Mon compte Enceintes et Musiques - Tél. : +33 (0)6 82 21 79 26

Enceintes et Musiques PEL, JMR, 3D LAB et AUDIOMAT

Commander

Notre site internet vous présente une partie de notre catalogue à titre consultatif.

Pour toute demande de devis et connaître nos meilleurs tarifs et promotions, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de "contact" ou bien privilégiez le téléphone (06 82 21 79 26). 

Notre service clients et commercial est ouvert tous les jours du lundi au samedi de 9H00 à 18H00

Vous pouvez également nous ecrire par e-mail : contact(arb)enceintesetmusiques.com.

 

Actus & Infos

Rencontrez le fabricant d'enceintes Pierre-Etienne Leon, venez écouter ses dernières réalisations ce samedi 11 janvier

Proposition décidée il y a quelques instants, parce que ça vaut le coup (j'explique pourquoi un peu plus bas), et que c'est maintenant que c'est possible.

-Quoi ? La possibilité de venir rencontrer Pierre-Etienne Leon (PEL), le fabricant français des enceintes éponymes (note à Pascal: c'est pas une nouvelle technologie), et d'écouter ses dernières réalisations, les enceintes Kantor S3 et Maestral, dans leurs toutes dernières optimisations.

-Quand ? Ben comme dit dans le titre: ce samedi 11 janvier; à partir du milieu de journée.

-Où ? A la salle d'écoute Enceintes et Musiques, à Paris dans le 12° arrondissement (à 50 m du métro Dugommier, ligne 6). accès à la salle dans la 2° cour de l'immeuble, j'indiquerai un code pour entrer dans la cour.

-Comment ? Autant que possible, prévenez moi (inscription par mail ou téléphone, en bas de page, ou sur la discussion sur le forum), en indiquant si possible le moment envisagé de votre passage, de manière à ce que je puisse organiser la journée et les écoutes.

-Pour qui ? Cette rencontre et ces écoutes s'adressent:

-à ceux qui désirent échanger avec Pierre Etienne Leon, une des grandes figures actuelle de la Hi-Fi, acteur marquant de l'histoire de la Hi-Fi française, qui continue cette même histoire, qui pérennise et fait avancer ce concept de son parfois qualifié un peu abusivement de "à la française", comme il sera possible de l'écouter dans son aboutissement actuel. Et discuter avec ce genre de bonhomme, ce n'est pas qu'échanger des considérations générales: c'est entrer au coeur de la technologie, des recherches, des étonnements, des remises en causes, des expériences inattendues, des confrontations avec des comportements et pratiques les plus étonnantes, avec des réussites, des échecs, des aventures humaines, des chocs de personnalités, ...

-à ceux qui désirent savoir comment sonnent les productions actuelles de la marque, dans leurs évolutions les plus récentes, dans un environnement domestique (autre contexte que celui du salon parisien de cet automne), avec des maillons associés (sources et amplification) irréprochables (électroniques EMM Labs, amplificateurs The Gryphon, et autres disponibles dans la salle d'écoute selon les demandes)

-à ceux qui ont un projet de constitution ou d'évolution notable de système d'écoute performant,

-à ceux qui s'interrogent sur l'adaptabilité des enceintes PEL, et notamment du grand modèle Maestral, à des salles de surface restreinte (autour de 20 m2). Ceux qui pensent trouver des limitations de restitution des modèles haute de gamme installés dans une petite surface de salle vont avoir quelques surprises ... Le mieux étant de tester par soi-même, c'est l'occasion que nous vous proposons,

-à ceux qui veulent savoir ce que restitution de haut niveau peut bien vouloir signifier: nos écoutes du jour en ont surpris plus d'un parmi nous (tous pour être honnête), pour des raisons multiples: les dernières avancées de ces modèles d'enceintes PEL, et la restitution qu'elles proposent aujourd'hui, avec les tous derniers réglages, sont réellement très enthousiasmants, et peu ordinaires, peu imaginables à qui n'a pas vécu ces propositions de musique. Les écoutes d'aujourd'hui me permettent d'oser poser de telles affirmations, d'engager ma responsabilité sur mes capacités d'évaluations de restitutions très réussies, chacun pouvant venir confronter ces affirmations avec ses propres évaluations samedi.

