Mon compte Enceintes et Musiques - Tél. : +33 (0)6 82 21 79 26

Enceintes et Musiques PEL, JMR, 3D LAB et AUDIOMAT

Commander

Notre site internet vous présente une partie de notre catalogue à titre consultatif.

Pour toute demande de devis et connaître nos meilleurs tarifs et promotions, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de "contact" ou bien privilégiez le téléphone (06 82 21 79 26). 

Notre service clients et commercial est ouvert tous les jours du lundi au samedi de 9H00 à 18H00

Vous pouvez également nous ecrire par e-mail : contact(arb)enceintesetmusiques.com.

 

Actus & Infos

Enceintes JMR Orféo Suprême V2: déballage, et mise en condition (entrainement intensif)

Cette nouvelle version des JMR Orféo Suprême de la marque Jean Marie Reynaud suit le modèle Orféo Suprême, lui même issu de l'évolution des Orféo Signature, et des Orféo initiales.

Fiche produit des enceintes JMR Orféo Suprême V2 finition bois
Fiche produit des enceintes JMR Orféo Suprême V2 finition rubber noir ou blanc

Ces Orféo Suprême viennent de bénéficier de quelques optimisations opérées par Jean Claude Reynaud, et du coup prennent le suffixe V2.

Génèse

Le modèle Orféo originel doit son existence à la demande de Jean Claude Reynaud, au moment de la mise au point des Concorde Signature: le fiston, qui a participé avec son père Jean Marie à la mise au point des HP de cette nouvelle Concorde, HP assez chiadés, et en est assez vite arrivé à l'idée suivante:
-ces HP font un très beau boulot (avec tout le travail de charge et de filtre qui vont bien avec) dans les Concorde,
-mais le résultat en gamme les met de facto en haut de la gamme, hors d'atteinte de pas mal de musicophiles.
-de là sa demande et sa volonté de réfléchir à un modèle qui utilise ces HP dans un modèle plus abordable.
Les Orféo étaient en route.

Etant pour partie les "bébés" de Jean Claude, les Orféo ont été faites aussi avec ses demandes spécifiques, avec son cahier des charges. C'est ainsi qu'a été créée cette "mauvaise fille" des Concorde Suprême d'alors: une enceinte possédant certaines qualités des Concorde, avec un coté moins majestueux, plus "jeune", légèrement moins rigoureux. La demande de Jean Claude était aussi celle d'une enceinte qui s'accommode de musiques de toutes natures, avec des équilibres et des caractéristiques et qualités d'enregistrements très variables.

Les premières Orféo diffèrent bien de celles qui sont proposées aujourd'hui. Personnellement, je trouvais l'enceinte intéressante sur de nombreux aspects, mais un peu en deçà des Concorde sous 3 aspects: le degré de lisibilité des médiums sur les messages complexes et nuancés, plus riches et détaillés sur les Concorde, et la moindre adaptabilité à des électroniques pas extraordinairement puissantes, et à des salles d'écoute restreintes en taille. Non pas que les Orféo déméritaient: elles restaient supérieures à bien des modèles de cette gamme de tarif sur ces points, mais elles étaient juste moins performantes que les Concorde sur ces aspects, de manière contre-intuitive pour ce qui est de la demande en amplification (les Orféo initiales demandaient une amplification minimale supérieure à celle pour les Concorde), et pour l'adaptabilité aux locaux restreints (les Orféo étaient plus sensibles aux salles réduites que les Concorde).

Les évolutions diverses, dont les modèles Suprême, ont fini par gommer ces différences d'adaptabilité, et la lisibilité du médium des Orféo actuelles a pour moi retrouvé sa pleine capacité, de la nature de ce que proposent les Concorde (sans les égaler tout à fait, résultat attendu et logique celui là).

Les V2 débarquent en France

(retournement de l'Histoire !)

Voici donc cette toute récente mouture des Orféo. On va bien sûr revenir sur les différences d'avec le modèle précédent, les différences visibles techniques, et les différences audibles témoignant de l'apport des modifications.

