semble que les vinyles résistent largement à ces températures puisque les techniques pour les "dévoiler" consistent en une chauffe (au four !) sous pression.

Pour ce qui est de la taille du bain, il faut effectivement viser juste, même si, en tenant compte de l'étiquette qu'on ne trempe pas, on a, en fait, besoin d'un peu moins de 30 cm.

mélaudiophile a écrit :Le plus gros avantage des machines à laver (le seul même car on lave à la main sur le plateau, on pourrait le faire sans machine) est l'aspiration du liquide et des particules de crasse avant qu'elles ne se redéposent, c'est ce qui fait la différence avec tous les autres dispositifs (sauf la KLC apparemment).

Ca peut rester l'inconvénient majeur, effectivement, mais je me dis que ce qui fait l'avantage des ultra-sons par rapport à un nettoyage classique réside dans la chose suivante : dans le deuxième cas, on ne fait que décoller et "pousser" les saletés sur le disques, d'où l'importance d'une aspiration simultanée. Dans le cas de la sonication, les ultra-sons permettent de relarguer les saletés directement dans le bain et il est possible qu'une aspiration de soit pas nécessaire et qu'un simple "essuyage" suffise.
Mais je me mets peut-être le doigt dans l'oeil jusqu'au coude !!!!

S1 : Marantz MC-R611
\ Kef Q300
S2 : Audirvana+/MacBookPro
\ Marantz SA-KI Pearl Lite \Rega Planar 3/Ortofon OM20/Lehmann Black Cube \ Classé Audio CAP-151 \ Tannoy Eaton (HPD295A)
mélaudiophile
Audiophile
Messages : 1275
Enregistré le : 26 oct. 2015, 16:57
Localisation : 65

Message non lu 13 sept. 2016, 19:06

Bluenote a écrit : mais je me dis que ce qui fait l'avantage des ultra-sons par rapport à un nettoyage classique réside dans la chose suivante : dans le deuxième cas, on ne fait que décoller et "pousser" les saletés sur le disques, d'où l'importance d'une aspiration simultanée. Dans le cas de la sonication, les ultra-sons permettent de relarguer les saletés directement dans le bain et il est possible qu'une aspiration de soit pas nécessaire et qu'un simple "essuyage" suffise.
Mais je me mets peut-être le doigt dans l'oeil jusqu'au coude !!!!


Je pensais comme toi, mais j'ai lu un message de dcc:
Tout d'abord un nettoyage en deux temps avec la bonne vieille VPI
............................
Ensuite un passage dans la machine à ultrasons KL Audio
...je me suis rendu compte qu'un "prélavage" permettait d'éliminer des traces "récalcitrantes" sur certains disques de seconde main


ça refroidit un peu , s'il faut parfois prélaver avec une VPI ou équivalent , pourquoi pas laver 2 fois avec la même ? Les ultrasons ne seraient pas l'arme ultime ?
blues_frérots

Message non lu 13 sept. 2016, 19:08

Les ultrasons ne seraient pas l'arme ultime ?


Je ne sais pas jean, mais en tous cas la machine type VPI est déjà une arme fort redoutable...
Avatar du membre
poilez
Audiophile
Messages : 45
Enregistré le : 28 août 2016, 19:21
Localisation : loin loiiiiiinnnnnnnn...

Message non lu 13 sept. 2016, 19:11

et un bon brossage a l’acétone, les traces devraient partir non? :help:
blues_frérots

Message non lu 13 sept. 2016, 19:16

poilez a écrit :et un bon brossage a l’acétone, les traces devraient partir non? :help:


Ouais tu as raison, on les brosse à l'acétone, après 70° au lave-vaisselle et pour finir on peut aussi y foutre le feu ...Tu en penses quoi?

L'humour a parfois ses limites poilez, et me semblait avoir compris que tes grandes compétences techniques pouvaient nous être utiles, là je cherche un peu :heink:

Cordialement, BF.

Edit: Bon, on est bien d'accord, on blaguait quoi : pas de lave-vaisselle ni d'acétone, on laisse son dissolvant à Madame :pouce: . Désolé pour l'agacerie excessive mais quand on touche à mes galettes sacrées je vois rouge :mnrv: :mnrv:
Avatar du membre
Bluenote
Audiophile
Messages : 607
Enregistré le : 02 avr. 2014, 10:27
Localisation : 30/34

Message non lu 13 sept. 2016, 20:53

Ok, Jean, je me rends à tes arguments, tu as sans doute raison !

blues_frérots a écrit :
Les ultrasons ne seraient pas l'arme ultime ?


Je ne sais pas jean, mais en tous cas la machine type VPI est déjà une arme fort redoutable...

Surtout que, vu la différence de prix entre ta machine et un bain à ultra-sons de taille convenable, l'incertitude sur l'efficacité de ce dernier ne vaut peut-être pas l'investissement.
blues_frérots

Message non lu 13 sept. 2016, 20:57

Surtout que pour les bricolos, l'ami jean nous livre une solution encore moins chère !!
Avatar du membre
Bluenote
Audiophile
Messages : 607
Enregistré le : 02 avr. 2014, 10:27
Localisation : 30/34

Message non lu 13 sept. 2016, 21:08

blues_frérots a écrit :Surtout que pour les bricolos, l'ami jean nous livre une solution encore moins chère !!

C'est clair, il faudrait que j'arrive à trouver le temps de me lancer là-dedans. Surtout qu'il va m'en falloir, du temps ! :mrgreen:
Avatar du membre
polo 77
Modérateur
Messages : 2443
Enregistré le : 21 oct. 2015, 18:01

Message non lu 13 sept. 2016, 21:18

Bonjour Bluuuuuues,

mélaudiophile a écrit :merci énormément, je croyais que c'était perdu avec la fin du forum, je pense que je vais le reposter ici dans la section DIY.

:zen:

blues_frérots a écrit :Surtout que pour les bricolos, l'ami jean nous livre une solution encore moins chère !!

Une version Diy de la Klaudio LP Vinyl Record 200W Ultrasonic Cleaner with Dryer (5200 € :mrgreen:)


Une partie mécanique ultra basique même pour un débutant.

Demain, je regarde les dimensions de la machine à ultra son du taf :evilred:

Cordialement
polo 77
Avatar du membre
Bluenote
Audiophile
Messages : 607
Enregistré le : 02 avr. 2014, 10:27
Localisation : 30/34

Message non lu 13 sept. 2016, 21:35

polo 77 a écrit :Une version Diy de la Klaudio LP Vinyl Record 200W Ultrasonic Cleaner with Dryer (5200 € :mrgreen:)


Une partie mécanique ultra basique même pour un débutant.

Demain, je regarde les dimensions de la machine à ultra son du taf :evilred:

Cordialement
polo 77


Ca me rassure toujours un peu quand je constate que mon idée était pas si conne que ça ...
Merci pour le lien Polo.

S1 : Marantz MC-R611
\ Kef Q300
S2 : Audirvana+/MacBookPro
\ Marantz SA-KI Pearl Lite \Rega Planar 3/Ortofon OM20/Lehmann Black Cube \ Classé Audio CAP-151 \ Tannoy Eaton (HPD295A)
Fredouille40
Audiophile
Messages : 607
Enregistré le : 03 nov. 2015, 19:19
Localisation : Sud-Ouest chéri.

Message non lu 13 sept. 2016, 21:59

Y'a plus qu'à.
Refonte du système. RDV dans les PA.
Répondre