Journée "fructueuse"

Je vous raconte et vous explique plus en détail: Pierre-Etienne passait aujourd'hui un peu inopinément, en avance sur notre rencontre professionnelle prévue samedi (rencontre toujours programmée pour samedi, mais désormais avec modification d'ordre du jour, à votre bénéfice), passait donc initialement pour mettre en oeuvre les derniers réglages des plus récentes optimisations des enceintes Kantor S3 et des Maestral. Sous le Haut-Commandement de Pierre Etienne, avec Thierry, mon Maître de la Toile (le monsieur grâce à qui ce site internet Enceintes et Musiques existe tel qu'il vous apparait aujourd'hui), nous avons opéré ces enceintes en fin de matinée (petites modifs d'apparences peu signifiantes. D'apparence seulement ...).

Pierre-Etienne-Leon-enceintes-2Thierry effectue les dernières modifications sur nos enceintes PEL Maestral, sous la contrainte de Pierre-Etienne: à la moindre résistance, Pierre-Etienne lui en colle une ...

Ca commence pas terrible; mais c'est normal ...

Soudures faites, éléments remis en place (et explications et éclaircissements transmis en temps réel durant ces modifs); on fait immédiatement quelques écoutes: je note effectivement des petits changements de rendu, pas systématiquement bouleversants, et sur certains critères quelques pertes de repères, de stabilité, de performances; pas plus dérangé que ça, je veux dire pas inquiet: on a travaillé sur les filtres, des soudures, des condos déchargés, des composants tout neufs, faut un poil de temps pour que ça se tasse, que ça se linéarise, que les composants reprennent peu à peu leurs caractéristiques nominales.
Je mets le bouzin à tourner en automatique (liste de lecture de musique dématérialisée), et on laisse faire, nous de notre coté on file à la cantine (restau Chez Laurette, bons plats-bons vins).

Quand on a mangé, ça va tout de suite beaucoup mieux:

A notre retour ... pas pareil. Pas pareil du tout ! c'est déjà mieux, on a récupéré non seulement les enceintes d'avant opération du matin, mais bien au delà.
On prend le temps de présenter les électroniques à Pierre Etienne. Il connait déjà l'ampli Diablo de Gryphon, il est conquis par l'association avec les Maestral. Il connait aussi le convertisseur Meitner MA-1, qu'il a particulièrement apprécié chez un revendeur de pays de Loire. Mais il découvre aujourd'hui son grand-grand frère, le DAC 2X d'EMM Labs.
Je fais des tapas musicales avec ma playlist personnelle, histoire d'évaluer le rendu des Maestral nouvellement opérées, et le rendu général du système pris dans sa globalité sur un certain nombre de critères de restitution, dans des cas de figures très variés de musiques et de sons. Thierry et moi sentons bien qu'il se passe quelque chose, sur les morceaux que nous connaissons bien. Pierre-Etienne trouve aussi ses marques sur les mêmes pièces musicales que nous pratiquons chacun de notre coté. Pour chacun d'entre nous, il y a vraiment des choses en plus, des niveaux de restitution non atteints jusqu'alors. Thierry et moi sur les Maestral dont nous n'avions pas encore vécu les dernières modifications, et Pierre-Etienne qui expérimente pour la 1° fois une source de ce niveau (tout simplement le "must" en matière de conversion numérique-analogique, fabriqué par Ed Meitner, le concepteur du DSD et du SACD pour Sony et Philips, et qui équipe les studios qui réalisent les meilleurs enregistrements de SACD et de CD dans le monde).

EMM-Labs-DAC-2X-convertisseur-DACLe convertisseur EMM Labs DAC2X, LA source référence

Nous avons, chacun avec nos découvertes, la banane ! De grosses bouffées de bonheur, de l'émerveillement.
Ce sourire enthousiaste et sincère de gamins émerveillés, c'est à l'écoute des machines ? Pas exactement: c'est à l'écoute des musiques qui sortent de ces machines. Ce ne sont pas les performances respectives et cumulées des appareils qui nous émeuvent, c'est la musique, les musiques qui prennent vie dans la salle d'écoute.

Pierre-Etienne veut en avoir le coeur net: il est venu avec son ordinateur portable et ses musiques en mémoire externe, il souhaite raccorder ses machines au système en écoute.
Et là, c'est le drame ...
Enfin, heureusement, pas tout à fait. Car j'ai ma botte secrète !