Hop, c'est parti: les lourds cartons sur le tapis de la salle d'écoute, le coutelas dans une main, l'appareil photo dans une autre, et la dernière sur le clavier pour vous raconter les détails:

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-2Un gros carton (il y en a 2 pour une paire d'enceintes, on ne transgresse pas les lois naturelles)

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-3Plaque de protection en carton (pas inutile pour protéger des coups de cutter parfois violents des déballeurs forcenés et impatients)

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-4Voilà la béééte. Bien calée dans des coins de mousse amortissante, la tête (l'ogive) bien coincée au cas où les cartons seraient tête en bas.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-5Coté haut de l'enceinte: l'ogive en bois massif, et en haut de la photo le socle de l'enceinte.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-6Coté bas, une plaque portant des caches pour les tweeters à ruban (pas d'utilité, ou alors avec précautions. N'oubliez pas de vous faire montrer la manip pour les mettre en place lors de circonstances exceptionnelles, mais on préfèrera la solution JMR pour la protection du tweeter). En dessous, on aperçoit un angle du livret: bon de garantie et conseils de base, et le sachet d'accessoires de montage (oui, il faut bricoler un peu).

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-8On dégage les coins de mousse, et voilà l'enceinte qu'il faut sortir de son emballage. Opération à mener à 2 quand on n'a pas l'habitude; penser à prévoir avant la sortie un point de réception (canapé, coussins, tapis épais, ...).

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-9Les enceintes dans leur voile de mousse protectrice.
"Démoussage" des enceintes. Il est quasiment impossible de sauvegarder l'intégralité du voile en mousse qui protège les enceintes. Cela signifie qu'il ne faut pas en vouloir à votre revendeur (je veux dire il ne faut pas m'en vouloir) si les mousses des appareils de démo ne vous parviennent pas "comme neuves".

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-10Dégagement du pied de l'enceinte (coté évent). On aperçoit les trous de fixation de la plaque de socle.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-11 enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-12L'évent: équipé de mousse noire dense, intéressante pour l'esthétique, mais utile aussi pour l'écoulement des flux d'air parfois importants qui passent par cet évent accordé. Cette surface absorbante doit limiter des effets de surface.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-13Les accessoires: jeux de pointes et contrepointes, boulons poêliers pour la fixation du socle, et 2 bouchons noirs pour la cavité à sabler (oui, il faudra aussi jouer au sable si vous souhaitez optimiser à fond ces Orféo). Quantité de sable à vous faire indiquer par le revendeur.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-14Socle en place, l'enceinte est prête à être dressée.
Ne pas hésiter à prendre une prise de main dans l'évent pour les manipulations.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-15 L'enceinte est positionnée verticalement, la housse de protection est retirée et réservée (dans le carton, précieusement conservé pour toute éventualité de déplacement ultérieur, comme pour faciliter une éventuelle revente (envisagée dans le cas de montée en gamme bien sûr).
Le tweeter à ruban est protégé par un large ruban adhésif de peintre (type Tesa) contre les éventuelles particules qui se baladeraient dans les cartons durant le transport. A réserver lui aussi. Les caches sont livrés en place, avec une mousse protégeant le vernis des enceintes des frottements de vibrations de transport.
Pour une meilleure qualité des écoutes, celles-ci se feront sans caches. Entre les écoutes, ne pas hésiter à replacer les caches: anti doigts des enfants et des curieux adultes, ménage intempestif, animaux divers, ...

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-16Les Orféo Suprême V2, HP dégagés.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-17 enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-18Voilà la principale évolution visible de la version V2 : l'ogive du tweeter à ruban n'est plus amovible et découplée, mais est au contraire intégrée, et légèrement encastrée dans le coffret de l'enceinte. C'est le signe distinctif extérieur de la version V2.
Cette intégration est issue de la solution trouvée pour les Abscisse (même ogive, même tweeter). Cette intégration a été rendue possible parce que le filtrage a pu permettre un déplacement du tweeter, pour un phasage physique et électrique des centres acoustiques des HP. Pour cette raison (réglages de filtre, et positionnement des HP respectivement les uns par rapport aux autres), cette évolution (l'ogive encastrée) n'est pour l'heure pas envisageable sur le modèle Concorde.

Voyons ensuite l'autre face des enceintes (l'arrière):

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-28La plaque des borniers, avec les straps, le bouchon de la cavité de sable, la plaque d'identification de l'enceinte.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-27Double bornier: l'enceinte est biamplifiable, et bicablable. Le filtre est prévu pour que ça puisse apporter une amélioration (ce n'est pas le cas de toutes les enceintes à double bornier du marché. Chez Jean Marie Reynaud, les doubles borniers ne sont présents que si le filtre est prévu pour. Les straps fournis, à conserver en cas de monocablage, sont réalisés en cable JMR, le même qui équipe l'intérieur des enceintes. Il est possible de le remplacer par du cable HP de très bonne qualité, identique au cable HP que vous utiliserez, sinon il est préférable de conserver le modèle JMR fourni.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-26 L'enceinte Orféo en pied. Seule l'ogive atteste de la version V2.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-25 Le HP médium-grave, avec son ogive cache noyau, qui régularise les accidents acoustiques de fond de cône, et répartit plus efficacement les pressions acoustiques.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-24L'ogive du tweeter. L'ogive est en partie encastrée dans le coffret de l'enceinte.

2 intérêts à cette modification:
-d'une part, la suppression de la plaque support et le "rognage" de l'ogive font que le centre acoutique des HP du tweeter et du médium/grave sont plus proches: le temps de groupe  (l'émission simultanée des sons par des HP différents qui doivent se recombiner) est plus cohérent,
-d'autre part cette "fixation" de l'ogive permet de mettre en oeuvre des contacts électriques filaires plus directs, sans les borniers et cosses intermédiaires de la version démontable précédente. On peut envisager un gain en transparence et neutralité par le fait de supprimer plusieurs interfaces métalliques.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-23L'ogive est toujours en aulne massif tourné. Le rôle de l'ogive est d'augmenter le spectre d'émission des aigus, qui sont naturellement très directifs. L'émission des hautes fréquences est bien plus large avec cette disposition, les écoutes hors d'axe des enceintes sont plus homogènes et semblables à l'écoute dans l'axe.

enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-22 enceintes-JMR-Orfeo-Supreme-V2-Jean-Marie-Reynaud-21Le tweeter à double ruban est celui qui a été mis en oeuvre pour les Concorde Signature, et qui a lui aussi évolué, et subi des optimisations. Fabrication sur cahier des charges (notamment avec des dispositifs internes d'amortissement de la charge).
L'intérêt de la transcription des hautes fréquences en limite d'audibilité est notamment de procurer des informations temporelles très précises (attaques de notes et de sons, précision et stabilité de la scène sonore transcrite en 3D -quand l'information existe de manière cohérente sur l'enregistrement).

Je mets ces enceintes en rodage intensif ce jour, et les écoutes se feront peu à peu, notamment pour sentir et "éprouver" ces évolutions de comportement. L'évaluation définitive ne se fera bien sûr qu'une fois le rodage bien avancé, au CD de rodage et à la musique.

Si elles sont encore là à ce moment, je tenterai aussi une évaluation fine des progrès entre la version suprême et la version Suprême V2. Le modèle V2 en finition rubber, déjà mis en oeuvre, a bien fait percevoir l'évolution de la restitution, mais difficile de discerner avec certitude ce qui tient de la finition rubber (finition souple qui a procuré la surprise d'apporter quelques plus qualitatifs) de ce qui tient de l'amélioration V2.

A suivre donc.
Les Orféo Suprême sont encore disponibles à l'écoute (et à l'achat) dans notre salle, cette version Suprême V2 est disponible à l'achat, et l'écoute sera possible d'ici quelques jours, et plus tard encore pour avoir son "état" et ses performances définitives.