Le PC bloque à nouveau toute négociation

Le problème tout d'abord: nouveau PC portable, à connecter à un DAC en USB. Vous connaissez les PC, et vous connaissez Windows. Je vous fais pas plus de dessin.

Ce qui aurait pu virer en pitoyable déconfiture (en général, c'est Windows qui gagne par dépression nerveuse) se finit en victoire écrasante de la musique, grâce au savoir-faire de Thierry (ma botte secrète, imparable !), qui réussit à paramétrer les réglages de l'ordinateur, ceux de J-River et de J-Play, la liaison avec le DAC EMM Labs par la sortie USB (avec cable de compétition, c'est pas anodin), et la télécommande des playlists par le smartphone de Pierre-Etienne, lui aussi paramétré et optimisé par Maître Thierry en 2 coups d'écuyère-appeau (Thierry est très à cheval sur les protocoles numériques, qui lui permettent de maîtriser toutes sortes de bébêtes informatiques ).

Ensuite, il ne reste plus à Pierre-Etienne que d'envoyer ses musiques au système en place (PC sous J-River et J-Play piloté par I-Phone, cable USB Audioquest Diamond, convertisseur EMM Labs DAC 2X, ampli intégré The Gryphon Diablo, enceintes PEL Maestral toute dernière génération).

Et bien on peut vous le dire, Pierre-Etienne a de sacrées musiques dans sa boiboite. Et pas que de la musique sacrée, du jazz aussi, et de la musique "numérique" (faite à l'ordi), et des choses acoustiques, et des sons étonnants (mais toujours diablement musicaux, ce qui étonne peu quand on connait le bonhomme). Ca sonne, ça chante, tout est en place, le bas de spectre est somptueux, énergique, dynamique, timbré, plein, à aucun moment le système n'est pris en défaut, même avec les tests les plus affolants avec lesquels Pierre-Etienne arrive ordinairement à mettre en évidence les limites des systèmes ou des appareils. Cet après midi, c'est un sans-faute, et pour Thierry et moi un cran supplémentaire de gagné dans nos références de restitution sonore.
Plus respectueux de ses partenaires qu'un DSK, plus vivant qu'un JFK, plus plébiscité qu'une NKM, ce système constitué autour des enceintes PEL nous semble bien proposer ce qu'il y a de plus souhaitable dans la retranscription musicale et sonore, quand on est sensible à la musique, par ses manifestations acoustiques les plus variées, les plus riches, les plus subtiles et nuancées.

Un peu (un peu plus même) étonnés que le bas grave puissant et musical des Maestral ne soit pas mis en défaut (sur aucun aspect) par la salle d'écoute, pas immense pour ce volume d'enceinte et le niveau de grave atteint. Le reste du spectre n'est pas en reste: les informations sont précises, très incarnées, les récentes modifs ont fait gagner en précision et profondeur de scène sonore (point perfectible dans la version avant modif), les moindres aspects d'acoustiques de salles d'enregistrements, de mixages multipistes, de mise en scène spatiale sont parfaitement définis. Même Pierre-Etienne est étonné lui aussi, par les gains apportés par les électroniques (ampli et source).

Disons le tout net, il semble bien que l'on ait touché là notre nouveau système de référence en matière de proposition de musique domestique.

Combien ?, demanderont les pragmatiques réalistes qui gardent la tête froide (sans la perdre, sinon c'est pas du jeu) et les pieds sur terre (c'est en général la position à respecter pour le bon dimensionnement des jambes)

Faisons le compte:

Les enceintes PEL Maestral: 12 000 €.
-quoi, c'est tout, pour un résultat pareil ? Mais c'est quasiment donné !
-vous avez raison (cherchez pas, c'est moi qui fait les dialogues), si on pense au prix demandé pour certains modèles visibles et "entendables" dans certains salons Hi-Fi et chez les revendeurs, où des pétoires à pas de prix n'arrivent qu'à produire des pianos de 4m 50 de large, et des cordes d'instruments prises dans un édredon. Pour une musique de ce type, le prix est des plus raisonnables.

L'ampli The Gryphon Diablo: 12 300 €
-oui, je sais, là encore il y a plus cher. Et moins cher aussi, et même du qui marche très bien avec les Maestral. C'est juste que ce Diablo "colle" parfaitement aux Maestral, ne bride pas leurs caractéristiques et leurs savoir-faires, on ne ressent aucune limitation. Si le budget coince un peu (beaucoup même), il y a des solutions tout à fait convenables à partir de 5/6000 € (et en dessous, selon les compromis que l'on est prêt à faire sur le rendu).
A noter: ce Diablo peut être équipé d'une excellente carte phono pour les platines vinyles (carte à 1600 €, en écoute dans notre salle, elle nous a fait une aussi forte impression que l'ampli ).

Le convertisseur DAC 2X EMM Labs: 15 000 €
-le Schumacher de la conversion ...
euh ... disons plutôt le Sébastien Loeb de la conversion, c'est plus prudent ...
Un champion incontestable (vous pouvez contester, mais venez compétitiver avec un autre sur ce circuit  système, et on recause après).
Là encore, si le prix coince, vous obligeant à diviser par 2 le budget couches du dernier né, ou à rallonger de 3 ans les traites du chalet, il y a des plans B, et même C. Déjà le DAC Meitner MA-1, à moitié prix de celui du DAC 2X, et puis quantité d'autres. Sachez qu'on vous propose juste le meilleur du meilleur, et que ça permet au moins d'exprimer avec certitude tout le savoir-faire des maillons associés, et bien sûr toute la substantifique moelle de vos enregistrements, de ce qu'il y a sur vos CD et fichiers musicaux, vraiment tout ce qu'il y a. Et accessoirement, ces DAC Meitner et EMM Labs vous convertissent les fichiers DSD en natif, c'est la crème de la crème des meilleurs fichiers musicaux numériques, en déploiement actuellement.

DSC_6647

Enceintes PEL Maestral et ampli The Gryphon Diablo, le doublet gagnant

Calculette en main, nous arrivons à 40 000 € pour un système hors normes, délivrant durant de nombreuses années une musique d'exception, telle que peu de systèmes et appareils sont aujourd'hui capables; il n'est que de se balader dans les salons Hi-Fi et les boutiques pour prendre la mesure de ce propos non gratuit (mais cadeau).

Pour se tenir au courant ...

Par sécurité de rendu, j'ai tout ça branché sur un régénérateur secteur PS Audio, qui fournit et garantit un courant stable, nominal, dépollué. C'est pas indispensable, c'est juste une piste intéressante d'optimisation ultime à laquelle on peut penser, notamment si on constate de la variabilité qualitative de rendu (bien sûr possibilités d'essais, pour ne pas acheter sans savoir, pour vérifier l'efficacité dans votre contexte), en plus d'une protection des appareils contre les risques de surtension et de variations de tension (le fameux "rubato" de la tension secteur, délivrée par nos poètes d'ERDF).

Veni, Vidi, Audi

Je suis venu, j'ai vu, et je suis reparti en voiture  j'ai entendu, pourrez vous dire après avoir expérimenté par vous-même ces nouveautés, leur mise en oeuvre assez aboutie, et avoir échangé d'intéressantes et enrichissantes considérations avec leur concepteur, qui en connait un bout question acoustique, sons musicaux, et autres domaines connexes.

Voilà, vous savez tout. Je vous invite à venir tester tout ça de vos propres oreilles, avec vos musiques si vous souhaitez, et on aura de notre coté plein de choses à vous faire entendre. Pierre-Etienne Leon en personne pourra vous expliquer le pourquoi du comment, et pourquoi comme ci et pas comme ça. Et ce que ça a pu donner (ou ne pas donner) dans telle ou telle circonstance, avec tel ou tel appareil (si notamment vous souhaitez marier les Maestral, les Kantor ou tout autre enceintes PEL avec toute sorte d'électroniques).

N'hésitez pas à vous inscrire, et au pire à passer au débotté samedi si vous vous décidez au dernier moment. Et bien sûr, si vous avez des questions, contactez nous (téléphone, mail), ou mieux, posez votre question sur le sujet que je viens d'ouvrir sur le forum Enceintes et Musiques (lien).

A bientôt

Xavier,  Enceintes et Musiques.

L'après-histoire: article compte rendu de la visite de Pierre-Etienne Leon